• LA FÊTE DE PESSAH ET LA FÊTE DES PAINS SANS LEVAIN

    Par Guy Vallée

    Cette fête sera célébrée le mardi soir 4 avril 2017, le premier jour des pains sans levain commencera le mercredi 5 avril, selon le calendrier des juifs de Qumran qui est décrit dans le Livre d'Hénoch.

    Vous trouverez différents liens qui vous confirmeront que Yeshoua et Ses disciples suivaient ce calendrier.  

    http://messianique.forumpro.fr/t5214-revelation-du-veritable-calendrier-dans-le-nouveau-testament 

    http://introductionaucalendrier.blogspot.com/ncr

    Ce que nous voulons montrer à travers de la fête de Pessah, est la manière que Elohim délivre Son peuple des mains de pharaon, et comment aujourd’hui à travers de Yeshoua, Il délivre les peuples esclaves des principes occultes de ce monde, accomplissant ainsi, la promesse faite à Abraham de bénir toutes les familles de la terre.

    Rien ne peut s’opposer au plan de Elohim. Il avait dit à Abraham que sa descendance sera esclave dans un pays étranger, et qu’Il jugera la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront avec de grandes richesses.

    L’Egypte qui tenait les enfants d’Israël en esclavage, a été frappée de dix plaies, dont la dernière a été la mort de tous les premiers nés.

    Yeshoua « Jésus » a toujours été présent depuis le commencement, Il s’est manifesté sous différentes formes.

    Il a étendu Sa main, en délivrant les enfants d’Israël de l’asservissement de l’Egypte, et le repas de Pessah symbolisait ce qu’Il allait accomplir dans les temps futurs.

    Le plan de rédemption de Elohim était en marche.

    Il reviendra pour racheter le reste de Son peuple, et c’est là que nous avons un message fort à apporter aux juifs qui l’attendent.

    ESAÏE 11 : 11 Dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois Sa main, pour racheter le reste de Son peuple, dispersé en Assyrie et en Egypte, à Pathros et en Ethiopie, à Elam, à Schinear et à Hamath, Et dans les îles de la mer.

    Comme au temps de l’Egypte, les enfants de Elohim sont sous l’esclavage de ce monde, Il a entendu et Il entend encore leurs gémissements.

    Comme Moïse, Il nous a envoyé un sauveur en la personne du Machia’h « le Messie ».

    D’ailleurs, Moïse disait aux enfants d’Israël que Elohim vous suscitera un prophète comme moi.

    Les dirigeants de cette époque ont agi de la même manière que pharaon, en s’opposant à Sa doctrine, jusqu’à le crucifier ; ce qui faisait d’ailleurs faisait partie du plan de Elohim.

    Aujourd’hui qu’en est-il de la fête de Pessah ?

    Elle fait partie des sept fêtes instituées par Elohim.

    Il demande à l’assemblée d’Israël de prendre un agneau pour chaque famille.

    Cet agneau doit être sans défaut, mâle, âgé d’un an qui sera immolé entre les deux soirs, le quatorzième jour du mois de Nissan qui est le premier mois de l’année.

    Voilà comment sera mangé cet agneau :

    EXODE 12 : 8   Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu ; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères.

    L’agneau sera mangé avec des pains sans levain et des herbes amères

    Il faut qu’il soit sans défaut, mâle, âgé d’un an. 

    Depuis plus de deux mille ans, Yeshoua « Jésus » est cet agneau immolé, sans tache.

    Aujourd’hui à travers de Yeshoua, nous comprenons mieux ce Séder de Pessah

    Car Il est cet agneau pascal, qui a été offert en sacrifice par Elohim Lui-même.

    JEAN 3 : 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

    Yeshoua « Jésus » respectait les fêtes, et le jour des pains sans levain, Il envoya Pierre et Jean préparer la Pâque, et l’heure venue Il se mit à table avec Ses disciples.

    Il se pourrait qu’Il ait fait ce dernier repas comme prescrit par Elohim, mais il y a quelque chose de nouveau qui se présente, parce qu’Il allait accomplir cette pâque.

    LUC 22 : 20 19 Ensuite Il prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur

    donna, en disant : Ceci est Mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de Moi.

    20 Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle Alliance en Mon sang, qui est répandu pour vous.

    Il se substitue à cet agneau que les enfants d’Israël devaient sacrifier à la Pâque, en leur donnant à chacun ce pain, représentant Son corps.

    Et Il leur dit faites ceci en mémoire de Moi, c’est-à-dire à partir de maintenant, Il nous montre comment commémorer la Pâque, tout en nous rappelant de la délivrance de la sortie d’Egypte.

    Nous ne devons pas oublier, qu’avant le repas Yeshoua lava les pieds de Ses disciples, ce qui ne représente pas seulement un geste d’humilité, mais la part qu’Il réserve à chacun de nous dans Son Royaume.

    JEAN  13 : 8 Pierre lui dit : Non, jamais Tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : Si Je ne te lave, tu n’auras point de part avec Moi.

    Il nous demande d’en faire autant.

    JEAN 13 : 14-15   14 Si donc Je vous ai lavé les pieds, Moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres ;

    15 car Je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme Je vous ai fait.

    Yeshoua emmenait les disciples dans la dimension du Seder de Pessah, dont le sacrifice n’était plus un animal, mais qu’Il était cet agneau donné par Elohim, qui nous délivre de l’esclavage du péché.

    C’est pour cela qu’il n’y a plus de temple, plus de sacrifice d’animaux, car Elohim n’en voulait plus, et quand Il expia sur la croix, le voile du temple se déchira.

    L’accès au Père était ouvert, plus besoin de sacrificateur, puisse qu’Il est le grand souverain sacrificateur, plus besoin de sacrifice d’animaux, puisse qu’Il s’est donné Lui-même en sacrifice une fois pour toute.    .

    Yeshoua après être livré à Pilate et jugé comme méritant la mort, fut crucifié, et rendit l’âme à la neuvième heure, c’est-à-dire 15 heures.

    C’était dans ce créneau d’horaire que les Juifs sacrifiaient l’agneau de la pâque, et Yeshoua devenait cet agneau offert par Elohim en sacrifice de la pâque.

     

    LA FETE DES PAINS SANS LEVAIN

     

    EXODE 12 : 15 Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. 

    Voyons ce que dit le livre de Deutéronome :

    LEVITIQUE 16 : 3 Au repas de la fête, vous ne mangerez pas de pain levé ; pendant sept jours, vous mangerez du pain sans levain, qui vous rappellera avec quelle hâte vous avez dû quitter l’Égypte. En consommant ce pain de misère, vous vous souviendrez à jamais du jour où vous êtes sortis d’Égypte.

    L’apôtre Paul à travers de l’accomplissement de la pâque par Yeshoua, nous montre comment célébrer cette fête

    1 CORINTHIENS 5 : 7 – 8   7 Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

    8 Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.

    Il nous a sauvé, Il nous a délivré du péché, et c’est par Sa Parole que nous allons enlever le vieux levain « le péché » dans nos vies

    Cette fête nous appelle à la sanctification, afin de marcher dans une sainteté de vie.

    Yeshoua dès Son jeune âge participait avec Ses parents à la fête des pains sans levain.

    LUC 2 : 41 – 43   41 Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque.

    42 Lorsqu’Il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.

    43 Puis, quand les jours furent écoulés, et qu’ils s’en retournèrent, l’enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et Sa mère ne s’en aperçurent pas.

    L’apôtre nous parle de plusieurs jours (les sept jours des pains sans levain)

    JEAN 2 : 23   Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en Son Nom, voyant les miracles qu’Il faisait.

    Nous pensons que s’Il est descendu à Jérusalem, ce n’est certainement pas uniquement pour le jour de Pâque.

    Nous devons pendant ces sept jours manger ce pain sans levain, afin de nous rappeler que nous sommes sorties de la misère de ce monde, esclave du péché, et nous remettre en question, pour ne pas laisser le péché prendre le dessus, enlever le vieux levain.

     

    Bonne Fête " Hag Sameah "

      (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

    « Les 3 premières plaies d’EgypteRévolution dans le monde chrétien : Le retour au véritable Shabbat est en cours - Paracha Ki-Tissa »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :