• La louange contagieuse

    Offrons sans cesse un sacrifice de louange.

    Lisons l’exemple du Roi David dans le Psaume 34. L’introduction à ce Psaume dit: «De David. Lorsqu'il contrefit l'insensé en présence d'Abimélec, et qu'il s'en alla, chassé par lui.» A ce moment de sa vie, David fuyait son propre pays. Le roi Saül tentait de l’assassiner, c’est pourquoi David avait dû quitter son environnement familier.

    Il s’était rendu à la cour d’un roi païen, mais celui-ci le soupçonnait d’être un ennemi. Pour sauver sa propre vie, il a dû feindre la folie. Le livre historique de 1 Samuel nous dit qu’il égratignait les battants des portes et qu’il bavait sur sa barbe. (Lire 1 Samuel 21:10–15.) Telle était la situation de David à l’époque. Mais quelle a été sa réaction?
    «Je bénirai l'Éternel en tout temps; sa louange sera toujours dans ma bouche. Que mon âme se glorifie en l'Éternel! Que les malheureux écoutent et se réjouissent!» (Psaume 34:1–3)
    A cet endroit-là, en plein milieu de terribles circonstances, alors que sa vie était en jeu et qu’il subissait la honte d’avoir à feindre la folie, David louait le Seigneur. Voilà ce que représente un sacrifice de louange. Alors qu’il était au plus bas, David a décidé de continuer de glorifier l’Eternel. Lorsqu’il n’avait plus rien pour se vanter, il a décidé de se vanter dans le Seigneur.
    Puis, David continue: «Exaltez avec moi l'Éternel! Célébrons tous son nom!» La louange est contagieuse. Si nous apprenons à louer Dieu de cette façon, d’autres se joindrons à nous. Mais la rouspétance aussi est contagieuse. Si nous rouspétons, nous attirerons les rouspéteurs. Nous devons apprendre à offrir le sacrifice de la louange continuellement.

    Merci Seigneur. Je Te loue. Je proclame que malgré les circonstances, j’offrirai à Dieu le sacrifice de la louange, en glorifiant le Seigneur. J’offrirai sans cesse un sacrifice de louange. Amen.