• L’initiative de Dieu. Sa volonté pour nous. Lavé par Sa Parole.

    Derek Prince

    Je suis saint

    L'initiative de Dieu

     Dans le processus de sanctification, ainsi que dans tout processus rédempteur, c’est Dieu qui prend l’initiative, et non l’homme. Cela commence par le choix que Dieu a fait de nous, depuis toute éternité. Après cela, les événements se succèdent dans le temps comme suit: (1) le Saint-Esprit commence à nous influencer; (2) Il nous écarte du chemin spacieux qui mène à la perdition (Lire Matthieu 7:13) que nous aurions suivi; (3) Il nous met en face de la vérité, qui est Jésus lui-même (Lire Jean 14:6); (4) Il nous impartit la foi de croire en la vérité; et (5) c’est en croyant en elle que nous entrons dans le salut.

    En Ephésiens 2:8, Paul écrit que nous sommes sauvés par la foi. Il nous rappelle ensuite que cette foi ne vient pas de nous-mêmes, mais qu’elle est un don du Saint-Esprit. Dans ce sens, nous pourrions définir sanctifier comme «mettre à part pour Dieu.» Dans la plupart des cas, le processus de sanctification commence bien avant que nous connaissions Dieu personnellement. L’apôtre Paul et le prophète Jérémie avaient été sanctifiés tous deux dans le sein de leur mère. (Lire Galates 1:15; Jérémie 1:5.) Dieu commence à nous mettre à part pour lui bien avant que nous en ayons connaissance.

    «Qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ.»       (1 Pierre 1:2)

    Le choix de Dieu, fait de toute éternité, est basé sur sa prescience (et il n’est jamais arbitraire ni hasardeux.) Le Saint-Esprit nous prend à part dans un endroit de confrontation avec les exigences de Christ, puis, il nous donne la grâce d’obéir à l’évangile. Lorsque nous obéissons, le sang de Jésus est aspergé sur nous. Dans ce passage de 1 Pierre, nous voyons que dans le processus de sanctification l’initiative vient de Dieu, non de l’homme, et que le principal agent actif dans ce processus est le Saint-Esprit.

    Sa volonté pour nous:

    «D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.»            (Hébreux 12:9–10)

    C’est le désir de Dieu que nous prenions part à sa sainteté. L’auteur d’Hébreux continue:«Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.» (Verset 14). Nous devons tout d’abord rechercher la sainteté. Ensuite, dans le but de l’atteindre, je pense que nous devons rechercher la paix avec tous. Nous devons essayer de vivre en paix, en évitant les querelles ou les désaccords, si cela nous est possible. L’auteur d’Hébreux nous donne également un avertissement solennel. Il dit que nous ne verrons pas le Seigneur si nous ne prenons pas part à sa sainteté.

    Un autre passage exprimant ce désir de sainteté de Dieu pour son peuple dit: «Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification;» (1 Thessaloniciens 4:3). Qu’est-ce exactement que la «sanctification»? Jusqu’à un certain point, le français voile la véritable signification du terme. Un mot français terminant par le suffixe «-ifier» signifie faire correspondre quelque chose à la qualité indiquée par ce qui précède celui-ci. Par exemple, purifier signifie «rendre pur»; clarifier signifie «rendre clair»; rectifier signifie «rendre rect (correct, droit).» Par extension, sanctifier signifie «rendre sanct» Mais que signifie sanct? Par dérivation, c’est la même chose que saint qui à son tour est semblable à sacré. Les trois mots (sanctifier, saint et sacré) sont dérivés d’un seul mot grec, hagios, qui est la racine du mot «saint.» La sanctification est donc tout simplement le processus qui rend quelque chose ou quelqu’un saint.                    Nous pouvons donc traduire de façon précise 1 Thessaloniciens 4:3 de la manière suivante: «Ce que Dieu veut, c’est que vous soyez rendus saints.»

    Lavé par Sa Parole:

    Dans l’Ancien Testament, après que le sang d’un animal sacrifié ait été versé, le sacrifice devait être lavé d’une eau pure. La première épître de Jean 5:6 dit que Jésus est venu «avec de l'eau et du sang» (1 Jean 5:6). Le sang est le sang rédempteur de Christ, versé sur la croix, et l’eau est l’eau pure de la Parole. Christ nous rachète par son sang puis nous sanctifie et nous purifie en nous lavant dans l’eau de sa Parole. (Lire Ephésiens 5:25–26.

    En priant le Père pour ses disciples, Jésus a dit: «Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité» (Jean 17:17). L’une des principales façons dont la parole de Dieu nous sanctifie c’est en transformant notre mode de pensée. La sanctification vient de l’intérieur et non de l’extérieur. Encore une fois, la façon «religieuse» de se sanctifier c’est de rallonger sa robe, de se couper les cheveux, d’ôter le rouge à lèvres etc. Cependant, en Romains 12:2, Paul dit: «soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.» En Ephésiens 4:23, il dit: «à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence.» L’Esprit Saint renouvelle notre pensée par la vérité (la parole de Dieu).

    En français, nous avons l’expression lavage de cerveau, qui habituellement a une connotation négative. Cette expression serait cependant appropriée pour décrire de façon positive la manière dont l’Esprit saint renouvelle notre pensée, en la purifiant par l’eau pure de la parole de Dieu. Ceci doit passer par notre foi, un élément indispensable de notre sanctification. L’Esprit et la parole de Dieu ne varient jamais; notre foi nous rend capables de recevoir ce qu’offre Dieu à travers ces agents. En outre, il y a une connexion directe entre la parole de Dieu et notre foi, car:«la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ» (Romains 10:17). Plus nous tiendrons compte de ce que dit la Parole, plus notre foi grandira, nous rendant capables de nous approprier tout ce que Dieu nous donne dans le but de notre sainteté.

     Source: https://derekprince.fr/

    « Kidouch - Sainte cène - Repas du Seigneur et rompre le painLe Reste de Jacob »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :