•  

    Le Zèle que donne l'Evangile de paix.

    Ephésiens 6 : 15 Mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix !
    Esaïe 52 : 7 Qu'ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles1, Qui publie le salut !   1 (Le mot Evangile signifie « bonne nouvelle » du salut En Jésus-Christ !)
    Romains 10:15  Comment y aura t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés ? Selon qu'il est écrit : Qu'ils sont  beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles !
    Ces versets décrivent le bonheur de partager joyeusement une Bonne Nouvelle.
    La question du Zèle est donc la suivante : Lorsque nous sommes remplit de joie d'avoir reçu une bonne nouvelle, est-il possible de ne pas être heureux de la partager avec ceux qu'on aime ? 
    Certains diront pas toujours car : « Par manque de temps » « Par discrétion » « par peur de la moquerie » « Par manque d'un bon verbiage »
    Ces réponses ne tiennent pas ! Car quiconque reçoit une bonne nouvelle qui le fait déborder de joie, ne peut résister de la partager avec ses amis et voisins car c'est une attitude irrépressible !
    Le manque de Zèle ou la faiblesse du témoignage, reflète donc simplement un manque de Foi, de certitude en cette Bonne Nouvelle du salut en Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) avec l'attitude qui en découle qui est un manque de joie !
    Si nous avons un impérieux besoin de raconter à tous et à toutes que Jésus nous a sauvé, et qu'il nous a racheté, cela veut simplement dire que nous sommes heureux, que nous croyons vraiment en cette Bonne Nouvelle et que nous aimons glorifier Dieu !
    En revanche, si nous sommes sans goût pour le témoignage, c'est que nous nous trouvons dans un brouillard spirituel peu propice au partage, que nous ne sommes pas certain de notre salut ou que nous avons peur de recevoir de la moquerie, ce qui révèle notre état de faiblesse !
    Première constatation : Le Zèle pour Dieu est une sorte de thermomètre de notre foi, de notre vision spirituelle, de notre courage et de l'amour que nous portons à nos prochains !
    Le Zèle a d'autres fonctions :
    Sans de bons souliers résistants, mais souples et qui ne blessent pas nos pieds, personne ne peut marcher sans risque sur n'importe lequel terrain accidenté.
    Seconde constatation : Les sandales que sont le Zèle pour la parole de Dieu, doivent êtres en bon état. C'est-à-dire que la parole de Dieu, lue ou prêchée doit être sans interprétations erronées ; ce qui nous renvois de facto à la Vérité pour ceinture. Le Zèle pour Dieu pouvant s'exercer dans bien des domaines qui vont de la prédication au service ; il faut savoir que toutes les attitudes Zélées doivent donc être conformes à la Parole de Dieu.
    Troisième constatation : le Zèle pour Dieu est une protection pour l'enfant de Dieu. 
    La Bible dit ceci : Proverbe 12 : 27 Le paresseux ne rôtit pas son gibier ; mais le précieux trésor d'un homme, c'est l'activité.
    Proverbes 13:4  L'âme du paresseux a des désirs qu'il ne peut satisfaire; Mais l'âme des hommes diligents sera rassasiée.
    Ce qui signifie, que du point de vue matériel, comme du point de vue spirituel, il n'est pas bon que l'être humain reste sans activité ou qu'un enfant de Dieu reste sans témoigner !
    Si quelqu'un n'a pas de zèle pour Dieu,  il est normal qu'il n'ait pas de succès spirituels.
    Un soldat qui marche sans chaussure ou sans enthousiasme, sans croire en la prochaine victoire… n'avance, ni très vite, ni très loin et ne remporte aucune bataille ! Il n'est pas loin de devenir un déserteur et baissera les bras dès le premier combat !
    Soyons donc zélés pour Dieu, parce que lorsque nous travaillons avec Zèle, notre esprit est trop occupé pour se laisser séduire par l'ennemi.
    2 Pierre 1:8  Car si ces choses sont en vous et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ.
    Le verset est lumineux ! « Si ces choses sont en vous, elles ne vous laisseront point oisifs, ni stériles ». Il ne s'agit donc pas au sujet du Zèle, de votre abnégation volontaire à être un bon témoins, mais de l'abondance des choses qui sont en vous, lesquelles par leur profusion ne peuvent y rester sans déborder de vous-même ; non seulement des choses spirituelles mais aussi de la puissance irrépressible du Saint-Esprit qui est en vous.
    Luc 6:45  L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor, car c'est  de l'abondance du coeur que la bouche parle.
    Il est donc inutile et culpabilisant d'inviter les enfants de Dieu a plus de témoignage, il suffirait pour les pasteurs de remplir leurs cœurs et leurs esprits de la Parole de Dieu.
    L'abondance s'il y en a, provoquera d'elle-même de nombreux témoignages !
    Une église de qualité et d'un témoignage puissant, n'est pas forcément une église aux nombreux membres mais une église composée d'enfants de Dieu débordants avec abondance de la parole de Dieu, ce qui n'est malheureusement pas le cas le plus fréquent.
    Quatrième constatation : Le Zèle spirituel, naturel et irrépressible du chrétien, doit trouver sa place et son utilité dans l'Eglise, ce qui n'est pas toujours évident…
    Chaque chrétien a un ministère à accomplir dans le Corps du Christ ! Avec les capacités qu'il a acquises par le travail ou les aptitudes reçues de Dieu !      
    Enseignement, évangélisation, apaisement des conflits, combat spirituel, libéralité, musique, soin aux malades, langues étrangères, ménage, accueil, bonne humeur, joie, cuisine… Tout ce qui est utile aux frères, à la fraternité et à l'Evangélisation est un ministère à effectuer avec Zèle.
    Sans se minimiser soi-même, et sans se glorifier non plus ! Sans s'imposer aux autres, ni avoir trop confiance en soi ! Sans imaginer que son ministère est plus important ou plus méprisable qu'un autre. Sans se sentit frustré par un Zèle amer.
    Marc 10 :43  et Matthieu 20 :26  Quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur. Mais : 2 Timothée 4 : 2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.
    Un enfant de Dieu devrait donc avoir une attitude fraternelle de serviteur : modeste, discret mais efficace, prudent en parole mais attentif et zélé ! Cela vaut évidemment en premier lieu pour les leaders, pasteurs, docteurs ou évangélistes…
    Les gesticulations spectaculaires de certains évangélistes, ne convainquent de rien et ne séduisent que les foules dévouées à l'inconsistance de l'émotion charnelle. Les émotions provoquées artificiellement par une prédication séduisante et une musique utilisée à propos, ne sont pas la foi. La vraie foi est l'adhérence volontaire du cœur et de l'esprit à la parole de Dieu, à la personne de Christ et à son Evangile du salut.
    Psaumes 75:5  (75-6) N'élevez pas si haut votre tête, Ne parlez  pas avec tant d'arrogance !
    Aussi lorsque adoptons la bonne attitude, de serviteur modeste, débordant de la connaissance de Dieu, notre zèle devient une merveilleuse arme protectrice !
    L'attitude à adopter dans l'église locale :
    Il est évident que les traditions ecclésiastiques de prise de pouvoir sur l'assemblée de Dieu, ne favorisent pas le Zèle naturel et l'expression du Saint-Esprit qu'ont les enfants de Dieu.
    Tout a été fait pour imposer le silence où induire des comportements préétablis ! Une estrade et parfois des costumes sacerdotaux, placent les prêchant au dessus des bancs… Une hégémonie de décisions de quelques-uns qui prévaux souvent sur la voix du Saint-Esprit… Une autorité spirituelle de ceux qui prêchent ou dirigent l'église locale, pas toujours vérifiable… Une liturgie du culte qui laisse peu de place à l'expression individuelle des chrétiens de base… Selon les églises, une organisation spectaculaire du culte élevant au rang de stars les officiants… Une manipulation des esprits par des musiques ou des expressions d'émotivité…
    Comment exercer son Zèle de chrétien dans de telles conditions ? Rassurez-vous le saint-Esprit est beaucoup plus puissant que toutes les stratégies humaines !
    Tous les membres de l'Eglise sont des frères !
    Soyez donc vous-même en tant que membre de la collectivité qu'est le Corps de Christ, vérifiant chaque jour votre propre compréhension des écritures. Soyez modeste, toujours serviteurs plein de douceur et de tact, mais jamais inféodé à quiconque, ou à quelques personnages célèbres « père de l'Eglise » ou leader charismatique car seul Christ est votre Seigneur ! Parlez quand le Saint-Esprit vous invite à parler et gardez le silence lorsque vous n'avez rien à dire, écoutez le plus souvent. S'abstenir de parler quand on choisi délibérément de garder silence est un véritable témoignage.
    En d'autres termes, mettez votre raison et vos peurs de coté et laissez parler votre cœur car il est l'habitation du Saint-Esprit !
    Et que toutes vos attitudes ou paroles soient toujours pour le bien du Corps de Christ.
    Attention un Zèle amer ne vient pas de Dieu :
    Jacques 4:11  Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d'un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n'es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.
    Jacques 3:14  Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.
    Jacques 3:16  Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions.
    Ne confondons donc pas nos propres frustrations avec une mission de Dieu, que d'autres frères empêcheraient de s'exprimer… N'espérons pas en vain, exercer des dons que nous n'avons pas reçus et ne nous croyons pas plus savant ou spirituel que nous sommes…
    Le vrai Zèle pour DIEU s'exerce naturellement, sans effort, dans la joie, la sérénité, dans la Vérité et dans l'Amour et le respect de nos prochains.
                                                         Pierre Desbordes                                                                  

    http://olivier-franc-romains11.com  

     

                                                                                                Suite: Prenez aussi le casque du salut.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Revêtez la cuirasse de la justice

    Ephésiens 6 : 11 à 20

    Depuis des millénaires, des réformateurs sociaux nous promettent un monde meilleur, mais ils se heurtent à la véritable nature de l'homme déchue. Ainsi supprimez l'aristocratie et vous aurez la bourgeoisie, supprimez la bourgeoisie et vous aurez la nomenklatura, supprimez la nomenklatura et vous aurez la ploutocratie Etc.
    Ainsi nous devons admettre que dans chaque cœur d'homme se cache, selon les circonstances, un esclave, un révolutionnaire, un dictateur ou un tyran.
    Selon Rousseau : « L'homme naît bon, c'est la société qui le corrompt », ce qui est contraire à l'enseignement de la bible, qui dit que l'homme est pécheur par nature et que pour changer la société il faut changer le cœur de l'homme. Vérité biblique qui se confirme depuis des millénaires.

    Avant de parler de justice, il nous faut donc accepter cette triste réalité !

    Esaïe 64 : 5 dit ceci : « Nous sommes tous comme des impurs et toute notre justice est un vêtement souillé ; nous sommes tous flétris comme une feuille et nos crimes nous emportent comme le vent »

    Romains 5:12  C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.

    Psaumes 53:3, Psaumes 14:3, Romains 3:10 et Romains 3:12 nous disent :
    « Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même  un seul ! »      

    Ce constat est répété 4 fois dans la Bible, le coup de grâce se trouvant en Romains 3:23  Car tous ont péché et sont  privés de la gloire de Dieu !
    C'est cela la nature de l'homme !

    Ce qui signifie que si nous nous contentons de notre propre justice nous-nous abuserons nous-même en imaginant être juste ou nous vivrons avec un sentiment permanent de culpabilité !

    - Car le péché est viscéralement attaché à notre ancienne nature.
    - Car le péché rend aveugle l'homme naturel sur sa propre nature.
    - Et parce que l'accusateur des frères se chargera de nous rappeler nos manquements.

    C'est pour cela que certains Chrétiens se tournent vers le légalisme !

    - Que beaucoup d'enfants de Dieu sont mal dans leur peau de chrétien !
    • Parce qu'au lieu de revêtir la cuirasse de la justice certains revêtent le masque des faux semblants

    La première des évidences est que Dieu ne nous demande pas de devenir des justiciers ou des juges et moins encore des acteurs de théâtre.

    La seule façon de glorifier Dieu, de connaître la paix du cœur et la victoire en Jésus-Christ, C'est de revêtir, la cuirasse protectrice de la justice de Christ !

    Parce que selon 2 Corinthiens 5 : 21 Celui qui n'a point connu le péché (Jésus-Christ) il l'a fait  devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

    C'est pour cela que nous répétons, à juste titre :

    - Que nous sommes sauvés uniquement par grâce, par le moyen de la foi !

    - Que cela ne vient pas de nous, que c'est un don de Dieu !

    - Que Jésus-Christ a tout accompli à la croix de calvaire !

    - Que nous sommes des enfants de Dieu etc.

    Mais il ne suffit pas de décrire son armure de croyant, faut-il aussi la revêtir !

    Savez-vous qu'il y a des très grands ingénieurs, qui ne savent rien faire de leurs dix doigts !
    Il y a aussi de très bons mécaniciens qui ne savent pas très bien conduire une voiture…
    Il y a aussi des chrétiens qui connaissent très bien la parole de Dieu, mais qui ne vivent pas la vie et la puissance de cette parole…

    Il y a TROP d'enfants de Dieu qui se sentent coupables et qui deviennent par le fait, infructueux, improductifs et tristes, alors qu'ils sont pardonnés !

    Imaginez un instant, ce que peut ressentir DIEU…

    - Il a envoyé son fils unique pour subir notre juste châtiment !
    - Il nous a pardonné, il a fait de nous ses enfants et son armée du salut ! 
    - Il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous et il l'a      
    détruit en le clouant à la croix !  (Colossiens 2:14)
    - Il nous a envoyé son consolateur qui est le Saint-Esprit.
    - Il nous a missionné pour annoncer l'Evangile du salut… 

    Et Dieu voit encore trop de ses enfants se placer sous la condamnation de loi, et pleurnicher en s'étonnant devant leur incapacité à accomplir cette même loi et à porter du fruit !

    TOUT FUT LEGALEMENT ACCOMPLI, PAR CHRIST SUR LA CROIX !

    - Nous avons donné notre cœur à Jésus-christ PAR LA FOI !
    - Dieu nous a placés « en Jésus-Christ » et justifiés, quelques ait été la gravité de nos péchés !
    - Puis Dieu a fait de nous ses enfants et nous a pardonné !

    PARCE QUE CHRIST A SUBIT, À NOTRE PLACE, LA PARFAITE JUSTICE DE DIEU !

    Sous le regard de Dieu nous ne sommes plus : Jacques, Paul,  David, Sarah,Zohra ou Marie, Nous sommes  « Le Corps de Christ ! » DIEU ne voit que son fils et le Sang de son Fils ! 

    Exactement comme le jour de la sortie d'Egypte ! Le sang vous servira de signe ! (Exode 12 : 13)

    La mort a épargné les maisons sur lesquelles il y avait le sang de l'agneau, exactement comme la condamnation épargnera ceux qui sont ou seront trouvés en Yeshoua Ha Mashiah (en Jésus Christ) !

    Mais plusieurs pourraient penser que tout cela est trop facile, qu'il faudrait mériter quelque chose pour ne pas être condamné.

    La première Pâque en Egypte était une image du salut en Yeshoua et il suffit de regarder ce qu'il s'est passé. Dieu a demandé aux hébreux de tuer un agneau et de badigeonner de son sang les linteaux de leurs portes en affirmant qu'ainsi ils seraient protégés de la mort qui allait s'abattre sur les premiers nés d'Egypte. Les hébreux ont obéi et se sont réfugiés derrière le sang.

    Mais quels étaient ceux qui se cachaient derrière ces portes badigeonnées de sang ?

    Il y avait n'importe qui : Des hébreux bien sûr, quelques amis égyptiens que des hébreux auront voulu sauver, d'autres nationalités d'esclaves, des braves gens et des moins braves gens, des honnêtes et des moins honnêtes… Des pauvres et des un peu moins pauvres, des malades et des gens en bonne santé, enfin toutes sortes de personnes se cachaient derrière la porte du salut.

    N'IMPORTE QUI ET DANS N'IMPORTE QUEL ETAT !

    La question n'était pas de savoir, qui avait le droit de se cacher derrière le sang, mais qui voulait, par la confiance (la foi) en les paroles de Dieu que rapportait Moïse, de se cacher derrière le sang.
     
    YHWH (L'Eternel) voyant le sang de l'Agneau, passait devant leurs portes sans les frapper car ceux qui s'étaient cachés derrière le sang, éteint caché de la colère de Dieu et ils avaient par la même occasion rejoint le peuple de Dieu !
    Pour ceux qui sont en Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) Dieu ne voit que le Sang de son Fils.

    Dieu ne voit plus les péchés de Pierre de Benjamin, de Julie ou de Jean ; Il voit le Sang et le Corps de Christ !
    Le Corps de Christ qui est le contenant des sauvés exactement comme l'arche de Noé l'était pour la famille de Noé et les animaux !
    L'important aux yeux de Dieu c'était que l'Arche arrive à bon port, pas ce quelle contenait. (Être en Christ c'est être dans l'Arche du salut)
    Aussi, dès l'instant où j'ai donné mon coeur à Christ, je suis devenu « juste » devant Dieu ! Non pas parce que je suis véritablement sans péché, mais parce que Dieu ne voit que le Corps de Christ qui est devenu l'Arche à l'intérieur de laquelle je me suis réfugié derrière le Sang de Christ.

    Parce que la justice de Christ est ma justification !

    Ce qui signifie, que tout ce qui arrive à l'Arche du Corps de Christ, arrive à ses rachetés qui la composent !

    Ce que tous les chrétiens devraient savoir :
    C'est que chacun entre individuellement dans l'Arche du Corps de Christ (par sa conversion) mais  que tous sont sauvés collectivement dans ce même Corps de Christ. La convertion est individuelle, mais l'élection est collective.

    De cette image découle le principe que dans l'Arche du Corps de Christ, tous les sauvés sans exception sont devenus des parties vivantes de cette Arche du salut. Ils participent à la vie de ce Corps et doivent appliquer les consignes du commandant (de la tête qui est Christ).

    Nous devons maintenant éclaircir les différences qui existent entre le juste, le Sain et le Saint !

    Le juste  selon la Bible :

    En Hébreux (tsad-deek') = juste, légal, droit, innocent selon la loi ! (Noé était Juste devant Dieu !)

    En Grec (dik'-ah-yos) = homme de bien, raisonnable, qui observe la loi divine.

    Mais la Bible nous dit que Romains 3 :23  tous ont péché et sont  privés de la gloire de Dieu !
    Excepté Christ ! Le juste parfait selon la loi n'existe donc pas et ne peut exister !
    Seules certaines personnes s'approchent de la justice selon Dieu, qui est l'observance parfaite des lois de Dieu dans l'amour de son prochain.

    Sain selon la Bible :

    En hébreu (meth-ohm') = solidité, ce qui est sain, totalité, entier = En bonne santé

    Psaumes 38:3  (38-4) Il n'y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère, Il n'y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché.

    Le saint Selon la Bible :

    En Hébreu (ko'-desh) = lieu saint, très saint, sacré, consacré, pur, sanctuaire. (Une notion de lieu ou personne consacré) ce mot Vient de (kaw- dash') = être mis à part, consacré, être sanctifié.
    Comme pour Abraham il évoque un endroit géographique ou spirituel désigné par Dieu. (Par de ton pays vers le pays que je te montrerai… Genèse 12 : 1)

    Le lieu Saint ou la personne « sainte », est un lieu ou une personne à laquelle YHWH (l'Eternel) manifesté sa présence pour lui donner une mission particulière.

    En Grec (hag'-ee-os) = (chose terrible) chose très sainte, consacrée, un saint. 

    Autre mot grec qui traduit « Saint » (hag'-ee-on) = Mis à part (de coté) pour Dieu, exclusivement à Lui = pur, sans péché ! (Au sujet d'un lieu)

    Autre mot grec qui traduit « Saint » (hos'-ee-os) = non souillé par le péché, observant toute obligation morale. (Pour une personne) (Nous voyons ici que le grec ajoute à l'hébreu la notion de « sans péché » qui n'existe pas en hébreu, traduire est donc trahir un peu trop)
    Le saint grec, serait une personne « pure », observant toutes les obligations morales de la loi et consacrée entièrement à Dieu. (Ce qui est impossible à un être humain par nature pécheur)

    Le mot français « saint » vient latin «sanctus» qui est le participe passé du verbe « sancio », qui signifie « sanctionner, définir, rendre conforme ».
    A quelle «conformité» doit se référer celui qui veut innocemment devenir «saint», acquérir la «sainteté» ?
    En français le mot « saint » évoque l'Idée de pureté, obtenue par des efforts soutenus, de consécration ou de martyr. (Ce qui est impossible à un être humain par nature pécheur)

    Que dit la bible au sujet de la pureté éventuelle des êtres humains ?
     Psaume14:3  Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul.  Romains 3:23  Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu…

    Voici la bonne définitionqui n'a pas grand-chose à voir avec l'image du « saints » romains :
    Le « Saint » selon l'hébreu biblique est un lieu ou une personne consacré à Dieu, par un appel à la vocation. Cette personne ou se lieu ne sont pas exempts de péché pour la personne ou d'éventuelles poussières pour le lieu, mais sont rendus Saints par l'appel de Dieu.

    En conclusion :

    - Ce n'est pas parce qu'on se pense « juste » qu'on est « sain » et encore moins « Saint »
    - On ne devient pas « Saint » parce qu'on est « juste », mais parce que Christ nous a rachetés !
    - On devient « Saint » parce que Dieu nous confit une mission en nous donnant la force pour la réaliser !
    - On est « saint » parce qu'on fait partie du peuple de Dieu avec la mission de porter la parole de Dieu. Deutéronome 7:6  Car tu es un peuple saint pour l'Eternel, ton Dieu ; l'Eternel, ton Dieu, t'a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

    Les Saints, sont mis à part, élus pour Dieu et par Dieu et justifié « en Jésus-Christ ! »

    Hébreux 10:14  Car, par une seule offrande, il (CHRIST) a amené à la perfection, pour toujours, ceux qui sont sanctifiés !

    L'enfant de Dieu est donc « saint en Jésus-Christ », missionnaire de Dieu, mais doit encore et toujours purifier sa vie en devenant un bon « matelot » du Corps de Christ !

    1 Pierre 1:22  Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité…
    1 Timothée 4:5  parce que tout est sanctifié (Comment ?) par la parole de Dieu et par la prière.
     
    L'enfant de Dieu doit donc se conformer à la parole de Dieu et prier !

    Prier pour obtenir les instructions du commandant de l'Arche qui est Christ ! Yeshoua (Jésus) a dit : Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. (Matthieu 11:29) 

    VOUS REMARQUEREZ LE CHANGEMENT DE TON ET QUE TOUTES SONT EN CONCORDANCE AVEC DES DIX COMMANDEMENTS

    Dans l'Ancienne Alliance le ton est péremptoire ce sont les commandements du TOUT PUISSANT, du Seigneur des seigneurs. Alors que  dans la Nouvelle Alliance le ton est paternel, c'est la voix et les instructions du Père Céleste. Entre ces deux si différentes relations avec les hommes Dieu nous a pardonné.
     
    1 Tu n'auras pas d'autre Dieu devant ma face.    1 Nous vous exhortons à renoncer à ces choses vaines, pour vous tourner vers le Dieu vivant Actes 14 :15 
    2 Tu ne te feras point d'image taillée…    2 Petit enfants, gardez vous des idoles 1 Jean 5 : 21 
    3 Tu ne prendras point le nom de YHWH (l'Eternel) ton Dieu en vain    3 Avant toute chose mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucun autre serment  Jaques 5 : 12
    4 Souviens toi du jour du Sabbat    4 Aucune instruction nouvelle au sujet du Sabbat biblique et sous la grâce avec cette confirmation en hébreu 4 : 9
    5 Honore ton père et ta mère    5 Petits enfant obéissez à vos parents selon le Seigneur    car cela est juste Ephésien 6 : 1
    6 Tu ne tueras point    6 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle  1 jean 3 : 15
    7 Tu ne commettras point d'adultère     7 Ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères   n'hériterons le royaume de Dieu 1 Colossiens 6 : 9 et 10
    8 Tu ne déroberas point    8 Que celui qui dérobait ne dérobe plus ! Ephésien  4 : 28 
    9 Tu ne porteras pas de faux témoignage    9 Ne mentez pas ! Colossiens 3 : 9
    10 Tu ne convoiteras point.   10 Que la cupidité ne soit pas même nommée parmi vous ! Ephésiens 5 : 3 
    11 Personne d'entre vous ne mangera du sang, et l'étranger qui séjourne au milieu de vous ne mangera pas du sang. Lévitique 17:12 Vous n'accepterez de l'étranger aucune de ces victimes, pour l'offrir comme aliment de votre Dieu Lévitique 22:25. Par sa criante impudicité Israël a souillé le pays, elle a commis un adultère avec la pierre et le bois. Jérémie 3:9.    11 A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit, qu'ils s'abstiennent des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité. 11 Actes 21:25   


    Et beaucoup d'autres injonctions comme :

    Matthieu 5:44  Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent…

    Ephésiens 5:25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Eglise et s'est livré lui-même pour elle.

    Romains 12:17  Ne rendez à personne le mal pour  le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.

    Nous voyons donc que, même si nous ne sommes Justifié et plus sous la condamnation de la loi, nous avons une attitude sainte et juste à observer ! Que chacun donc s'éprouve soi-même»  nous dit Paul en 1 Corinthiens 11 
        
    Comme Paul nous n'aimons pas ce que nous faisons, nous ne faisons pas les bonnes œuvres que nous souhaiterions et nous disons souvent « Qui me délivrera de ce corps de misère »

    Cela est normal car : « Car Si nous nous jugeons nous-même nous ne serrons pas jugé ! »

    Il est donc juste et bon, de se trouver soi-même pécheur, de confesser ses péchés, et de tenter de les réduire au maximum !  (C'est cela notre œuvre de sanctification)

    Ephésiens 2 : 10  Car nous sommes son ouvrage,  ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres,  que Dieu a préparées d'avance,  afin que nous les pratiquions.

    Et la première bonne œuvre, serait de mettre en pratique ce que Jésus nous a ordonné !

    Et de lui rendre grâce pour la cuirasse de sa justice qu'il nous a offerte    !

    La cuirasse de la justice

    En résumé la cuirasse de la justice c'est quoi ?

    La première chose à savoir c'est que dans le corps de Christ tout marche à l'envers des valeurs du monde !
    - C'est parce que je me sens indigne, que je suis digne… (Par exemple de prendre la Sainte Cène ou de témoigner)
    - C'est parce que je me sais injuste et repentant, que je suis justifié par le sacrifice de Christ !
    - C'est parce que je me considère comme pécheur, que je suis pardonné et rendu juste et saint !
    - C'est parce que je me sens inutile et sans force que Dieu peut m'utiliser pour une sainte mission !
    - C'est parce que je sais que ma propre justice est frelatée, que je peux endosser la cuirasse de la Justice de Dieu !

    En d'autres termes : C'est quand je suis faible que je suis fort !  (2 Corinthiens 12:10)

    L'enfant de Dieu est juste et saint aux yeux du Dieu Tout Puissant, qui utilise sa faiblesse d'homme pour accomplir ses plus grandes œuvres pour la gloire de Dieu.
    De sont coté l'enfant de Dieu doit faire son possible pour se rendre conforme à ce qu'il est réellement !

    L'utilisation de la cuirasse

    Si tout cela est bien clair en nos esprits : QUAND SATAN VIENDRA NOUS DIRE : « Tu n'est qu'un mauvais Chrétien, tu ne mérites pas ton salut, tu penses que Dieu va passer sur toutes tes erreurs ; Tu rêves, tu n'a pas la foi et tu es inutile et sans force devant moi !

    Ses flèches ne perceront pas notre cuirasse.

    Et nous répondrons avec L'EPEE DE L'ESPRIT ?

    « C'est vrai que je chute parfois, je le confesse devant Dieu qui me pardonne toujours parce qu'il est devenu mon Père Céleste ! » 

    Mais tu n'as plus aucune légitimité pour me faire ces reproches car Colossiens 2:14  il (Christ) a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix…

    Et vous ajouterez : Psaumes 28:7 L'Eternel est ma force et mon bouclier ; En lui mon coeur se confie, et je suis secouru.
    LA CUIRASSE DE LA JUSTICE DE CHRIST C'EST SE SAVOIR PARDONNE ET AIME DE SON SEIGNEUR !

    C'est une arme invincible devant les accusations du malin !

    Nous serons toujours plus que vainqueurs, puisque nous nous considérons comme des êtres inutiles, pécheurs, racheté et pardonnés et que notre seule justification est en Christ.

    Nous n'avons donc plus le droit d'être tristes, ni de nous sentir coupables de notre nature, parce que Yeshoua (Jésus) a payé un très grand prix, pour que nous soyons toujours joyeux et plus que vainqueurs ; Etre défaitiste et improductif est une offense au Seigneur !

    Nous lui devons la joie de notre salut, des victoires, et de faire les efforts nécessaires pour nous approcher le plus possible de ce que Dieu veut que nous soyons, de nous sanctifier !

    Car Dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Romains 8:37.

                                                               Pierre Desbordes
                                                           
                                                        http://olivier-franc-romains11.com
     
                                                         Suite: Le Zèle que donne l'Evangile de paix.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • L'Epée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu !

    Ephésiens 6 : 17 à Apocalypse 1 :16 ; Apocalypse 2 :12, 16 ; Matthieu 4 :1-1 ; Luc 4 :14
    Ephésiens 6 : 17  prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.
    La première question qui nous vient naturellement à l'esprit est de se demander quelle différence existe t'il entre La vérité de la parole de Dieu « Ceinture », d'Ephésiens 6 : 14, et la vérité de la parole de Dieu « Epée de l'Esprit » d'Ephésiens 6 : 17 ?
    Deux mots grecs existent pour désigner la Parole de Dieu.
    La Ceinture de la vérité : C'est la parole de Dieu, écrite, méditée ou étudiée. C'est la parole de Dieu intériorisée acquise, reçue par la Foi et gravée dans vos cœurs. Le mot grec qui le désigne le mieux est « Logos ».(Matthieu 8: 16)

    L'Epée de l'Esprit : C'est la parole de Dieu vivante et créatrice : C'est la parole de Dieu en action, extériorisée ou proclamée de la bouche ! 
    L'Epée de l'Esprit, c'est la Vérité écrite (Logos) Qui devient par l'expression d'un enfant de Dieu et par la puissance du Saint-Esprit une parole vivante, puissante et créatrice Le mot grec est « Rhêma » (Matthieu 4:4) qui désigne la parole de Dieu reçue ou donnée dans des circonstances particulières ou pour une personne particulière. Il s'agit d'une parole inspirée du Saint-Esprit qui ne peut être en contradiction avec l'ensemble de la bible.
    Et nous avons vu que le mot Vérité utilisé dans le Nouveau testament venait du mot hébreu « Amen »  recouvre à la fois la Personne de Christ, qui est la parole faite chair, la vérité et la vie. Le mot « Amen » se traduit par : Que ce qui est vrai, assuré en Christ et auquel j'adhère parfaitement, s'établisse ou (ainsi soit-il)
    L'enfant de Dieu est responsable devant Dieu de l'utilisation appropriée de l'Epée de l'Esprit. Il est aussi totalement responsable de ses « Amen » ! Si la parole de Dieu « Rhêma » est l'expression vivante de la Personne de Christ, cela implique qu'elle soit parfaitement conforme à la parole de Dieu « logos » en général et à la parole de Christ dans l'Evangile en particulier.
    La parole de Dieu ne vient pas de nulle part !
    Pour que l'Epée de l'Esprit (le Rhêma de Dieu) puisse être efficace, il faut que la Ceinture de la vérité soit bien fixée autour de ses reins ! Pour reprendre l'image qu'a utilisé Yeshoua « il faut que l'outre de notre cœur soit bien remplie de vin nouveau », pas de vin nouveau mélangé avec des vieux breuvages avariés ! Luc 5:37 personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau  fait rompre les outres, il se répand, et les outres sont perdues…
    Pour que l'Epée de l'Esprit puisse être efficace il faut que son cœur soit bien rempli de la parole de Dieu, souvent lue, méditée et si possible apprise par cœur ! Rien ne sort d'une outre vide !
    L'Epée de l'Esprit c'est le témoignage spontané du Saint-Esprit qui met dans nos bouches ce qu'il faut dire à un instant T ! C'est un don de Dieu en un instant donné et pour une action donnée. Ce qui signifie, que l'Epée de l'Esprit n'est pas manipulable à souhait et selon notre volonté. C'est la Parole écrite dans nos cœurs, qui s'exprime spontanément, alors que nous pensions l'avoir oublié ou ne pas la connaître ! C'est une parole qui ne sort de notre esprit régénéré ! C'est le souffle de Dieu !
    Jean 14:26  Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. Cette épée a deux tranchants
    Apocalypse 1 :16  De sa bouche (de Christ) sortait une épée aiguë, à deux tranchants (bouches)… 
    Le mot « tranchant est ici en grec le mot (dis'-tom-os)  qui signifie à deux embouchures ou à deux bouches. L'Epée à deux bouches ! 
    Le mot employé en grec, Pour désigner cette épée est : machaéra (makh'-ahee-rah) (La makaéra était parmi les nombreuses épées du soldat romain, celle qui servait au corps à corps) Par cette image, le Seigneur nous invite donc à une lutte au corps à corps avec l'ennemi !
    Apocalypse 12 : 11 Ils l'on vaincu (le diable) à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage.
     Apocalypse 1:16. Il avait dans Sa Main Droite sept étoiles. De Sa Bouche sortait une Épée aiguë à deux tranchants ; et Son Visage était comme le soleil lorsqu'il brille dans sa force. C'est LA PAROLE qui sort de La Bouche du SEIGNEUR pour trancher entre le bien et le mal, afin que l'Enfant de Dieu apprenne à vivre dans la sanctification. (Hébreux 4:12, 1 Jean 2:15) Lorsqu'on désobéit volontairement à la parole de Dieu, celle-ci peut se retourner contre soi-même car le Seigneur châtie ceux qu'Il aime, nous dit (Apocalypse 3:19). 
    Nous venons de voir que l'Epée de l'Esprit est l'expression verbale de la parole de Dieu exprimée par un enfant de Dieu « née de nouveau » dans une circonstance particulière.
    Voyons maintenant comment Yeshoua (Jésus) utilisait-il l'Epée de l'Esprit ?
    (Pour éviter un trop long message nous vous invitons à lire Luc 4 : 1 à 13 dans votre bible) Il s'agit de la tentative du diable de tenter de faire pécher Jésus lors de son séjour dans le désert.
    - La première chose à noter est que Satan n'a pas remis en cause l'autorité de la parole de Dieu. - Ce qui signifie que Satan reste muet devant l'autorité de parole de Dieu.
    En lisant ce passage regardons maintenant de quelle manière réagit Jésus !
    - Est ce que Jésus discute avec le diable ?  Absolument pas !  (Ce fut l'erreur d'Eve)
    Matthieu 5:37  Que votre réponse soit oui, oui ou non, non  ce qu'on y ajoute vient du malin…
    - Est ce qu'il cherche à combattre le diable avec la violence ou avec de l'eau bénite etc. ? NON ! - Est ce qu'il le chasse de manière grandiloquente ou en levant les bras au ciel ?  NON !  - Est-ce qu'il lui montre sa qualité de Fils de Dieu et Seigneur des Seigneur ? NON !
    Proverbes 10:19 celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent.
    Que fait-il ? Il répond seulement par la parole de Dieu ! En disant : « Il est écrit ! » (Sans agressivité)
    - Il ne cherche pas sa Bible au fond de sa poche ! - Il répond avec la parole de Dieu qui est gravée dans son cœur ! Nous devons donc l'imiter !
    Mais nous ne sommes pas jésus ou Moïse, me direz-vous !
    Une seule réponse possible : En Psaume 81 : 7 à 10  l'Eternel dit à Moïse : Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait monter du pays d'Egypte ; Ouvre ta bouche et je la remplirai. » 
    Luc 6 : 45  L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor; car c'est de l'abondance  du cœur que la bouche parle.
    1 Jean 4:8  Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu  car Dieu est amour.  
    Dans ces deux versets, nous avons une image des deux tranchants de l' Epée de l'Esprit !
    Un tranchant pour la lettre (Logos) et l'autre pour l'Esprit de la lettre, qui est l'Amour dans ce qu'il a d'actif. (Rhêma en action) (L'amour en paroles seules ne produit pas grand-chose de bon !)  Les cœurs doivent être ouverts par l'amour et remplis par la parole de Dieu, avant que la bouche ne parle !
    Nous parlons toujours de ce que nous aimons !
    Nous agissons aussi plus gracieusement quand cette action correspond à nos attentes.
    Ceux qui aiment le football sont intarissables sur leur sport et parcourent des kilomètres pour aller voir leur équipe jouer ! Plus vous aimerez la Parole de Dieu et plus vous aurez plaisir à partager votre passion facilement !
    1 Jean 5:3  Car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements.
    Si nous aimons Dieu, nous aimons sa parole, nous la lisons, nous l'étudions, nous  la méditons et nous la mémorisons très naturellement !
    C'est l'affûtage de notre épée de l'esprit, l'apprentissage au maniement d'arme !
    Sachez aussi qu'un bon soldat ne brandit pas ses armes pour rien !
    La prudence et la retenue sont donc de mise : Jacques 3 : 2 à 6   Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride. Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons  aussi leur corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt !
    Le premier conseil au sujet d'utilisation de l'Epée de l'Esprit est la retenue !
    Matthieu 7:6  Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.
    Nous avons, une grande responsabilité des paroles qui sortent de notre bouche !
    Proverbes 18:21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue, Quiconque l'aime en mangera les fruits.
    La parole, a un pouvoir créateur.
    Les paroles de vie Sont une source de joie et de bonheur et de salut pour tous !
    - Avant qu'une chose existe, il faut avant tout l'imaginer, puis l'exprimer par des paroles avant de le concrétiser physiquement !
    - Avant de dire je t'aime il faut aimer dans son cœur. - Avant de construire une maison, vous parlez de cette maison. - Avant de créer quelque chose, vous en avez exprimé le souhait verbalement.
    Luc 6 : 45 c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle.
    Marc 11:24  C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.
    Les mots  peuvent aussi détruire comme un feu dévorant.
    Les paroles amères sont comme un acide qui peut ronger pendant toute une vie !
    - Quand on dit à un enfant : « Tu es nul, tu comprends rien, tu seras balayeur » ! - Quand on rejette celui qui cherche votre amitié en lui disant « j'ai pas le temps » ! - A chômeur : « Tu n'as aucune chance, tu n'a pas assez de diplômes » ! - A une adolescente : « Tu n'est pas belle » - A un chrétien qui voudrait évangéliser : « Mais tu n'es pas pasteur » !
    Se sont là des paroles de mort, qui meurtrissent autant qu'un couteau et dont les cicatrices ne guérissent presque jamais  (Sauf en Jésus-Christ bien évidemment) Se sont des paroles que nous devons éliminer de notre langage de Chrétien !
    On voit aussi des personnes s'autodétruire par leurs propres paroles !

    - Ceux qui parlent tout le temps de maladie, sont souvent victimes de ces mêmes maladies ! - Ceux qui parlent de problèmes sans fin, ont souvent des problèmes insolubles ! - Ceux qui ont peur des voleurs, sont les plus volés ! - Ceux qui ont peur de glisser, sont ceux qui tombent le plus souvent  Etc.
    Proverbes 10:24 Ce que redoute le méchant, c'est ce qui lui arrive, et ce que désirent les justes leur est accordé.
    Imaginez un instant les effets produits sur nos âmes, par les infos et la télévision : Peur, misère, chômage, guerres, cataclysmes, scandales, déprime,  maladies  Etc… Les mots que nous entendons sont eux aussi des poignards qui nous blessent quotidiennement !
    Il faut donc, non seulement faire attention aux mots qui sortent de notre bouche, mais également à ceux qui entrent dans nos oreilles !
    Car, si les Chrétiens ont l'Epée de l'Esprit, sachez que le monde des ténèbres a le poignard du péché !
    Faites une expérience : N'écoutez plus les infos et ne lisez plus les journaux pendant plusieurs jours, vous serez surpris de vous trouver subitement de bonne humeur et de contempler le monde sous un autre jour…
    Les paroles qui sortent de la bouche d'un enfant de Dieu doivent être des « pierres vivantes » qui bâtissent la Maison de Dieu !  (1 Pierre 1 : 23)
    Jacques 3:10  De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi.
    - Une  parole d'encouragement à un frère, et ce frère deviendra créatif et heureux ! - Un silence, un détournement de regard, une parole de rejet produiront chez ce même frère de la tristesse et du découragement qui ne produisent rien.
    L'Epée de l'Esprit est plus qu'une arme, c'est l'outil de construction de l'Eglise !
    Jean 1 : 1 à 4 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.  Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien  de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, la vie était la lumière des hommes. Il y a aussi un ordre chronologique de foi dans l'Epée de l'Esprit
    Romains 10 : 9 nous dit la chose suivante : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
    Croire ne suffit donc pas, ni pour être sauvé, ni pour que l'Epée de l'Esprit fonctionne ! Il faut aussi le dire avec notre bouche ; le proclamer ! Car il existe une relation directe, entre la bouche les oreilles,  et le cœur !
    Romains 10:17 La foi vient de ce que l'on entend, et ce que l'on entend vient de la parole de Dieu. La parole est prononcée de la bouche, des oreilles l'entendent, on le croit dans son cœur, on y adhère parfaitement, enfin nos yeux le voient se réaliser !  
    Marc 11 : 24 nous dit Tout ce que vous demanderez en priant (De la bouche) croyez que vous l'avez reçu (Dans le cœur) et vous le verrez s'accomplir. (De vos yeux)
    Il n'y a pas écrit tout ce que vous croyez, demandez le et vous l'obtiendrez ! Il est écrit tout ce que vous demanderez, avec la bouche croyez avec le cœur et vous le verrez s'accomplir avec vos yeux.
    Ce n'est pas la même chose ! L'ordre c'est : Dire, croire, et voir s'accomplir !
    Marc 11 : 23 et 24 Jésus nous dit : Je vous le dis en vérité,  si quelqu'un dit à cette montagne (une montagne peut être un problème ou l'ennemi) : « Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.     
    Prier à haute voix a un triple effet.
    (Il faut savoir que Satan n'est pas omniscient, qu'il ne peut donc entendre ou lire dans les cœurs.)
    Aussi, lorsque nous prions à haute voix, Dieu l'entend, mais le diable l'entend également et nous l'entendons nous-même de nos oreilles. Ce qui produit trois effets extrêmement positifs.
    - Dieu l'entend et se réjouit du fait que nous publions ouvertement devant toutes les autorités spirituelles bonnes et mauvaises ce que nous demandons à Dieu. Il s'agit d'un de combat spirituel et c'est un acte de foi !
    - L'ennemi entend notre prière et cela ne lui plait pas du tout car il sait très bien qu'il n'aura pas la victoire ! (N'hésitons pas à lui dire qu'il est vaincu !)
    - Enfin notre ancienne nature entend les paroles et notre nouvelle nature, ce qui a pour effet de la maîtriser, ce qui est très positif sur notre foi.
    Esaïe 55 :10 et 11 nous dit : Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n'y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer  les plantes; Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange ; Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.
    En ces temps de la fin ou le combat spirituel redouble de violence, il est urgent que le peuple de Dieu ouvre son cœur au maniement de l'Epée de l'Esprit de façon à être utile à Dieu car «revêtu de la puissance de l'Esprit de Dieu » L'Epée de l'Esprit étant la seule arme offensive de l'armure du croyant, les enfants de Dieu doivent se rendre compte que même revêtu de toutes les autres armes, un soldat dépourvu d'épée ou qui ne l'a pas aiguisé ou qui refuse de s'en servir, est un soldat en danger, inutile pour ces frères et pour son camps.
    Pierre Desbordes   

    http://olivier-franc-romains11.com

     

                                                                  Suite: Revêtez la cuirasse se la justice

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Jean 17 : 17  Sanctifie-les par ta vérité : Ta parole est la vérité !
    Le jour de notre conversion nous avons reçu du Saint-Esprit, la conscience de notre salut, le goût d'étudier la Parole de Dieu, et notre légitimité d'Enfant de Dieu ! Le Seigneur nous a également équipé d'armes spirituelles efficaces, que devons nous saisir par la sanctification ! De véritables armes SPIRITUELLES qui nous permettront d'être de véritables soldats de Dieu !
    Ses armes sont au nombre de 7  (Ephésiens 6 : 10 à 18)   1) La ceinture de la vérité, 2) la cuirasse de la justice, 3) les chaussures du zèle, 4) le bouclier de la foi,  5) le casque du salut,  6) l'épée de l'Esprit  7) Et la relation avec Dieu de la prière.
    Nous découvrons, par ces analogies, (Vérité - ceinture etc.) que le Seigneur nous a équipé pour une guerre spirituelle et nous  ordonne de vivre ; dans le vérité, dans le justice, avec adhérence (la foi) aux paroles de Dieu, avec zèle, avec la paix du cœur que donne la certitude de notre salut, et tout cela en étant connectés en permanence par la prière avec notre Seigneur.
    Vous noterez que le texte d'Ephésiens 6 : 10 à 18 est à l'impératif, exactement comme un général d'armée, donnerait ses ordres à ses soldats. 
    V 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du Diable V 13   Prenez toutes les armes de Dieu !   V14   Tenez donc ferme !          Ayez à vos reins la vérité pour ceinture.            Revêtez la cuirasse de la justice ! V15   Mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix ! V16   Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi pour éteindre tous les traits du malin ! V 17  Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'esprit qui est la parole de Dieu ! V18   Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications         Veillez à cela avec une entière persévérance !         Priez pour tous les saints et priez pour moi
    Nous découvrons que Dieu nous a équipé de ces armes lors de notre conversion, mais que c'est de notre entière responsabilité de nous en revêtir, d'apprendre à les utiliser, en faisant les efforts nécessaires pour cela !
    - Il faut que nous endossions volontairement l'uniforme de soldat de Dieu qui est l'Amour ! - Il faut que nous nous saisissions des armes mises à notre disposition par Dieu ! - Il faut que nous apprenions à nous en servir ! - Et il faut que nous nous tenions ferme et prêt au combat !
    Nous observerons également que parmi ces 7 armes spirituelles de Dieu : - Cinq sont armes sont défensives. (La vérité, la justice, le zèle, la foi, le salut) - Une est stratégique.  (La prière) - Une seule est franchement offensive.  (L'épée de l'Esprit) - Que la vérité pour ceinture et l'épée de l'Esprit, ont trait directement à la parole de DIEU ! - Qu'en conséquence, pouvoir se servir habilement de l'Epée de l'Esprit, implique qu'il faut se revêtir de la Ceinture de la Vérité, solidement attachée autour de ses reins !
    Sans ces deux armes de base, toutes les autres armes resteront sans effet !
    Origine de l'image de la Ceinture
    A l'époque où Paul était en prison à Rome, l'armure du soldat romain, avait ceci de particulier, que tous les éléments de cette armure étaient fixés à partir de la ceinture ! On fixait solidement la ceinture autour de son ventre (souvent par plusieurs sangles), Puis la cuirasse s'attachait sur la ceinture par D'autres liens, ainsi que le reste de l'équipement !
    Paul nous montre par cette comparaison, q'une vie chrétienne victorieuse ne peut être vécue, que si elle est solidement ancrée dans la vérité de la parole de DIEU ! 
    La vérité doit nous ceindre fermement les reins spirituels et nous empêcher de plier.
    La Bible dit que : JESUS est la Vérité (Jean 14:6), et que sa PAROLE est la Vérité (Jean 17:17).
    Autrement dit : Nous devons ceindre nos reins, et nous revêtir de YESHOUA (JESUS) lui-même et de sa PAROLE ! La vérité est donc d'abord une personne Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) !

    Mais la Vérité est aussi la bible toute entière et la Parole de Yeshoua (Jésus) en particulier ; qui doit être abordée avec le même respect que la personne même de Jésus.
    Dans une guerre le renseignement est capital ! Aussi voyons de quel mot est traduit le mot « Vérité » dans nos bibles. Le premier verset de la bible qui parle de la « vérité » de Dieu est 2 Samuel 7:28  Maintenant, Seigneur Eternel, tu es Dieu, et tes paroles sont vérité  <EMETH> (Le mot hébreu « emeth » vient du mot « aman » exactement comme le mot « amen » et se traduisent tous par : vrai, fidèle, intègre)
    Dans le NT Matthieu 5:18  Car, je vous le dis en vérité <AMEN>nous avons donc à l'origine un mot hébreu « amen » dans un texte en grec que les traducteurs ont traduit par le mot français « vérité ».
    Tirons cela au clair avec la définition du mot « AMEN » 1 Chroniques 16:36  Béni soit l'Eternel, le Dieu d'Israël, D'éternité en éternité ! Et que tout le peuple dise Amen ! Le mot « AMEN » se traduit par : Que ce qui est vrai, assuré et auquel j'adhère parfaitement, s'établisse ou (ainsi soit-il)
    Et la première fois que le mot « Amen » est utilisé dans le NT se trouve dans le prière du notre père, en Matthieu 6:13  dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !
    Nous trouvons aussi en Apocalypse 3:14 Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu…  Ce verset nous renvois au psaume 33 :9 Car il (Dieu) dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe.
    La Ceinture de la Vérité est donc plus qu'une simple connaissance d'une vérité quelconque, c'est la connaissance de la personne de YESHOUA HA MASHIAH (Jésus-Christ), c'est la connaissance de ses paroles, c'est l'adhérence à ses paroles, et c'est l'espérance assurée qu'elle se réalisent. Ceci démontre que chaque enfant de Dieu, a le devoir d'étudier et de vérifier chaque jour les écritures, exactement comme les juifs de Bérée, pour voir si ce qu'on lui dit de la bible et des paroles de Jésus en particulier est exact ou ne correspondent en rien à la réalité !   Actes 17:11et 12   Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux  de Thessalonique, ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. Plusieurs d'entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d'hommes.   Faire ce travail de vérification, est le devoir de tous ceux qui placent leur Foi en Yeshoua (Jésus), qui devraient très naturellement aimer la Vérité car l'Amour de la vérité est le corollaire de l'action du Saint-Esprit dans les cœurs et la conséquence naturelle au salut !
    Personne ne peut prétendre aimer Yeshoua (Jésus) s'il n'aime pas la Vérité car Jésus a dit de lui-même : Jean 14:6  Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
    Attention à l'Amen qui est Christ et à la Vérité qui est sa parole !
    Toute fausse doctrine est un trou dans notre armure ! (Le Diable voit aussitôt la faille) 1 Timothée 4:1  l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons…
    Hébreux 13:9  Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères…
    2 Thessaloniciens 2:10  et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.
    Chaque fois que nous disons « AMEN » nous engageons notre responsabilité devant Dieu ! C'est se leurrer soi-même que de dire que l'on aime Christ qui est l'Amen, si nous ne cherchons pas la vérité. La question que devraient se poser tous les croyants est donc : Ai-je l'Amour de la Vérité ?  Mes idées, mes  pratiques et mon culte correspondent ils vraiment aux paroles de Jésus ?
    La vérité de Christ, est l'arme la plus importante de l'armure du chrétien !
    L'arme la plus efficace pour se débarrasser de l'ennemi de nos âmes, c'est de se tenir dans la vérité !  SIMPLEMENT, Parce que le diable ne si trouve pas !
    Jean 8 : 44  nous dit : Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui !
    Encore une fois Attention !
    Celui qui aime la Vérité doit savoir que : Dieu ne dit pas une chose et son contraire.
    Aussi lorsque deux doctrines d'homme s'opposent entre elles, sachez qu'il n'y a que 2 solutions : 1) Ou bien l'une est juste et l'autre fausse ! 2) Ou bien elles sont fausses toutes les deux ! Mais, en aucune façon, elles ne peuvent être justes toutes les deux !
    Il n'y a pas de contradictions dans la Bible, il n'y a que des Vérités pas encore révélées.
    Ce qui signifie que lorsque deux enfants de Dieu, églises ou synagogue s'opposent sur une question, sans que la Vérité éclate et vienne les réunir dans l'Amour et dans la Vérité, Il y en a forcément au moins un ou une qui demeure dans son erreur ! La conséquence de cet échec spirituel, est que l'ennemi se réjouit et que l'enfant de Dieu ou la communauté en question perd ses forces ! 
    Egarer les enfants de Dieu est l'occupation principale de Satan.
    Pourtant tous les croyants aiment et cherchent la vérité ! Surtout que la parole de Dieu nous ordonne «Vous n'y ajouterez rien, et vous n'en retrancherez rien. » (Deutéronome 12:32) Il ne devrait donc y avoir, que des enfants de Dieu dans la vérité et sans aucune dénomination particulière ; qui ne sont que le reflet que de leurs mésententes et de leurs erreurs…   Mais si vous ne cherchez pas la Vérité, si vous ne vous posez aucune question, cela signifie que vous ne vous intéressez pas vraiment à la personne de Christ ! Sachez que vous devriez vous inquiéter sérieusement de votre état devant Dieu !
    Souvenons-nous de ce qu'a fait le sanhédrin au sujet du Messie ! - Ils étaient sages !  Ils suivaient la loi ! Ils  attendaient leur Messie ! - Ils étudiaient chaque jour la Torah qu'ils connaissaient sur le bout des doigts ! - ils étaient des hommes pieux qui aimaient Dieu ! Mais ils ont dédaigné et rejeté le Messie qu'ils attendaient, parce qu'il ne correspondait pas à leurs attentes et qu'il les dérangeait dans leurs vieilles habitudes et postes importants ! Ce qui est triste c'est que l'expérience des uns n'éclaire en rien les autres ! En effet ne croyez pas un instant que les chrétiens d'aujourd'hui, ne soient, ni plus sages, ni plus prédisposés à céder leurs places et leurs vieilles idées que les Juifs d'hier ! Car Satan qui se cache derrière l'orgueil qui domine notre ego ! 
    La ceinture de la Vérité est donc une sorte de thermomètre de notre orgueil ; Quant nous la trouvons trop serré c'est probablement que nous avons grossis !

    Ce n'est pas facile de chercher la vérité et moins encore de si tenir !
    - Il faut une sérieuse dose de modestie pour approcher la parole de Dieu ! - C'est aussi beaucoup d'efforts que d'étudier activement, la parole de Dieu ! - C'est une attention permanente que de comparer ses habitudes  avec la parole de Dieu ! - C'est une attitude inconfortable et difficile, parce qu'elle nous remet sans cesse en question ! - Et C'est une attitude qui peut nous faire perdre bon nombre d'amis !
    Mais si vous ne cherchez pas la Vérité, si vous ne vous posez aucune question, cela signifie que vous ne vous intéressez pas vraiment à la personne de Christ ! Sachez que vous devriez vous inquiéter sérieusement de votre état devant Dieu !
    Se tenir dans la vérité est donc une attitude de protection et d'amour de la parole de Dieu, Comme celle que vous auriez pour un trésor ou une perle de grand prix !
    - Car il faut du courage pour rester dans la vérité ! - C'est un combat hautement spirituel et douloureux, qui peut aller jusqu'à la mort ! (Les martyrs) - C'est un combat contre le Diable, qui ne se tient pas dans la vérité ! - Proclamer et faire éclater la vérité, c'est vaincre l'ennemi !
    Un conseil : Méfiez-vous toujours des gens qui répondent à votre question biblique par ces paroles : « Ce sont les mystères de Dieu ! » « Ou les pères de l'église ont dit ceci ou cela !" Cette réponse signifie simplement, que cette personne ne connaît pas la réponse et qu'elle est dans le brouillard spirituel ! Mais qu'elle est trop orgueilleuse pour se l'avouer à elle-même ! second conseil : Rechercher une personne plus spirituelle, plus compétente et plus modeste ! Il faut savoir que certains connaissent la Bible de manière académique, mais sans en comprendre l'Esprit et que d'autres sont des fidèles de la pensée de certains « pères de l'Eglise » plus que de celle de Jésus. Enfin que beaucoup ne sont que de pâles commentateurs de commentaires !
    Posez leur cette question : Pourquoi Dieu relâche-t-il Satan après le millénium et vous verrez ! (Nous traiterons ce sujet dans un prochain article sur Cantique de l'Olivier Franc)
    Il y a aussi la vérité sur soi-même !
    - Que chacun donc s'éprouve soit même ! Nous dit la parole ! - L'image que je présente est elle conforme à mon cœur ? - Mes paroles et mes actions sont elles cohérentes avec les paroles de Jésus ? - Suis-je sincère avec moi-même ? -  Ma foi est-elle celle du charbonnier ou j'adhère vraiment aux paroles de mon Seigneur ?
    Les pseudos vérités de l'actualité peuvent influencer l'esprit non affermi !
    - Savez-vous que Satan est le prince de la puissance de l'air ? (C'est-à-dire de l'air du temps, des modes, des philosophies et du climat social !)
    Ephésiens 2:1et 2 Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
    - Savez-vous qu'il n'y a pas plus menteur qu'une vidéo ou une photographie ! - Savez-vous qu'une vérité partielle n'est un véritable et énorme mensonge ! - Etes-vous un téléspectateur, un auditeur ou un lecteur passif, QUI GOBE TOUT ? - Ecoutez-vous les informations avec un esprit critique et scrutateur ! - Comparez-vous les informations quotidiennes du monde avec ce que dit la Bible ?
    L'Amour de la Vérité devrait être le plus bel apanage de l'enfant de Dieu !
    C'est aussi le devoir le plus naturel pour qui veut servir son Seigneur en devenant un combattant spirituel victorieux et utile à Dieu.    1 Pierre 1 : 13 C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobre (nepho. réservés) et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée lorsque Jésus-Christ apparaîtra.
    Psaumes 60:4  Tu as donné, à ceux qui te craignent une bannière, Pour qu'elle s'élève à cause de la vérité.
    Psaumes 40 :10  Je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, Je publie ta vérité et ton salut; Je ne cache pas ta bonté et ta fidélité Dans la grande assemblée.
                            Que chacun donc s'éprouve lui-même. (1 Corinthiens 11:28)
    Si vous êtes en accord avec notre étude dites « AMEN »
    Pierre Desbordes

    http://olivier-franc-romains11.com

     

                                                                        Suite: L'Epée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Première approche sur les armes du Chrétien

    Nous constatons trop souvent que la vie spirituelle et quotidienne des enfants de Dieu, manque un peu de luminosité, de succès, de joie, et pour tout dire de victoires ! Aussi ne devrions-nous pas nous poser les questions suivantes : Comment  devenir un enfant de Dieu épanoui ? Comment  porter les fruits que le Seigneur Yeshoua (Jésus) désire que nous portions ? Comment  agir et faire des choix éclairés, selon la volonté de Dieu ? Comment  trouver les solutions offertes par Dieu aux problèmes qui nous accablent ? Comment  garder une joie parfaite et l'espérance, même dans les épreuves de la vie ? Comment  nous approprier la victoire de Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) ? Comment utiliser les armes spirituelles qui nous ont été donné par Dieu ?
    Avant d'aller plus loin, ouvrons la parole sur un passage qui évoque bien notre situation. Romains 8 : 35 à 39 nous dit : Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation ou l'angoisse ou la persécution ou la faim ou la nudité ou le péril ou l'épée ? Selon qu'il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tous les jours, qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimé. Car j'ai l'assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les choses présentent, ni les choses à venir, ni les puissances, ni les hauteurs, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
    Alors effectivement, rien ne pourra nous séparer de l'Amour de Dieu ! Spirituellement, légalement, et pour l'éternité, par sa mort sur la croix Christ a remporté, une totale et définitive victoire sur Satan ! C'est pour cela que nous pouvons déclarer qu'en Jésus-Christ nous sommes « plus que vainqueurs ! » Car Colossiens 2 : 14 à 15 « Christ a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations les autorités et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. »
    Satan et ses anges déchus n'ont donc plus aucun droit, ni pouvoir légal sur les enfants de Dieu !
    C'est merveilleux, mais ceci veut-il dire que les Chrétiens n'ont plus aucun problème ? Que notre corps ne connaît plus la maladie ? Que notre estomac ne souffre plus de la faim ? Que le Diable n'existe plus ? Que les Chrétiens n'ont plus rien à redouter de Satan ? Que le monde est paisible et merveilleux ?
    La parole de Dieu nous dit que nos tribulations ne sont pas étranges, dans cette période d'attente du retour du Seigneur !   1 Pierre 4 : 12 et 13 Bien-aimés, ne trouvez pas étrange d'être dans la fournaise de l'épreuve, comme s'il vous arrivait quelque chose d'extraordinaire. Réjouissez-vous, au contraire de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra.
    Nous devons admettre que Dieu permet parfois que nous soyons éprouvés le temps de notre vie sur terre, pour nous amener à la stature parfaite de Christ, jusqu'à ce que nous le rejoignions, et pour que nous n'aimions pas ce monde dans lequel nous sommes contraints de passer les jours qui nous restent. Dieu permet nos épreuves, afin de purifier nos âmes, pour que nous espérions vivement en sa venue et pour nous éprouvions une joie sans comparaison possible lorsqu'il reviendra !
    Dieu permet que nous soyons éprouvé pour nous faire grandir dans la Foi.
    Mais comment cela se fait-il que nous souffrions encore puisque Christ a tout accompli ? Puisque Christ a porté nos maladies, nos péchés ? Puisque le Diable n'a plus aucun droit sur nous ? Puisqu'il a été légalement jugé et condamné ? Puisque nous sommes plus que vainqueur ? Puisque le sacrifice de Yeshoua sur la croix, a oté la légitimité que Satan s'était acquise sur les hommes par de la chute de nos grands parents !?   La réponse est simple ! Jésus-Christ a tout légalement accompli sur la croix du calvaire, mais il n'a pas encore lié Satan dans l'abîme comme il le fera lors de son prochain retour ! (Apocalypse 20:3)
    Satan n'a plus aucune légitimité, mais n'a pas encore perdu sa liberté d'action !
    Il n'est d'ailleurs pas difficile de constater que Satan est encore bien présent et agissant. Il suffit de regarder les informations du monde pour le constater ! Certes, il n'a plus aucun droit sur nous, mais Satan n'a jamais respecté, ni le droit, ni la Loi de Dieu ! Certes, il est limité par le Saint Esprit, mais il peut encore nuire à la création ! Certes, nous sommes « plus que vainqueur », mais il peut nous faire croire à notre défaite ! Il est en réalité un condamné par contumace et en fuite, qui peut encore faire beaucoup de mal !
    Pourquoi le Seigneur nous laisse t-il encore ici et dans ce terrible combat… ? Pourquoi le Seigneur ne met-il pas fin aux agissements de Satan alors qu'il le peut a l'instant ? La réponse à ces questions est directement reliée avec la Sainteté de Dieu qui n'utilise jamais les mêmes armes que Satan ! L'Amour ne combat pas de la même manière et avec les même armes que la haine ! La haine est violente et sans pitié, alors que le Saint-Esprit du Dieu d'Amour, Aime, et prend le temps de convaincre en respectant le libre choix de chacun. Et parce qu'il y a encore beaucoup de monde à convaincre de l'Amour de Dieu et à amener au pied de la croix et au salut…  Et Parce que nous ne sommes pas à la fin de l'histoire…
    La victoire légale sur l'ennemi de nos âmes est acquise depuis la croix, mais la félicité du royaume d'amour et de paix annoncé dans la bible, n'existera réellement qu'après que Yeshoua (Jésus) ait vaincu, cette fois physiquement Satan à la bataille d'Harmaguédon !   
    C'est pourquoi, en attendant ce jour glorieux du retour de Jésus-Christ… Nous avons un grand combat à livrer avec les armes dont nous a pourvu le Seigneur !
    Et la première armes constitutionnelle de Dieu : C'est naturellement l'Amour de nos prochains !
    Jean 13 : 34 et 35  Je (Jésus) vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous  aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
    C'est l'arme la plus contraire à l'ennemi de nos âmes et c'est l'uniforme réglementaire de l'armée de Dieu !   « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples »
    La seconde des armes que Dieu nous ait donné : C'est le renseignement !
    C'est-à-dire l'intelligence des écritures : Tout est dans la bible, Il suffirait de lire !
    Mais il ne faut pas sous-estimer l'ennemi, qui fait ce qu'il peut pour nous empêcher de comprendre ce que nous lisons. - Par les fausses doctrines d'hommes ! - Par la doctrine romaine du rejet et du remplacement d'Israël par l'Eglise. - Par celles de faux ou à demi réformés, plus terrible encore car plus insidieuses ! (Une demi vérité est un énorme mensonge !) - Par les mauvaises traductions qui reflètent l'aveuglement des linguiste endoctrinés ! - Par la prise de pouvoir de la hiérarchie ecclésiastique qui sclérose la parole de Dieu avec la tradition ! - Par la fatigue spirituelle engendrée par l'ignorance des aveugles dirigés par d'autres aveugles ! - Par l'ambiance musicale dans certaines églises, qui prend le dessus  sur l'enseignement des écritures ! - Dans d'autres églises, les pompes de la liturgie qui prend également le dessus sur les écritures ! - Enfin par l'œcuménisme et le mélange habilement des genres…
    Heureusement le Saint-Esprit est largement plus puissant ! A cela il faut se réjouir, que malgré toutes ces attaques contre la parole de Dieu, le Saint-Esprit est, sans commune mesure, plus Puissant que les mauvaises traductions et les fausses doctrines et qu'il illumine sans difficulté l'esprit des cœurs purs !
    Aussi la première évidence à prendre en compte : C'est que cette guerre est un confit auquel nous ne sommes pas habitués car c'est une guerre Spirituelle ! Ephésiens 6 :12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes !
    Lorsque Pierre a dit à Jésus en Matthieu 16 : 23 « Tu ne mourras pas » Jésus a répondu « Arrière de moi Satan ». Pierre n'était pas Satan, mais l'idée qui sortait de sa bouche était inspirée de Satan ! Ce qui signifie que le plus spirituel des enfants de Dieu peut, sans le vouloir, être le vecteur d'une idée, d'une doctrine, ou d'un projet inspiré de l'ennemi, comme le fut un instant l'Apôtre Pierre. L'ennemi attaque souvent les enfants de Dieu les plus sincères, en leur inspirant des fausses bonnes intentions qui se révèlent parfois dramatiques !
    Il attaque aussi en humiliant les serviteurs de Dieu ! Quand l'ennemi souffle à l'oreille de l'enfant de Dieu qui voudrait évangéliser « Tu veux donner de l'eau que tu n'as pas toi-même, tu ne sais rien, tu es trop petit, trop faible ! » 
    Comme Yeshoua (Jésus), répondez-lui avec et par la parole de Dieu !
    Voici la bonne réponse : 1 Corinthiens 1:27  Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages, Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes
    Chaque enfant de Dieu le plus petit et faible soit-il peut et doit évangéliser avec les forces qu'il a, (Juges 6 : 14) sans tenir compte, de l'éventuel mépris qu'il pourrait recevoir de ceux qui se prétendent au dessus de lui car les hiérarchiques n'existent pas dans la Nouvelle Alliance où tous sont des frères et doivent le rester, sans aucune échelle de valeurs des différents dons ! Ainsi un chrétien balbutiant peut avoir un témoignage beaucoup plus puissant qu'un grand orateur car tout vient de la Puissance du Saint-Esprit, ce qui est bon de rappeler. Sachez donc que lorsqu'une personne ou une circonstance nous fait souffrir, ce n'est jamais contre cette personne ou cette circonstance que nous devons lutter, mais contre l'ennemi qui l'a inspiré !
    La 2ème chose à prendre en compte : C'est la Sphère d'activité de l'ennemi.
    Romains 8 : 20  Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise.    1 Jean 5 : 19  Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est au pouvoir du Malin. Luc 4 : 5 et 6  Le diable l'emmena plus haut, lui montra en un instant tous les royaumes du monde et lui dit: Je te donnerai tout ce pouvoir, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donné, et je la donne à qui je veux.
    Le diable avait raison de dire à Yeshoua (Jésus) qu'il était le maître propriétaire de ce monde et qu'il pouvait en faire bénéficier qui il voulait. C'était vrai au désert, mais seulement jusqu'à la croix ! Car par sa mort sur la croix : Colossiens 2:14  il (Christ) a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix.
    L'acte de condamnation contre la création, qui est aussi l'acte de propriété des Cieux et de la Terre, est depuis la croix, rédigé au nom de YESHOUA (Jésus) Qui en est le Propriétaire Légal !
    Mais l'envahisseur n'a pas quitté les lieux ! Ce sont ces versets que nous devons apprendre à ceux qui accusent Dieu des calamités de notre monde. Guerres, famines, maladies, orgueil, violence, infidélité tout est provoqué par les tentations de Satan ! 
    Des Soldats Dans cette guerre spirituelle, les enfants de Dieu ne sont pas des touristes à l'étranger ! Nous sommes des soldats de Dieu, des éclaireurs combattants en terre ennemie ! Des soldats qui ne doivent pas renseigner leur ennemi ! Nous savons que Dieu lit facilement dans vos cœurs, ce qui n'est pas au pouvoir de Satan qui ne peut qu'entendre vos propres paroles. La prudence dans l'expression orale est vitale ! Proverbes 18:21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; Quiconque l'aime en mangera les fruits.
    La 3ème renseignement important : C'est que sur la terre et dans les cieux, il n'y a que deux camps, celui de Dieu et celui de l'ennemi ! Il n'y a pas de neutralité possible, Il faut choisir son camp ! Ce qui signifie, que le jour où nous avons reconnu Jésus-Christ comme sauveur et Seigneur, Nous avons Changé de camp ! (Sans en avoir parfaitement conscience) Nous sommes entrés dans la famille de Dieu, mais aussi dans le camp de Dieu ! Et nous-nous sommes fait un méchant ennemi !
    4ème renseignement important : Le diable est un ennemi qui sait qu'il est vaincu et limité, mais qui est loin d'accepter sa défaite et qui dispose des armes redoutables, que nous devons absolument prendre en compte pour mieux nous en défendre !
    Il est rusé : Genèse 3:1  Le serpent était le plus rusé de tous les animaux Il est menteur : Jean 8 : 44 Lorsqu'il profère le mensonge, ses paroles viennent de lui-même car il est menteur et le père du mensonge. C'est un voleur, un meurtrier et un destructeur : Jean 10:10  Le voleur ne vient que pour voler et tuer et détruire; moi, je suis venu, afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance. C'est un séducteur et un accusateur : Apocalypse 12 : 9 et 10  Il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre habitée, et ses anges furent précipités avec lui. Alors j'entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant est arrivé le salut, ainsi que la puissance et le règne de notre Dieu, et l'autorité de son Christ. Car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.
    Une bonne règle à suivre serait d'éviter tout ce qui relève de l'ordre du subjectif, du hasardeux, des promesses sans fondement, des querelles de personne et de la violence car ce sont les terrains d'action de l'ennemi.
    Si nous ressentons de l'inquiétude, du doute, si nous sommes séduit, si nous sommes accusés ou en colère, c'est l'ennemi qui se cache derrière nos mauvais sentiments !
    Sa grande tromperie voudrait nous faire croire en sa toute puissance, alors qu'ils est limité et impuissant face au nom de Yeshoua et à l'autorité du véritable enfant de Dieu.
    Un exemple des manipulations de l'ennemi, vérifiable en un instant. L'ennemi a fait disparaître de nos bibles le nom de Dieu « YHWH » qui se prononce Yaweh, Yawoué ou Yahou. (en aucun cas Jéhovah) A l'origine des Rabbins inquiets, lors de la traduction de la Torah en grec, craignaient que des étrangers puissent invoquer le nom de Dieu, grâce auquel ils auraient, selon leur croyance, peut-être gagné des batailles. Ces Rabbins cachottiers, eurent donc l'idée de cacher ce tétragramme « YHWH » en le remplaçant par le mot « Kyrios » (Seigneur) dans les textes en grec. Partant de là et dans le même but d'autres Rabbins créèrent de toute pièce le nom hébreu « Adonaï » pour cacher le vrai nom de Dieu YHWH, enfin le chrétien Olivetan dans sa traduction publiée en 1535 inventa le mot « l'Eternel » pour désigner YHWH en remplaçant le nom de Dieu par l'adjectif "éternel" ; adjectif qui n'existe pas en hébreu.   (le mot hébreu le plus proche est "SOD" qui se traduit par "un monde") Ce qui est tout a fait inhabituel, c'est que les Rabbins du 19eme siècle adoptèrent la traduction de YHWH par (Eternel) inventé par un chrétien. (Il faut savoir que les Rabbins cachottiers ne se transmettaient le nom de Dieu que de bouche à oreilles de Rabbins.) Quant au nom de « Yeshoua » qui signifie "Dieu sauveur",  il fut remplacé par « Iesous » en grec puis par Jésus en français.
    A l'origine Dieu avait donné se simple commandement : Exode 20:7  Tu ne prendras point le nom de (l'Eternel) YHWH, ton Dieu,  en vain ; car (l'Eternel) YHWH ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Il suffit lire pour comprendre qu'un enfant de Dieu ne devrait prononcer le nom de Dieu, que pour une raison valable, qui peut être la prière ou l'invocation pour une épreuve ou chasser l'ennemi. Il n'y a aucune interdiction d'utilisation du nom de Dieu dans ce commandement, autre que pour une raison futile ! Mais l'ennemi qui craint le nom de Dieu et celui de Yeshoua a séduit des Rabbins pour inventer l'idée de l'ineffabilité du nom de Dieu et les ecclésiastiques chrétiens leur ont emboîté le pas, sans se poser la moindre question…
    Que dit la parole de Dieu au sujet du nom de Dieu ? … 2 Rois 5:11  il invoquera le nom de (l'Eternel) YHWH, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Joël 2:32  Alors quiconque invoquera le nom de (l'Eternel) YHWH sera sauvé… Dans ces deux versets le nom de Dieu YHWH a été remplacé par l'adjectif « l'Eternel ».
    Actes 2:21  Alors quiconque invoquera le nom du (Seigneur) YHWH sera sauvé. Romains 10:13  Car quiconque invoquera le nom du (Seigneur) YHWH sera sauvé. Ces deux versets du Nouveau Testament sont des citations du verset de Joël 3 : 32 et nous découvrons que le nom de Dieu YHWH a été escamoté et remplacé par le titre « Seigneur »
    Matthieu 6:9  Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié…   Phrase qui se traduit par : « que ton nom soit mis a part » c'est-à-dire prononcé avec le plus grand respect, sans qu'il n'y ait dans cette prière aucune interdiction d'utilisation !
    Le résultat de cette manipulation revient à ce que les enfants de Dieu n'invoquent plus le nom de YHWH, ils le remplacent par « l'Eternel » ou « Seigneur » et Satan se félicite !
    L'ennemi a bien d'autres tours dans son sac !
    Quand les démons échouent, Satan tente de nous séduire avec toutes les armes de l'iniquité ; parfois en propulsant les plus faibles, ou les moins spirituels à la tête d'Eglises, d'œuvres spirituelles ou sociales pour les endormir ou les détruire. Les démons nous séduisent par l'orgueil, le goût du pouvoir ou le contraire qui est le défaitisme, le pessimisme, l'inquiétude etc. 
    Dans cette bataille, il nous faut être vigilants et chercher la Paix que Dieu Donne !
    Un exemple à suivre : Actes 17:11  Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de  Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.
    En Luc 10 : 19 Jésus nous apprend ceci : Voici : je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
    5ème renseignement important : Ne jamais confondre l'action du Saint Esprit et celle de l'ennemi !
    1) L'ennemi séduit ! (Il est charmant)  Il n'a aucun respect pour celui qui tombe dans son piège ! 2) Le Saint-Esprit Convainc ! (Il est persuasif, sérieux et pédagogue) Il respecte l'intégrité de chacun !
    La méthode simple, est d'analyser toute proposition : Est-elle Convaincante, objective et vérifiable en examinant les écritures ou séduisante et subjective ! Méthode qui s'applique à tous les aspects de notre vie physique, à nos doctrines et à nos raisonnements les plus profonds ainsi qu'à nos relations individuelles.   Romains 14:23  Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché !
    1Jean 4 : 1 Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde…
    6ème renseignement important : Il faut savoir localiser l'ennemi et ses objectifs !
    Jean 10 : 10  Le voleur ne vient que pour voler et tuer et détruire ; moi, je suis venu, afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance. Ce qui veut dire, qu'il ne faut pas se tromper d'ennemi ! Dieu ne combat pas contre son camp !
    Au sujet de Job : Ce n'est pas Dieu qui tourmente Job ; il permet seulement à Satan de le faire…. Pourquoi ?  Parce que Dieu avait confiance dans la victoire de Job !
    Romains 8 : 28 toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés, selon son dessein.
    Toute choses, qui peuvent être bonnes ou mauvaises et dans ce dernier cas, pas très agréables et même parfois dramatiques, Dieu les permet pour le bien spirituel et pour l'éternité du sujet !
    C'est parce que Dieu sait qu'il nous a donné les armes nécessaires pour résister, qu'il veut que nous-nous en servions pour notre croissance spirituelle !
    Dieu veut que nous remportions des victoires Car nous sommes plus que vainqueur en Jésus-Christ !
    Deutéronome 8 : 2 à 5 Souviens-toi de tout le chemin par lequel l'Éternel ton Dieu t'a fait marcher, pendant ces quarante ans, dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour connaître ce qui était dans ton cœur, et savoir si tu garderais ses commandements ou non.
    Proverbe 3 : 5 Confie-toi en l'Éternel de tout ton cœur, et ne t'appuie pas sur ta sagesse. 6   Considère-le dans toutes tes voies, et il dirigera tes sentiers.  (Remettre toute chose à Dieu) 7   Ne sois point sage à tes propres yeux ; crains l'Éternel, et détourne-toi du mal. 8   Ce sera la santé pour tes muscles et un rafraîchissement pour tes os. (Une promesse de santé) 9   Honore l'Éternel de ton bien et des prémices de tout ton revenu…. 10 tes greniers seront remplis d'abondance, et tes cuves regorgeront de moût. (L'abondance de biens)( mais pas le luxue !) 11 Mon fils, ne rejette point la correction de l'Éternel, et ne perds pas courage de ce qu'il te reprend; 12 Car l'Éternel châtie celui qu'il aime, comme un père l'enfant qu'il chérit. (Il  reprend comme un Père)
    Les malheurs qui nous affectent n'ont donc pour origine que l'ennemi, notre propre convoitise ou plus tristement notre ignorance du maniement des armes de Dieu !
    Si nous oublions d'agit avec sérieux et que nous comptons sur le « hasard » ou la chance pour régler nos problèmes ; ici encore c'est une attaque de l'ennemi qui veut endormir notre vigilance ! Si après avoir consommé de l'alcool, nous prenions le volant et roulions à 170 k à l'heure. Ce n'est pas Dieu qui provoquera l'accident c'est l'ennemi ou notre propre stupidité ! Que c'est triste d'entendre trop souvent : « J'ai eu un accident Ho ! Merci Seigneur, parce que je n'ai que deux jambes cassées ; J'aurais pu mourir ! »  (C'est vrai Dieu a protégé votre vie car votre vie lui appartient !) Mais il serait plus honnête de dire : « Merci Seigneur d'avoir protégé ma vie de ma stupidité ! »
    Le Dieu d'Amour n'a jamais désiré vous casser les deux jambes ! C'est l'ennemi ou vous qui l'avez fait ! Mais Dieu a toléré cela, pour faire grandir votre foi, et votre vigilance ! L'accident était une attaque de l'ennemi, que Dieu a laissé faire pour votre édification ! Parce que vous avez manqué de prudence ou que vous-vous êtes imaginé plus fort ou intelligent que vous l'êtes en réalité !   Au sujet des accidents, il faut savoir que l'ennemi n'a pas le pouvoir de donner la mort et que lorsqu'elle arrive, c'est toujours et uniquement Dieu qui rappelle à lui la personne concernée pour des raisons qui lui sont propres et qui nous sont inaccessibles.
    7ème chose importante à connaître : Les tactiques de l'ennemi
    Il est accusateur (Apocalypse 12 : 1), tentateur (1Théssaloniciens 3 : 5), et menteur  (1 Jean 8 : 44) Il accuse Dieu, de tous les maux de la terre ! (Guerres, tsunami, maladies, etc.) Il accuse la parole de Dieu, C'est le spécialiste des fausses doctrines ! Il accuse les frères. C'est le destructeur de l'harmonie des enfants de Dieu ! Et il nous accuse individuellement ! Mauvais chrétien ! Tu n'es pas digne de faire ceci ou cela ! Il cherche aussi à nous tenter ! De nous séduire par nos propres penchants…
    Jacques 1 : 13 Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal et ne tente lui- même personne. Dans la prière du « notre Père », Il faut bien comprendre ce que nous lisons !
    Louis Second traduit : Matthieu 6:13 Ne nous laisse pas entrer dans la tentation, mais délivre-nous du malin (Ou ne nous induis pas en tentation !)  ( Eisphéro peirasmos ) Une mauvaise interprétation de ces paroles du « Notre Père » pourrait nous faire imaginer que Dieu voudrait parfois nous tenter, alors que Jacques 1 : 13 nous dit exactement le contraire.
    La bonne compréhension de ces paroles serait donc : « Donne-nous la force spirituelle de résister aux tentations que tu aurais autorisé, dans le but de nous faire grandir spirituellement ! » A l'image d'un père qui surveille et conseille son fils dans une piscine pour lui apprendre à nager ! L'enfant a peur, mais il doit savoir que son père n'a aucune intention de le laisser se noyer car s'il met son enfant dans l'eau, c'est uniquement dans le but de lui apprendre à ne pas se noyer !
    Jacques 1 : 13 Car Dieu ne tente lui-même personne. Ou  car Dieu ne fait rien pour nous nuire !
    Nous commençons à nager librement lorsque nous avons la certitude de ne pas couler ! (C'est la confiance en Dieu et l'adhérence à ses paroles que nous appelons « La Foi ») Nous nageons lorsque nous avons Foi en notre père qui nous dit « Tu peux y arriver ! » Et nous coulons quand nous doutons ! (Comme Pierre à la rencontre de Jésus sur l'eau !)
    Donc si nous sommes tentés cela ne vient Jamais de Dieu, mais souvent de nous-même et parfois de Satan ! 
    Jacques 1 : 14 et 15  Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Et après que la convoitise a conçu, elle enfante le péché; et le péché étant consommé, engendre la mort. 
    1 Corinthiens 10 : 13 et 14  Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine; Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation, il donnera aussi le moyen d'en sortir, pour que vous puissiez la supporter. C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie. (Egocentrisme, le luxe, la gloire, le pouvoir etc.)
    Souvenons-nous donc que si nous sommes à Christ nous ne sommes plus de ce monde. Nous ne sommes plus sous l'anathème et qu'en conséquence, nous n'appartenons plus au Diable ! Que Satan n'a plus aucun pouvoir sur nous !  Sauf celui de nous tromper ! (Nous faire croire qu'il en a)
    La troisième des armes que Dieu nous donne : C'est la légitimité !
    Sachez bien, que le Diable a perdu tout droit de propriété sur la création et sur ceux qui appartiennent à Dieu ! Il a perdu toute légitimité sur les enfants de Dieu par la victoire de Christ sur la croix  du calvaire. Il ne lui reste plus comme armes contre nous, que la souffrance morale et physique, la séduction, la tromperie et la peur ! (Ce qui est déjà pas mal !) Armes qui ne sont actives que si nous leur accordons un crédit, dont il ne dispose pas !
    1 Pierre 5 : 8  Veillez car votre adversaire le diable rode comme un loin rugissant cherchant qui il dévorera.  Le mot le plus important de ce verset, C'est le mot « comme » !
    Le Diable n'est pas un lion !  C'est Christ qui est le lion de Juda !  (Apocalypse 5 : 5) Le Diable se déguise en lion rugissant, en ange de lumière, pour nous faire peur et nous dévorer si nous lui tournons le dos !
    1 Pierre 5 : 9  « Résistez-lui avec une foi ferme » Jacques 4 : 7 « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous »
    En nous rappelant, que le diable ne peut résister au nom de YESHOUA !
    Luc 10:19  Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi ; et rien ne pourra vous nuire.
    Matthieu 18:18  Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel
    Philippiens 2:10  afin qu'au nom de Yeshoua (Jésus) tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre  et sous la terre…
    Colossiens 3:17  Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Yeshoua (Jésus), en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.
    L'équipe de Cantique de l'Olivier Franc http://olivier-franc-romains11.com/

     

                                                           Suite: La Vérité pour Ceinture

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique