• L’aide d’en dehors

    Charles Spurgeon

     

    Je t’aiderai. (Ésaïe 41:14)

     


     

    Cette promesse nous garantit l’aide de Dieu quand nous ne pouvons pas agir seuls. Le Seigneur dit : « Je t’aiderai. » La force intérieure est complétée par le secours extérieur. Dieu peut, s’il le juge à propos, nous fournir des aides pour les luttes que nous avons à soutenir. Mais s’il nous en prive, lui-même se tiendra à notre côté, et cette assistance-là est préférable à celle de légions d’êtres humains. Ce secours vient au temps voulu. Il est efficace et sage tout à la fois, il est approprié aux circonstances de celui auquel il s’adresse. C’est même plus qu’un simple secours, car le Seigneur se charge de notre fardeau tout entier et subvient complètement à nos besoins. « L’Éternel notre Dieu est avec nous pour nous aider et pour nous conduire dans les combats. »

     

    Parce qu’il nous a déjà secourus, nous pouvons nous confier en lui pour le présent et pour l’avenir. Notre prière est : « Seigneur, sois mon secours ; » — ; notre expérience : « L’Esprit nous soulage dans nos infirmités ; » — ; notre attente : « Mon secours vient de l’Éternel ; » — ; notre chant sera bientôt : « Mon coeur a eu confiance en lui, et il m’a secouru. »

     

    « Ainsi, mon âme, attends-toi à l’Éternel et demeure ferme et il fortifiera ton coeur. Attends-toi, dis-je, à l’Éternel. »