• Le Messie souffrant clairement décrit dans le judaïsme

    La grande coupure du monde chrétien d’avec ses racines juives, prive un grand nombre de croyants de bien des trésors contenus dans la tradition juive et dans les enseignements des sages d’Israël. Regardons ici un extrait du Pesikta Rabbati. Le Pesikta Rabbati est une collection de Midrash (études) sur le Pentateuque, les prophéties etc. Il a été construit autour de 845 de notre ère. Voici ce que l’on peut y lire :

    XXX SON-GOD-MOV-39.JPG A ENT MAR« Le Saint dit… « O Messie, ma Justice, dit-Il, les iniquités de ceux qui sont cachés à tes côtés te causeront d’être soumis à un joug difficile : tes yeux ne verront pas la lumière, et tes oreilles écouterons les reproches des nations du monde; tes narines sentiront des odeurs nauséabondes; ta bouche goûtera l’amertume, et ta langue se collera a tes gencives, ta peau pendra sur tes os, et ton corps sera affaibli de chagrin et de gémissements. Es-tu prêt à accepter ceci ? Si oui, tout ira pour le mieux (pour eux) si non; voici je les conduirait loin de moi pour toujours. »

    Le Messie dit : « Maître de l’univers, je l’accepte avec joie et je souffrirais par ces châtiments, à la condition que tu donnes à nouveau la vie à ceux qui mourront en mes jours, et ceux qui sont morts depuis le premier homme jusqu’à maintenant, et que tu sauves les hommes non seulement de mes jours… mais ceux qui sont nés hors du temps (avortement) ; et non plus seulement ceux-ci, mais également ceux qui tu as pensé à créer mais ne le furent point ». Le Saint répondit : « Je le ferai »; et c’est ainsi que le Messie accepta les châtiments d’amour, comme il est écrit « Il a été maltraité et opprimé ». (Peskita Rabbati 36, 37).

    Quoi de plus clair et net que cette description du Messie à laquelle correspond parfaitement Yéshoua(Jésus) venue une première fois sous la forme du Messie souffrant Ben Joseph selon qu’il est dit de Lui : « Alors il commença à leur apprendre qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât trois jours après. » (Marc 8.31)

    Oui, assurément, c’est ce même Yéshoua qui reviendra bientôt en tant que Messie Roi des rois Ben David selon qu’il est aussi écrit : « le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. » (Matthieu 25.31).

    Et alors, beaucoup se frapperont la poitrine, se lamenteront et pleureront devant celui qui a été frappé de la colère divine à notre place, puis élevé à la droite du Maître de l’univers, afin de faire abonder le pardon et la miséricorde envers tous ceux qui croiront en Lui selon qu’il est dit :  « Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. » (Jean 6:51).

    Et aussi : « Ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12.10)

    Oui : qu’on le veuille ou non, c’est ici par la bouche du prophète Ésaïe que l’Éternel déclare souverainement au sujet du Messie Yéshoua : « Mon serviteur juste en justifiera plusieurs, par la connaissance qu’ils auront de lui, et lui-même portera leurs iniquités. » (Ésaïe 53.11)

    Que l’Éternel Dieu, l’unique et véritable, apporte la connaissance glorieuse de son Evangile de puissance et du Messie Yéshoua à son peuple d’Israël et au reste du monde et puisse ainsi leur faire considérer que Yéshoua est bien Le véritable Messie, celui dont il est question dans le midrash que nous venons de lire et aussi aussi Celui dont il est parlé en Ésaïe 53, tel que le croyait de nombreux sages d’Israël à travers les siècles.

    Il revient bientôt, cette fois-ci non plus pour offrir le pardon au monde, mais pour le juger ainsi qu’il est dit :

    « Le Seigneur Yeshoua apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, Dans un feu flamboyant, pour exercer la vengeance contre ceux qui ne connaissent point HaShem (Dieu), et qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Yeshoua HaMashia’h (Jésus-Christ). » (2 Thessaloniciens 1.8-9).

    Seriez-vous prêts ?

    Source: http://www.rencontrerdieu.com