• PARACHA : BEHAR "SUR LA MONTAGNE"

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

    Par Guy Vallée:

     

    PARACHA : BEHAR   "Sur la montagne"

                                                                  "VAHYQRA"       Lévitique 25 : 1 à 26 : 2

    HAFTARAH                                        "YIRMEYAH"    Jérémie     32 : 6 à 27

    BRIT’HADASHA                                "IVRIYM"           Hébreux     4 : 1 à 13

     

    Dans notre paracha de la semaine dernière, Elohim ordonne aux sacrificateurs d’être dans une grande sainteté, et Il leur demande de publier Ses fêtes qui sont de saintes convocations.

    Dans la paracha de cette semaine, Elohim donne aux enfants d’Israël les lois sur l’année sabbatique, en hébreu, année de la « Shemitah »

    La septième année est un Shabbat et Elohim demande aux enfants d’Israël, que la terre se repose.

     LEVITIQUES 25 : 1 A 3    1  L’Eternel parla à Moïse sur la montagne de Sinaï, et dit:

    2  Parle aux enfants d’Israël, et tu leur diras : Quand vous serez entrés dans le pays que Je vous donne, la terre se reposera : ce sera un Sabbat en l’honneur de l’Eternel.

    3  Pendant six années tu ensemenceras ton champ, pendant six années tu tailleras ta vigne ; et tu en recueilleras le produit.

    4  Mais la septième année sera un Sabbat,

    Nous devons comprendre le grand Amour de Elohim, pour tous les êtres humains qui sont sur cette terre.

    Dans Son plan parfait, tout étaient établi pour que les êtres humains ne manquent jamais de nourriture, et aujourd’hui plus de sept cent millions de personnes souffrent de la faim.

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

    Combien de milliers d’enfants vont à l’école le ventre vide.

    Beaucoup de moyens sont mis en place pour une agriculture intense, et pour obtenir un plus grand rendement, l’agriculteur utilise des engrais chimiques et des pesticides, qui ont de graves conséquences sur l’homme, et sur les écosystèmes.

    Ces méthodes utilisées n’ont qu’un seul but, produire plus, pour gagner plus, et cela en désobéissance au commandement de Elohim sur l’année sabbatique, en hébreu « Shémittah ».  

    L’homme veut obliger la terre à produire sans lui donner du repos, alors que Elohim sur la montagne demande à Moïse de parler aux enfants d’Israël pour qu’ils travaillent la terre pendant six ans, et la septième année sera un Shabbat en Son honneur, un temps de repos pour la terre. 

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

     

    LEVITIQUE 25 : 5  Tu ne moissonneras point ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson, et tu ne vendangeras point les raisins de ta vigne non taillée : ce sera une année de repos pour la terre.

    Elohim dit « tu te nourriras avec tous ceux qui sont dans ta maison, ainsi que ton bétail, de tout ce que produira la terre pendant son Shabbat ».

    Tout ce qui est produit au cours de l’année sabbatique appartient à Elohim, et ne peut être vendu, et  reste à la disposition de tous ceux qui en ont besoin.

    Elohim le créateur de l’univers, connaît le fonctionnement et le rôle de tout ce qui constitue Sa création.

    Il plaça l’homme sur cette terre et lui donna le pouvoir sur tout ce qui a vie, et de se nourrir de tout ce qu’elle produit.

    Il lui donna des directives pour que la terre soit toujours productive, qu’elle réponde aux besoins de tout ce qui a vie sur terre.

    Nous constatons que tout est cyclique, et le cycle de sept jours est souvent mentionné dans la Torah, et le huitième jour comme un renouveau.

    Cela commence depuis la création :

    GENESE  2 : 2 Dieu acheva au septième jour l’œuvre qu’Il avait faite, Il arrêta au septième jour toute l’œuvre qu’Il faisait.

    Nous constatons que tout s’arrête au septième jour, pour entrer dans le repos du Shabbat.

    En laissant la terre se reposer après six années d’exploitation, la terre se renouvelle, elle reconstitue toutes ses réserves, les animaux profitent de cette liberté pour se nourrir. La défécation des animaux mélangée à la paille, et le reste des récoltes, forme un fumier qui fertilise naturellement le sol. 

    Il en est de même pour l’homme qui respecte le Shabbat. Pendant six jours il travail, il se dépense physiquement, physiologiquement, psychologiquement et moralement. 

    Le septième jour est un jour où il se déconnecte de toutes les contraintes de la semaine pour entrer dans ce repos, afin de se renouveler pour aborder la nouvelle semaine. 

    LEVITIQUE  23 : 3 Six jours on fera son travail, mais le septième jour est le Sabbat, un jour de repos, avec réunion sacrée, un jour où vous ne faites aucun travail : c’est le Sabbat du SEIGNEUR, où que vous habitiez.

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

    Aujourd’hui pour que la terre produise, l’homme utilise beaucoup de produits chimiques, et de pesticides, il modifie la constitution génétique des plantes et des animaux.

    Il en est de même pour l’homme qui ne s’arrête pas, qui ne respecte pas le jour de repos de son créateur, et pour tenir le coup il se dope de médicaments, et est assujettie à toutes espèces de maladies.

    HEBREUX 4 : 9 – 11   9  Il y a donc un repos de Sabbat réservé au peuple de Dieu.

    10  Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu S’est reposé des siennes.

    11  Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.

    La question qui pourrait se poser aujourd’hui, connaissant le fonctionnement de ce monde économique :

    Perdre une année pour permettre à la terre de se reconstituer serait une catastrophe !

    L’homme ne fait pas confiance à son créateur, la religion lui a donné une image différente de ce qu’Il est.

    Elohim pour notre bien-être nous a donné des principes de vie qui ne sont pas religieux. Sa Torah est notre guide pour rester dans Son plan Divin, et être heureux sur cette terre.

    Nous devons croire à Sa Parole, et marcher par la foi

    HEBREUX 11 : 6  Or sans la foi il est impossible de Lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent.

    Si Elohim demande aux enfants d’Israël de mettre la terre au repos la septième année, ce n’est pas pour les faire perdre une année, cela n’est pas au détriment de la structure économique, mais bien au contraire, c’est pour que la terre soit plus productrice et au moindre coût.

    Notre obéissance à Son commandement, est immédiatement suivie de Sa bénédiction.

    Et Il leur dit, si vous dites que mangerons- nous la septième année, puisque nous ne sèmerons point et ne ferons point de récolte ? 

    LEVITIQUE 25 : 21  Je vous accorderai Ma bénédiction la sixième année, et elle donnera des produits pour trois ans.

    L’obéissance aux commandements de Elohim est suivie de Sa bénédiction, Il nous demande de croire et de mettre en pratique Sa Parole.

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

    Non seulement Il pourvoit pour l’année où la terre est restée au repos, mais Il leur donne deux années de récolte en plus.

    Si notre Seigneur nous demande de faire une chose quelconque, nous ne devons pas nous poser de questions, mais obéir, car Il ne nous demandera jamais de faire une chose qui ne soit pas à notre avantage.

    C’est pour cela que Yeshoua "Jésus" nous demande d’être petit comme un enfant, car un petit enfant ne pose pas de questions, il croit à tout ce qu’on lui dit.

    MATTHIEU 18 : 4 (TOB)  Celui-là donc qui se fera petit comme cet enfant, voilà le plus grand dans le Royaume des cieux.

    Dans le désert Il a pourvu aux besoins de Son peuple, Il leur a demandé de respecter le Shabbat, et le sixième jour, Il leur a donné du pain pour deux jours.

    Quand nous sommes dans Son repos, Il pourvoit à tous nos besoins.

    EXODE 16 : 29  Considérez que l’Eternel vous a donné le Sabbat ; c’est pourquoi Il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour.

    Notre Seigneur nous demande de rester à notre place, de rester dans Son repos et Lui, Il s’occupe du reste.

    Mais nous voulons toujours bouger, et faire ce que Elohim nous interdit.

    Le peuple avait reçu le pain pour deux jours, mais certains ont désobéis, et le lendemain le septième jour, ils ont été cherchés du pain et ils n’en n’ont point trouvé. 

    Obéissons à la Parole de notre Seigneur, arrêtons de nous poser trop de questions ; comment nous allons faire, qu’est qui va se passer si……si je n’ai pas ceci…. si je n’ai pas cela……….

    Regarde à ce que Elohim te dit dans ta situation, n’écoute pas d’autres voix qui te disent le contraire, proclame Sa Parole et crois seulement.

    Paul se trouvait dans une tempête, le bateau était prêt à faire naufrage, mais un ange lui dit, il faut que tu comparaisses devant César, donc il ne pouvait pas faire naufrage, et sur cette parole de l’ange, venant du Seigneur, il dit aux matelots le bateau ne coulera pas.

    Il a cru à ce que l’ange lui avait dit, nous devons croire à tout ce que nous dit la Parole de Elohim.

    Paul crut à cette Parole et manifesta sa foi, qui au milieu de la tempête, mis une paix et une totale confiance en Lui.

    La foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend vient de la Parole de Elohim (Romain 10 : 17) et Paul leur dit :

    ACTES  27 : 25  Courage donc, mes amis ! Je fais confiance à Dieu : il en sera comme Il m’a dit.

    -          L’année de jubilé

    Elohim demande aux enfants d’Israël de compter sept Shabbat d’année, c'est-à-dire sept Shabbat de sept années, soit quarante neuf ans.

     Il leur demande de sanctifier la cinquantième année en sonnant de la trompette.

    LEVITIQUE 25 : 10   Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants : ce sera pour vous le jubilé ; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.

    Les serviteurs seront libérés, les propriétaires qui à l’origine avaient cédé leur terrain reprendront possession de leur terre, car la terre ne les appartient pas, c’est la possession de Elohim .

    LEVITIQUE 25 : 23  Les terres ne se vendront point à perpétuité ; car le pays est à Moi, car vous êtes chez Moi comme étrangers et comme habitants.

    Dans l’année de jubilé tous les Israélites qui étaient esclaves étaient rachetés et libérés.

    Ils ne peuvent pas être esclaves à perpétuité, car Elohim les avait rachetés de l’esclavage de l’Egypte.

    Nous qui étions esclaves de ce monde, Yeshoua « Jésus » nous a rachetés.

    PARACHA : BEHAR   "SUR LA MONTAGNE"

    APOCALYPSE 5 : 9 Ils chantaient un cantique nouveau : Tu es digne de recevoir le livre et d’en rompre les sceaux, car Tu as été immolé, et Tu as racheté pour Dieu, par Ton sang, des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation.

    COLOCIENS 2 : 14  Il a effacé l’acte rédigé contre nous qui nous condamnait par ses prescriptions, et Il l’a annulé en le clouant à la croix.

    LEVITIQUE 25 : 17  Aucun de vous ne trompera son prochain, et tu craindras ton Dieu ; car Je suis l’Eternel, votre Dieu.

    Ne pas profiter de l’autre, s’accaparer de ses biens, tricher dans les poids et mesures, mais au contraire pourvoir à ses besoins, l’aider à se relever.

    Elohim veut que Son peuple soit un exemple pour les autres nations, Il a fait d’eux un peuple saint, c’est la raison pour laquelle nous qui sommes devenus saint à travers de Yeshoua « Jésus », nous devons être un bon témoignage pour les autres.

    Le comportement des enfants d’Israël doit être exemplaire, pour que les nations croient en  Elohim et s’attache à Sa Torah.

    A LIRE LA SUITE:

    http://www.kama-tov-ata.com/paracha-be-houqotai-selon-mes- lois-a126063368

     

     Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

     

     

    « La Grandeur et l'Immense Importance de la recherche du Shalom (la paix) aux yeux de l'Éternel Dieu et du Messie d'Israël - Paracha NassoLivre des Jubilés Livre oublié de la Torah »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :