• Libérés, oui, mais de quoi ?

    Par Ruth:


    Nous retrouvons dans tous les Écrits du Nouveau Testament cette notion de liberté en opposition avec le joug, l'esclavage, l'asservissement souvent cité en parallèle.

    Beaucoup ont une interprétation erronée de tous ces passages notamment dans les différents Epîtres.

    Beaucoup y voient l'asservissement à La Torah de YHWH et croient à tord que Yéhoshoua serait venu nous libérer de ce joug de cet asservissement que serait selon eux La Torah.

    Je vais donc prouver versets Bibliques à l'appui que tous ceux qui pensent ainsi ont grandement tord et sont encore esclaves de fausses doctrines se croyant libres !


    Luc 4:18-21
    Il (Yéhoshoua) se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du shabbat. Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Ésaïe. L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit :
    L'Esprit de YHWH est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ;
    Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce de YHWH.
    Ensuite, Il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur Lui. Alors il commença à leur dire : Aujourd'hui cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.


    Esaïe 61:1-2
    L'Esprit du Seigneur, YHWH, est sur moi, Car YHWH m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;
    Pour publier une année de grâce de YHWH, Et un jour de vengeance de notre Elohim; Pour consoler tous les affligés;



    Yéhoshoua est donc venu accomplir cette prophétie d'Esaïe afin de nous libérer de la captivité ! Il s'agit de la proclamation lors du Jubilé dans la Torah où les esclaves repartent libres.

    Mais de quelle captivité Yéhoshoua Est venu nous libérer?

    C'est là le point essentiel de la compréhension de La Bonne Nouvelle prêchée par les apôtres aux Juifs et aux nations.


    Romains 6:18
    Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.


     Romains 6:22
    Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves d'Elohim, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.


    Pour comprendre ce que c'est que d'être Saint pour Elohim, il faut lire Sa Torah.

    Ci-dessus Paul précise bien de quoi nous sommes affranchis.
    Nous sommes affranchis du péché et sommes esclaves de l'Elohim d'Israël.

    Il faut bien savoir aussi ceci :

    1Jean 3:4
    Quiconque pèche transgresse La Torah, et le péché est la transgression de La Torah.


    Jean 8:31-36
    Et Il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
    vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
    Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Yéhoshoua, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
    Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.


    Yéhoshoua annonce qu'Il est Là pour les libérer du joug de l'esclavage de la transgression de la Torah et donc aussi des fausses doctrines enseignées par les différents chefs religieux.


    Galates 4.7
    Ainsi tu n'es plus esclave (libéré des fausses doctrines), mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce d'Elohim.


    Nous ne sommes plus esclave de quoi ?
    Nous ne sommes plus esclave des rudiments du monde voir Galates 4:3


    Esclavage = péché=transgressions de la Torah, doctrines païennes babyloniennes, rudiments du monde.

    Liberté = libérés des transgressions contre la Torah, de toutes ces doctrines païennes babyloniennes par Yéhoshoua qui nous rattache à La Sainte Doctrine et La Sainte Doctrine Est La Torah de YHWH comme le rappelle Paul.


    Romains 7:12
    La Torah donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.



    Yéhoshoua est venu pour nous libérer des fausses doctrines des religions et du péché qui est la transgression de la Torah.

    Il Est Venu mourir pour nos  transgressions contre la Torah afin que nous puissions entrer dans l'Assemblée d'Israël et mettre La Torah de Son Père qui Est Sa Torah en pratique en dehors de tout système religieux établit par les hommes.

    Comprenez donc bien que c'est de cela que Yéhoshoua nous libère et non de La Torah de YHWH qui Est La Sainte Parole de notre Elohim.

    Alors je demande à ceux qui ont pour habitude de citer des versets des Epîtres en dehors du vrai contexte pour leur faire dire ce qu'ils ne disent pas au sujet de La Torah de notre Elohim, je leur demande de s'ouvrir à une compréhension des Epîtres des Apôtres qui soit conforme avec Le Message de Yéhoshoua et avec Celui de notre Elohim et Père YHWH.

    Ne restons plus esclaves des faux enseignements véhiculées par différentes assemblées mais venons à la liberté de La Religion Parfaite qui Est La Torah de YHWH par Yéhoshoua.

    Jacques 1:22-25
    Mettez en pratique la Parole (Torah), et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.
    Car, si quelqu'un écoute la Parole (Torah) et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
    et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était.
    Mais celui qui aura plongé les regards dans la Torah parfaite qui engendre (ou celle de) la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

     

    La sélectivité selon les religions:

     

    Par Ruth:


    Il est un fait que j'ai constaté.

    Certaines assemblées prennent un verset ou plusieurs de La Torah et se feront un honneur de les faire appliquer dans leur congrégation comme étant un signe de Sainteté.

    Mais il est un point commun avec beaucoup de ces assemblées, c'est qu'elles délaissent par contre beaucoup de versets qui dérangent leur croyance.

    En réalité, chacun se sert dans La Torah selon son bon vouloir comme ils font leur courses au supermarché pour apporter des justifications à ses dogmes et croyance mais dés lors qu'il y a des versets qui demandent un changement de leur part alors ils ne veulent surtout pas les mettre en application, ils les délaissent en les spiritualisant s'en servant quelques fois dans différents sermons philosophiques.

    Les assemblées sont donc sélectives suivant leur propre croyance.
    Mais est-ce cela que nous demande YHWH ?

    Etre sélectif ou bien prendre Sa Torah en intégralité telle qu'Elohim nous l'a donné ?

    Sommes-nous prêt à nous laisser modeler par Elohim ou voulons-nous modeler La Parole d'Elohim selon nos propres convictions, selon les différents enseignements que nous recevons de nos religions respectives.

    YHWH nous appelle au réveil et ce réveil ne consiste pas à rester endormi dans le confort de nos convictions.

    Que YHWH ramène tous ceux qui L'aiment vers La Pureté de Sa Parole.

    Source: http://messianique.forumpro.fr/

    « Est-ce que vous avez déjà cherché à bénir vos ennemis ?La Foi Messianique des Apôtres Romains 10 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :