• Comblés de bénédictions

    Jésus a été fait malédiction afin que nous puissions entrer dans la bénédiction.

    Une fois, il y avait un garçon de six ans à qui ses parents avaient donné quelques pommes de terre à planter. Il les a plantées et une semaine plus tard, il est sorti pour vérifier qu’elles poussaient bien. Il n’y avait aucun signe de croissance. Deux semaines plus tard, comme il ne voyait toujours rien, il les a déterrées pour voir si au moins elles avaient germé. A la fin, il les avait déterrées trois ou quatre fois, et elles n’ont jamais rien donné! Certains chrétiens sont comme ce petit garçon. Ils plantent leurs pommes de terre de foi, puis ils les déterrent pour voir si elles poussent. L’essence même de la foi c’est de laisser Dieu nous faire grandir. Nous remplissons les conditions, mais Dieu accomplit la promesse et nous bénit. Deutéronome 28:2 dit à ceux qui remplissent les conditions exigées par Dieu: «Voici toutes les bénédictions qui viendront sur toi et qui t’atteindront, lorsque tu obéiras à la voix de l’Éternel, ton Dieu.» (SER) J’aime l’expression «et qui t’atteindront» Ce n’est pas nous qui courons après les bénédictions mais elles après nous. Nous pouvons aller nous coucher le soir et méditer sur les bénédictions qui nous auront atteints au moment où nous nous réveillerons le matin! De la même manière, Matthieu 6:33 nous dit: «Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.» Nous ne cherchons pas les «choses»; nous cherchons le royaume. Puis, Dieu y ajoute les choses dont nous avons besoin.

    Voilà donc les conditions pour recevoir l’abondance de Dieu: 1) notre motivation et notre attitude doivent être bonnes, 2) nous devons exercer notre foi, 3) nous devons honorer Dieu, nos parents et les ministres de Dieu par nos dons, 4) nous devons penser, parler et agir avec droiture, et cinquièmement, nous devons laisser Dieu nous donner par-dessus, en son temps et à sa manière. Si nous remplissons ces conditions, nous pouvons être certains d’être comblés de bénédictions abondantes. C’est une façon d’entrer dans la bénédiction de Dieu.

    Merci Yeshoua/Jésus, pour Ton œuvre sur la croix. Je proclame que je chercherai d’abord le Royaume de Dieu et que ce faisant, Ses bénédictions abondantes se répandront sur moi, car Yeshoua/Jésus a été fait malédiction afin que je puisse entrer dans la bénédiction. Amen.

    http://derekprince.fr/