• La Paracha

    Paracha

    Paracha de la semaine פרשת השבוע     

     La Thora comprend cinq livres :

    • le Livre de Béréchit ou Genèse
    • le Livre de Chémot ou Exode
    • le Livre de Vayikra ou Lévitique
    • le Livre de Bamidbar ou Nombres
    • le Livre de D’varim ou Deutéronome 

    Les noms de ces livres correspondent aux premiers des mots en hébreu de la portion de la Thora. Par exemple :

    • Le mot Béréchit   בראשית signifie « Au commencement... »
    • Le mot Chémot   שמות  signifie « Les noms »
    • Le mot Vayikra    ויקרא  signifie « Et (l’Eternel) appela... »
    • Le mot Bémidbar במדבר signifie « Dans le désert... »
    • Le mot D’varim    דבריםsignifie « ...les paroles ... »

    Chaque Shabbat, et ce tout au long de l’année, une portion de la Thora est lue chaque matin au cours du service.

    Et il vint à Nazareth où il avait été élevé ; et il entra dans la synagogue au jour du sabbat, selon sa coutume, et se leva pour lire. Luc 4 :16

    De cette façon la Thora est lue en un an, par tout le peuple juif en même temps en Israël et aux quatre coins du monde. La fin de la fête de Souccot clôture la lecture de la Thora par une fête surnommée Sim'hat Thora : la joie de la Thora.

    Cette lecture qui débute par la Création et se termine par l’entrée en Terre sainte nous conduit, à travers le périple du peuple d’Israël, à l’apprentissage de la connaissance du D.ieu Créateur des cieux et de la terre. C’est une Alliyah, ascension vers la Terre promise, l’apprentissage de la vie avec D.ieu et dont le peuple d’Israël est le reflet prophétique vivant.

    Moshé (Moïse), malgré sa stature et son juste titre de prophète inégalé sur terre n’entrera pas en Terre Promise, car  ce privilège n’ a été accordé qu’à Celui qui peut nous faire rentrer dans ce Shabbat où l’idéal de la Thora est pleinement accompli,...en Lui.

    La Thora est divisée en 54 portions. Chaque portion ou Paracha est accompagnée de la lecture d’une portion des textes des Prophètes, appelée Haftara :

    Et on lui donna le livre du prophète Esaïe ; et ayant déployé le livre, il trouva le passage où il était écrit, L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ;il m’a envoyé pour publier aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue ; pour renvoyer libres ceux qui sont foulés, et pour publier l’an agréable du Seigneur. Et ayant ployé le livre, et l’ayant rendu à celui qui était de service, il s’assit ; et les yeux de tous ceux qui étaient dans la synagogue étaient arrêtés sur lui.Et il se mit à leur dire, Aujourd’hui cette écriture est accomplie, vous l’entendant. Luc 4 :17-21

    La Haftara est un complément et va dans le même sens que la portion de Torah lue le Chabbat matin.

    Ce sont les hommes de la Grande Assemblée, composée de 120 rabbins revenus d’exil de Babylonie, qui ont canonisé le Tana’h (Bible) et classifié les livres et les différentes lectures.

    Le mot Tana’h est un acrostiche des livres suivants :

    Thora (Pentateuque) composé des cinq premiers livres:Genèse Exode Lévitique Nombres Deutéronome

    Neviim (Prophètes) composé des premiers prophètes :Josué; Juges; Samuel (I et II); Rois (I et II);

    Et des derniers prophètes :Isaïe; Jérémie; Ezéchiel

    Dont les douze petits prophètes:Osée Joël Amos Obadia Jonas Michée Nahoum Habakouk Cephania Aggée Zacharie Malachie

    Ketouvim (Ecrits ou Hagiographes) composé des :Psaumes Proverbes Job Cantique des Cantiques; Ruth; Lamentations; Ecclésiaste; Esther; Daniel; Ezra; Néhémie Chroniques (I et II)

    L’ordre de classement a été changé par la suite par les Chrétiens ce qui explique la différence entre les Bibles chrétiennes et le Tana’h juif qui a gardé l'ordre original:

     « ...  qui sont Israélites, auxquels sont l’adoption, et la gloire, et les alliances, et le don de la Thora, et le service divin, et les promesses » Romains 9:4-5

    http://www.soucatdavid.net