• L’abri secret.

    Message inédit de Smith Wigglesworth.

    Ce message a été prononcé en Suisse, lors d’un voyage missionnaire en Europe.

    « Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant.

    Je dis à l’Eternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !

    Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages.

    Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

    Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour,

    Ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi.

    Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint ;

    De tes yeux seulement tu regarderas, et tu verras la rétribution des méchants.

    Car tu es mon refuge, ô Eternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite.

    Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente.

    Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies ;

    Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

    Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, tu fouleras le lionceau et le dragon.

    Puisqu’il m’aime, je le délivrerai ; je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom.

    Il m’invoquera, et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai.

    Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut » (Psaume 91).

    La couronne de vie est pour le vainqueur ! Elle n’est pas pour ceux qui prennent leurs aises en Sion. Nous devons être dans un lieu où Dieu peut compter sur nous pour persévérer jusqu’à ce que nous puissions voir la victoire, sans jamais céder, sans jamais connaître de défaite, tenant toujours ferme, grâce à une foi vivante. C’est ainsi que nous remportons la victoire ! La foi, c’est déjà la victoire !

    « Jésus leur répondit : l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé » (Jean 6 : 29).

    A une certaine époque, l’Angleterre était en guerre contre la France. Les Français avaient fait quelques prisonniers, dont un jeune garçon qui était tambour. Napoléon lui ordonna de sonner la retraite (NDT : pour tromper les troupes anglaises). Le garçon répondit : « Non ! » Il n’avait jamais appris à sonner la retraite !

    Dieu ne veut jamais que vous battiez en retraite devant l’ennemi. Mais Il veut que vous appreniez le chant de la victoire et que vous soyez vainqueurs ! Gloire à Dieu !

    Il y a deux sortes de cris : un cri que vous faites, et un cri « qui vous fait ! » C’est un cri qui vous transforme ! Il y a des serviteurs de Dieu, mais il y a aussi des hommes qui sont des hommes de Dieu ! Vous pouvez vous saisir de Dieu, mais c’est encore mieux quand Dieu Se saisit de vous !

    « Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant » (Psaume 91 : 1).

    Connaissez-vous la présence du Tout-Puissant ?

    Elle est merveilleuse ! Il y a là une assurance, une totale absence de doute, d’incrédulité, et d’inquiétude ! Tout est parfait !

    La crainte du Seigneur.

    Mon grand désir est de voir les hommes devenir forts dans le Seigneur, en demeurant dans cet abri secret. Tous ceux qui ont la crainte du Seigneur connaissent cet endroit.

    Mais il y a deux sortes de craintes. La première, c’est quand on a peur de Dieu. J’espère que vous n’en êtes pas là ! Ce sont les incroyants qui ont peur de Dieu. Mais ceux qui aiment Jésus préfèreraient mourir plutôt que d’attrister Dieu, en ayant peur de Lui de cette manière.

    La volonté de Dieu pour nous, c’est que nous puissions être en communion avec Lui, dans la paix et la puissance. Ne craignez donc pas ! Aucun prix n’est trop élevé pour vivre dans cette communion. C’est notre héritage. Christ l’a racheté pour nous. Par Lui, nous sommes couverts par la présence du Tout-Puissant. Quelle protection, quand Il nous révèle Sa volonté !

    Cet abri secret du Seigneur est pour ceux qui Le craignent d’une autre manière, c’est-à-dire pour ceux qui Le respectent et qui L’honorent. Moïse en connaissait quelque chose. Il craignait Dieu, et il Lui a dit : « Si tu ne marches pas toi-même avec nous, ne nous fais point partir d’ici » (Exode 33 : 15).

    Oh, demeurer dans cet abri secret, dans Sa présence !

    Qu’y a-t-il en Sa présence ? Elle nous permet de croire en tout ce que Dieu dit, et elle nous aide à nous emparer de Ses promesses. La présence de Dieu sera tellement puissante en nous que nous deviendrons nous-même une force, une puissance, parce que Dieu demeure en nous, jusqu’à ce que la mort soit engloutie dans la victoire !

    Nous avons un grand salut, source inépuisable d’inspiration. Il n’a pas de limite. Il nous révèle les merveilles insondables de Dieu.

    Si vous connaissez l’expérience décrite par le verset 1, vous bénéficiez d’une mesure supplémentaire de foi. C’est un fait. Vous avez besoin de faits, de faits intérieurs, au lieu de vos craintes et de vos sentiments. Si vous êtes conduits par vos craintes et vos sentiments, vous ne serez plus sensible à aucun argument.

    Il y a ceux qui proclament : « Je dis à l’Eternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie ! » (verset 2).

    Qui peut dire cela ? Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut ! Celui qui demeure dans le Seigneur sait qu’il peut avoir confiance en Lui, pour qu’Il le protège de tout mal.

    Libérés de la loi du péché et de la mort !

    Dans cet abri secret, il n’y a aucune animosité, aucun mauvais caractère, aucune irritabilité ! Tout est balayé quand on demeure dans la présence du Tout-Puissant, à l’abri de Dieu. Même ce qu’il y a de meilleur dans l’humanité n’est pas bon devant Dieu, quand cela vient du diable. Cela ne peut pas subsister dans la présence de Dieu ! « Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable » (1 Jean 3 : 8).

    « Car, chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit » (Romains 8 : 3-4).

    Dieu a envoyé Jésus dans la plénitude de Sa puissance. Dans la chair et au milieu de la chair, Il a condamné la chair ! La loi de l’Esprit de vie a détruit tout ce qui devait être détruit. Avant tout, nous sommes morts au péché, mais vivants pour Dieu, et nous demeurons à présent en Lui. Celui qui est au-dessus de tous est en nous et Il est tout en nous.

    C’est un fait, non pas de la nature humaine, mais de Dieu. C’est le don que Dieu nous a fait du Ciel ! Nous appartenons à une nouvelle création, et nous vivons à présent dans un endroit merveilleux !

    C’est une vie libérée de la loi du péché et de la mort !

    Pouvons-nous demeurer en cet endroit ?

    Dieu peut nous y garder !

    Il n’oubliera jamais de me garder !

    Il n’oubliera jamais de me garder !

    Mon Père a beaucoup d’enfants chéris,

    Mais Il n’oubliera jamais de me garder !

    Vous a-t-Il oublié ? Non ! Il ne peut pas vous oublier ! Dieu a beaucoup de choses en réserve pour vous ! Il ne vous a certainement pas oublié !

    La Parole de Dieu : un antidote du mal.

    Il fut une époque où les enfants d’Israël avaient suspendu leurs harpes aux peupliers de la défaite. Parfois les Chrétiens font de même. Les cantiques joyeux ne sont plus dans leur cœur.

    Il n’est pas nécessaire que cela arrive ! J’ai vu des milliers de personnes délivrées des puissances des ténèbres.

    Vous devez toujours vous rappeler qu’il y a une grande faiblesse au milieu de nous : le manque de connaissance. Les gens vont s’abreuver à des citernes qui ne retiennent pas l’eau, au lieu de se remplir de la Parole de Dieu !

    Ceux qui connaissent la Parole de Dieu ne connaissent jamais la crainte qu’ont pu connaître les Israélites devant leurs ennemis. La Parole de Dieu est le grand antidote du mal !

    Voyez-vous, « La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour » (1 Jean 4 : 18).

    Et où est Dieu, qui est amour ? Il est dans la Parole ! Il S’est incarné dans la Parole ! Cette Parole de Dieu signifie la destruction de tout mal, parce que Dieu est dans la Parole, et Il est plus grand que tout mal.

    Celui qui demeure dans l’amour maîtrise donc toutes les situations. Celui qui demeure en Dieu, dans Sa présence, et dans Sa Parole, maîtrise toutes les situations !

    Nous n’avons aucune crainte ! Nous dominons toutes les maladies !

    Notre rédemption est parfaite !

    En ce qui concerne la guérison que Christ nous a acquise dans la rédemption, certains demandent : « Est-ce qu’elle va durer ? Est-ce qu’elle va tenir ? »

    Oui ! Ce que Dieu fait, Il le fait durer éternellement !

    Il y a de nombreuses années, Dieu a guéri toutes mes dents, qui étaient cariées et faibles. Dieu les a guéries quand j’avais 62 ans ! Je suis aussi alerte qu’un jeune garçon !

    Voilà pour toi, Satan !

    Une telle guérison est dans le plan de Dieu ! Ce plan est bien meilleur que tout autre plan !

    Certains se détournent du plan de Dieu parce qu’ils ont peur. D’autres rejettent le plan merveilleux de Dieu parce qu’ils écoutent ce qu’ils ressentent. La Bible contient tellement de précieuses promesses, des richesses sans prix, que Dieu a prévues pour nous !

    Cherchez à entrer dans le plan de Dieu ! Ne soyez pas incrédules, car ceux qui doutent n’obtiennent rien. La vraie foi est ferme, elle ne vacille jamais ! Avec elle, vous obtiendrez tout ce que Dieu tient en réserve pour vous.

    Une foi ferme.

    Vous me demandez : « Mais comment puis-je avoir une foi ferme ? »

    Demeurez sous l’abri du Très-Haut ! Ne changez pas votre position, mais restez toujours dans la présence de Dieu, dans la gloire de Dieu ! Payez n’importe quel prix pour demeurer sous cette protection, car le secret de la victoire, c’est de demeurer là où demeure le Vainqueur !

    Plus haut, plus haut, sans jamais craindre,

    Jamais, jamais je ne veux m’arrêter !

    Garde-moi toujours dans les traces de Tes pas,

    Donne-moi la force d’atteindre le sommet !

    Jésus est devenu l’Auteur de notre foi et Celui qui la perfectionne. Par la foi en Lui, vous pouvez venir au Père, « car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut » (Romains 10 : 10).

    Votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Vous n’avez plus aucune limitation quand le Souffle divin en vous pousse des soupirs inexprimables.

    Oh, connaissez-vous Son Nom ?

    Si vous le connaissez, Dieu vous protègera (verset 14). Vous pourrez demander ce que vous voulez, par exemple la communion avec Jésus, cette communion divine, et cela vous sera donné.

    Cela vient par la connaissance du Nom de Jésus. Murmurer ce nom de temps en temps ne suffit pas.

    Invoquez le Seigneur, et Il vous répondra (verset 15). Nourrissez-vous de Sa Parole. A ceux qui s’en nourrissent, Dieu dit : « Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut » (verset 16).

    Amen !

    Source: http://leve-toi.com