• Les Véritables Fruits du faux prophète face à la Torah du Dieu d’Israël

    Rencontrer Dieu <rencontrerdieu.com@gmail.com>

    Paracha Reeh & Chofetim (Deutéronome 11.26 à 21.9)

     Très cher toutes et tous, je vous écris avec une certaine solennité et gravité dans la crainte et des tremblements tant l'article que je m'apprête ici à vous partager est important, majeur, capital et fondamental, surtout au vue des temps dans lesquels nous sommes, où toutes sortes de prédictions, de prophéties, de faux enseignements, d'apostasie, de manipulation et autres malfaisance s'entremêlent pour troubler, séduire et égarer le plus grand nombre.
     
    L'article est long mais je vous demanderais de bien le lire jusqu'au bout et avec concentration et dans la prière. Il traite des faux prophètes selon ce que dit non pas moi mais la Torah de Dieu. Effectivement, le sujet a été abordé et étudié lors des deux avant dernières études de la Torah effectuées les shabbat du 15 et 22 août 2015. Je me devais de vous en partager le fruit et ne pas taire la Vérité divine.

    Nous sommes dans ces temps où l'apostasie bat son plein, où les jugements de Dieu se font toujours plus sentir, où des détresses mondiales jamais vus sont à la porte et quelque part déjà bien présentes, où le Messie est sur le point d'arriver et où beaucoup, chez les croyants comme chez les incroyants, « succomberont, et se trahiront, se haïront les uns les autres. » (Matthieu 24.10)
    Nous sommes dans ces temps où les hommes de tous bords, religieux ou incroyants « ne supportent plus la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donnent une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détournent l'oreille de la vérité » (2 Timothée 4.3-4).
    Oui, nous sommes dans ces temps au sujet desquels la sagesse juive enseigne depuis des millénaires : « Dans les talons du Messie, l’insolence augmentera et l’honneur tombera en désuétude (…) les jeunes humilieront les vieux, les vieux se tiendront debout en présence des jeunes, un fils insultera son père, une fille se lèvera contre sa mère, une belle-fille contre sa belle-mère, et les ennemis de l’homme seront des membres de sa propre maison; le visage de la génération sera semblable à la face d’un chien, un fils n’aura pas honte devant son père. S’il en sera ainsi, que nous reste-t-il sur lequel s’appuyer ? Il reste notre Père Qui est Dans Les Cieux. »
    Exactement comme l'a annoncé notre Maître et Saveur : « Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. »(Matthieu 10:21)


    Mais le Dieu d'Eternité nous a donné un fondement sur et solide : Sa Parole Puissante, la Torah d'Israël et son Messie de Gloire Yéshoua qui est le Sauveur de tous ceux qui craignent Dieu et le suivent avec vérité et humilité, sans compromis et dans une attitude de repentance, de crainte et de tremblement malgré la folie de ce monde et les outrages multiples qu'ils peuvent recevoir à cause de Son Nom.
    Ainsi, dans cette ambiance spirituelle tout à fait particulière où le diable se démène pour frapper le plus grand nombre sachant que son temps est compté, je reste joyeux et pleinement heureux de vous communiquer cette étude sur les vrais fruits du faux prophète selon la Torah d'Israël, étude que je crois particulièrement adaptée à notre époque, une étude d'une grande importance qui permettra je l'espère à chacun d'être avertis et prêt, dans une attitude continuelle de repentance, ne cessant de se sanctifier et de se purifier devant le Dieu Très Haut car l'heure de son jugement approche et, comme dit Pierre, « La fin de toute chose approche ».
    « Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus. Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. » (Jacques 4.8-10)

    Mais qui suis-je pour vous apporter un tel article sur les faux prophètes et autres faux docteurs, n'en suis-je pas moi aussi ? A vous d'en juger, pour ma part, je ne cherche aucune faveur des hommes et Je m'aligne avec cette parole de l'Ecriture sans faire davantage étalage de ma personne : « Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs sans mérite particulier, nous avons fait ce que nous devions faire. » (Luc 17.10). 


    Oui, que le Seul Nom de l'Eternel soit élevé ainsi que celui du Sauveur et Messie Yéshoua (Jésus) qu'il nous a donné pour nous arracher des ténèbres, nous délivrer du courroux divin qui fondra bientôt sur ce monde et nous transporter dans le royaume du Fils de son Amour !
     
     
     
    Que le Dieu Tout Puissant, au nom de son Fils précieux, me pardonne pour les inévitables erreurs présentes dans cette étude et que chacun puisse malgré tout en retirer du bon et être préservé de toute chose mauvaise afin d'être prêt et comme le dit le Messie : « afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. » (Luc 21.36)
    Ma prière est que Dieu nous pardonne nos nombreux péchés, nos faiblesses et nos multiples manquements et autres insuffisances, que sa grande miséricorde surabonde « non à cause de notre justice mais cause de Son Grand Nom et »« Car ce n'est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c'est à cause de tes grandes compassions. » (Daniel 9.18).
    Enfin ma dernière prière est que chacun d'entre nous puissions continuer à travailler à notre salut avec humilité, zèle et vérité, à persévérer sans nous relâcher malgré les diverses épreuves, de manière à ce que notre nom demeure inscrit dans le livre de vie et que nous ayons part à la première résurrection ou si Dieu le permet, à l'enlèvement de ses élus qui arrivera au temps marqué par le Père des lumières.

    Je terminerais par cette prière du Roi David et son commentaire donné par les sages d'Israël, commentaire que j'apprécie particulièrement : 
    « O Dieu ! Tout mon désir est devant toi, et mon gémissement ne t'est point caché. » (Psaumes 38.10), Ce qui signifie : « Tu sais que mon unique désir est de te servir et que mon soupir ne concerne pas les vaines choses matérielles mais uniquement mes péchés et mes faiblesses dans ton service. » Un poète composa à ce sujet cette superbe prière : « Mes gémissements proviennent de la crainte de Toi ; éloigne de moi les gémissements. Mon inquiétude provient de mes carences dans ton service ; écarte de moi l'inquiétude. »

    Amen ! Et évidemment, pour tous ceux qui rentrent en Shabbat et qui observent ce 4ème commandement de l'Eternel : Un grand et beau Shabbat Shalom à chacun !

    A bientôt,

    ​Source: http://www.rencontrerdieu.com
     
       
           
     
    « PARACHAH : “KIY THAVO” awbt yk « Quand tu viendras / quand tu seras entré / quand tu te présenteras (au pays) »Est-ce que vous avez déjà cherché à bénir vos ennemis ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :