• PARACHA "DEVARIM" PAROLES

    PARACHA              "DEVARIM"                Paroles

                                      "DEVARIM"                Deutéronome    1 : 1 à   3 : 2

    HAFTARAH            "YESSHAYAHOU"     Esaïe                 1 : 1 à 27 

    BRIT’HADASHA    "YO'HANAN"            Jean                 15 : 1 à 17

     

    Notre double paracha de la semaine dernière a commencé avec la paracha Mattoth où Elohim demande à Moïse de transmettre différentes lois dont la première est la loi sur les vœux.

    Elle s’est terminée avec la paracha Masseï :

    Les enfants d’Israël ont fait différentes stations depuis leur sortie d’Egypte, Elohim donne à Moïse une loi pour qu’ils chassent tous les habitants du pays.

    Nous avons vu les conséquences à la désobéissance à cette loi ; les enfants d’Israël ont été influencés par les meurs de ces peuples en cohabitant avec eux.

    La paracha de cette semaine : DEVARIM « paroles, mots » vient de l’expression eleh ha-dévarim (ce sont les mots).

     Les paroles, les mots semblent pour certaines personnes se limiter à ce qu’ils représentent, sans se préoccuper de leur pouvoir créatif.

    Nous devons nous rappeler que nous avons été crées à l’image de Elohim, avec un pouvoir créatif, car tout est venu à l’existence par la Parole.

    Nous avons vu dans différentes parachiot le pouvoir de la parole ; elle peut donner la vie, mais elle peut aussi donner la mort.

    L’obéissance à la Parole de Elohim, emmène la bénédiction.

    Il est écrit que sans la foi nul ne peut plaire à Elohim, et nous ne pouvons vivre par la foi, si nous ne sommes pas à l’écoute de la Parole de Elohim.

    ROMAINS 10 : 17 Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ.

    La foi vient de la Parole de Yesouha, « Jésus » et nous savons qu’Il est la Parole, c’est-à-dire la Torah vivante, la Torah qui S’est faite chair.

    Nous avons vu dans des parachiot antérieures à travers des écritures, que Moïse était l’image de Yeshoua, celui qui allait présenter, et accomplir la Torah.

    Trente sept jours avant sa mort, Moïse comme pour dire un adieu aux enfants d’Israël, leur rappelle toutes les Paroles de Elohim depuis leur sortie d’Egypte.

    DEUTERONOME : 1 : 1 Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël, de l’autre côté du Jourdain, dans le désert,

    Les Israélites sont au pays de Moab à l’est de la Jordanie, et se préparent à entrer dans la terre promise.

    Moïse fait une rétrospective de tous les évènements pendant les 40 années dans le désert.

    Il leur rappelle là où ils ont failli.

    Il est toujours important de faire une rétrospective du passé, pour voir là où nous avons failli, afin d’éviter de ne pas tomber à nouveau. A l’inverse, nous ne devons pas vivre dans notre passé.

    EXODE 17 :  3 Le peuple était là, pressé par la soif, et murmurait contre Moïse. Il disait : Pourquoi nous as-tu fait monter hors d’Egypte, pour me faire mourir de soif avec mes enfants et mes troupeaux ?

    Le peuple mangea et se prosterna devant les dieux des Moabites, Israël s’attacha à Baal- Péor, et Elohim s’enflamma contre Israël.

    NOMBRES 25 

    Le péché des espions:

    Deux ans après la rencontre avec Elohim sur le Mont Sinaï les enfants d’Israël s’apprêtaient à entrer à Canaan, mais ils avaient peur de combattre les Cananéens.

    Voir l'influence négative des 10 espions, la parole prononcée, et le manque de foi à la Parole de Elohim.

    Seuls Josué et Caleb ont eu foi en la Parole de Elohim, et purent trente huit ans après, conduire les enfants d’Israël dans la terre promise.

    NOMBRES 13

    NOMBRES 14 : 3 – 4

    ils ont proclamé retourner en Egypte, et Elohim les renvoya dans le désert où ils errèrent 38 autres années puisqu’ils avaient déjà passé deux années, ce qui représentait une année pour chaque jour passés par les espions en terre de Canaan. 

    Rébellion contre Elohim et Moïse:

    NOMBRES 21 : 5 et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d’Egypte, pour que nous mourions dans le désert ? car il n’y a point de pain, et il n’y a point d’eau, et notre âme est dégoûtée de cette misérable nourriture.

    La révolte de Koré, et colère de Elohim :

    NOMBRES 16 : 20 - 21   20  Et l’Eternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:

    21 Séparez-vous du milieu de cette assemblée, et Je les consumerai en un seul instant.

    Le péché du veau d’or:

    EXODE 32 : 4   Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte.

    Ceci devrait nous apprendre dans notre démarche avec le Seigneur, de nous arrêter un moment, et de faire une rétrospection de notre vie, avant d’aller plus loin.

    Nous ne pouvons pas entrer dans l’appel de Elohim si nous ne sommes pas en règle avec Sa Parole.

    Moïse voulait par ce discours rappeler aux enfants d’Israël comment se conduire pour ne pas enfreindre les directives de Elohim, il ne voulait pas quitter cette terre sans rappeler au peuple leur désobéissance et leur rébellion envers Elohim.

    Pour entrer dans la terre promise, il fallait qu’ils prennent conscience de leur passé, et changer d’attitude. 

    Il fallait que toute la génération des hommes de guerre qui avaient participé au péché des espions meurt.

    Ensuite Moïse entra en guerre contre les peuples qui s’opposèrent à lui, et encouragea Josué à sa succession.

    Ce livre de Dévarim est une répétition de la Torah dont le but essentiel est de nous souvenir afin d’éviter les pièges tendus, et aussi une mise en garde de notre Seigneur.

    Notre Haftarah dans Esaïe chapitre 1, nous parle du mauvais comportement de Juda, sa méchanceté et sa corruption, ce qui a entrainé la colère de Elohim.

    Dans le Judaïsme c’est une période qui marque l’anniversaire de beaucoup d’évènements qui ont marqué le peuple Juif.

    Expulsion des juifs ; de France, d’Angleterre, d’Espagne, du Portugal, ce rejet a été à l’origine de faits inexplicables.

    Comme Yeshoua « Jésus » nous le disait :

    JEAN 15 : 25 Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la Parole qui est écrite dans leur loi : Ils M’ont haï sans cause.

    Il s’adressait à ceux qui le persécutaient.

    Notre haftarah de cette semaine nous met en face d’une même situation, qui est la conséquence de la désobéissance, (le péché).

    Cette vision d’Esaïe évoquait la destruction de Jérusalem, la destruction du temple, et l’exile des enfants d’Israël.

    Le peuple était informé des conséquences de son péché, et pouvait encore se repentir.

    Nous devons être à l’écoute de la Parole de notre Seigneur, car Il nous avertit pour que nous puissions prendre conscience de notre état, et pouvoir nous repentir.

    Seule une vraie repentance peut changer tous les malheurs, en bonheur.

    Notre Seigneur demande à Israël à travers de son prophète de faire une repentance :

     ESAÏE 1 : 16 Lavez-vous, purifiez-vous, Otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions ; Cessez de faire le mal.

    Mais notre hatarah se termine par une note positive :

     ESAÏE 1 : 27 Sion sera sauvée par la droiture, Et ceux qui s’y convertiront seront sauvés par la justice.

    Yeshoua « Jésus » est la Parole « la Torah », les écritures nous disent ; au commencement était la Parole, la Parole est Yeshoua, et la Parole est la vie, Yeshoua est la vie.

    La Torah est le guide de notre vie, elle nous montre ce qui est bien et ce qui est mal, sans Elle nous n’avons pas la vie, nous sommes livrés à nous mêmes.

    ROMAINS 7 : 7 Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? Loin de là ! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point.

    La Torah est la Parole de Elohim pour nous guider dans une vie de bonheur et non de malheur.

    LUC 24 : 44 Puis Il leur dit : C’est là ce que Je vous disais lorsque J’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de Moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

    La Torah parlait du plan de rédemption de Yeshoua, c’est pour cela qu’Il disait qu’Il n’était pas venu abolir la loi mais l’accomplir.

    Yeshoua étant la vie, Il ne peut donner vie qu’à ceux qui obéissent à la Parole, puisse qu’Il est la Parole faite chair.

    Dans ce passage des écritures Moïse rappelle au peuple combien il est important d’obéir aux lois et ordonnances de la Torah.

    DEUTERONOME 5 : 1 Moïse convoqua tout Israël, et leur dit : Ecoute, Israël, les lois et les ordonnances que je vous fais entendre aujourd’hui. Apprenez-les, et mettez-les soigneusement en pratique.

    Yeshoua avant de quitter cette terre a insisté sur l’importance de garder et de mettre en pratique les commandements de Elohim.

    JEAN 14 Il réconforte Ses disciples qu’Il reviendra vers eux.

    JEAN 15 Le cep et les sarments, Il nous exhorte à être attachés à la Parole, car Elle est la vie.

    JEAN 15 : 7 Si vous demeurez en Moi, et que Mes Paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

    JEAN 15 : 10 Si vous gardez Mes commandements, vous demeurerez dans Mon amour, de même que J’ai gardé les commandements de Mon Père, et que Je demeure dans Son amour.

    Yeshoua avant de mourir et de ressusciter, voulait transmettre à Ses disciples combien il était important pour eux de garder les commandements de Elohim, pour que leur joie soit parfaite.

    Notre joie, notre bonheur, sur cette terre dépend de notre obéissance aux commandements de Elohim, car le péché n’est que le fruit de notre désobéissance. 

    Le premier temple a duré 410 ans et a été détruit à cause du péché, d’immoralité et d'idolâtrie.

    Le temple a été reconstruit pour être ensuite détruit par les romains, comme l’avait prophétisé Yeshoua.

    MATTHIEU 24 : 2   Mais Il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.

    Ce qu’avait prophétisé Jérémie:

    JEREMIE 23 : 1 – 2

    JEREMIE 23 : 3 - 4 Et Je rassemblerai le reste de Mes brebis de tous les pays où Je les ai chassées ; Je les ramènerai dans leur pâturage ; Elles seront fécondes et multiplieront.

    4 J’établirai sur elles des pasteurs qui les paîtront ; Elles n’auront plus de crainte, plus de terreur, et il n’en manquera aucune, dit l’Eternel.

    Nous le voyons avec le retour de nombreux juifs en terre Sainte.

    Jérémie a prophétisé sur la venue du Masshia’h.

    JEREMIE 23 : 5 Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où Je susciterai à David un germe juste ; Il régnera en roi et prospérera, Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays.

    Nous savons qu’Il est venu porter le salut à Son peuple et qu’Il reviendra :

     

      

    Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

    (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.) 

     

    « PARACHA MATTOTH "MASSEÏ" TRIBUS - ETAPES ATTENTION »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :