• PARACHA MATTOTH "MASSEÏ" TRIBUS - ETAPES

    PARACHA MATTOTH      " MASSEÏ"               Tribus -  Etapes

                                                   "BAMIDBAR"          Nombres    30 :    2 à 32 : 42

                                                                                                           33 :    1 à 36 : 13

    HAFTARAH                        ""YIREMIYAHOU" Jérémie        1 :    1 à    2 :   3 - 2 : 4 à 28

    BRIT’HADASHA                "MATTITYAHOU"  Matthieu      5 :  33 à 37 

     

    Dans notre paracha de la semaine dernière "Pine’Has" ; Balak ne pouvant pas maudire le peuple que Elohim a béni ; a su comment entrainer les enfants d’Israël dans le péché.

    Ils se sont laissés séduire par les filles de Madian, qui les ont entrainés à la débauche puis à l’idolâtrie; suite à ce péché, une peste a décimé 25 000 Israélites.

    Phinées, fils d’Eléazar, fils du sacrificateur Aaron, qui a détourné la fureur de Elohim, en tuant Zimri, un leader Israélien de la tribu de Siméon et sa concubine Cozbi, une madianite fille de Tsur, un chef de Madian, et la plaie s’arrêta.

    Par cet acte il fit l’expiation pour les enfants d’Israël, et cela lui fut imputé à justice.

    Elohim le récompensa ainsi que sa postérité d’une alliance d’un sacerdoce perpétuel.

     Notre double paracha de cette semaine commence avec la paracha Mattoth où Elohim demande à Moïse de transmettre différentes lois dont la première est la loi sur les vœux.

    NOMBRES 30 : 3 (30-2) Lorsqu’un homme fera un vœu à l’Eternel, ou un serment pour se lier par un engagement, il ne violera point sa parole, il agira selon tout ce qui est sorti de sa bouche.

    Il est très important quand nous faisons un vœu à Elohim pour se lier par un engagement, de ne pas violer notre parole.

    Ne faisons pas à notre Seigneur des promesses que nous ne tiendrons pas, il est très important avant de prendre un engagement, de voir si cela vient de notre chair, ou de notre esprit.

    Notre parole doit être sincère, et comme le disait Yeshoua « Jésus » que notre oui soit oui, et que notre non soit non.     

    MATTHIEU 5 : 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin.

    JACQUES 5 : 12 Avant toutes choses, Mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni par aucun autre serment. Mais que votre oui soit oui, et que votre non soit non, afin que vous ne tombiez pas sous le jugement.

    Quand nous donnons notre parole, nous devons la garder.

    En donnant une parole à quelqu’un, la personne met sa confiance, et son espoir sur cette parole donnée, elle peut aussi prendre des engagements.

    Si cette parole est violée, elle peut être lourde de conséquences pour la personne qui s’est engagée sur cette parole, elle a mis tous ses espoirs, et cela peut être suivi de déception.

    Quand nous faisons un vœu, il doit être respecté. Certains vœux peuvent être faits sans un véritable engagement, c’est pourquoi Elohim donne la possibilité de les annuler.

    Nous nous sommes peut- être engagés à faire des promesses à Elohim pour Le servir, et ces promesses n’ont pas été respectées.

    Nous devons Lui demander pardon, et solliciter l’annulation de ces paroles par lesquelles nous avons été liées.

    L’époux a le pouvoir d’annuler tous les vœux qu’à fait son épouse ; Nous savons que Yeshoua « Jésus » est l’époux, Il peut annuler toutes les paroles par lesquelles nous avons été liées.

    1 JEAN 1 : 9 Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés, et nous nettoyer de toute iniquité.

    Nous avons cet exemple d’une femme dans sa jeunesse, qui habite dans la maison de son père, et qui fait un vœu à Elohim en se liant par un engagement, son père s’il a connaissance, il peut désapprouver ce vœu, et les engagements par lesquelles elle s’était liée.

    Il en est de même d’une femme mariée qui a fait un vœu, et qui s’est liée par une parole ; si son mari en a connaissance et annule le vœu, et la parole par laquelle elle s’est liée, Elohim lui pardonnera.

    Nous avons dans la Torah le vœu du naziréat, mais nous ne voyons pas un encouragement à se lier par une parole, car il n’est pas toujours facile de mettre en pratique un vœu qui a été formulé.

    L’apôtre Paul dans actes 18 : 18 fit un vœu, mais les raisons ne sont pas indiquées.

    NOMBRE 30 : 16 (30-17) Telles sont les lois que l’Eternel prescrivit à Moïse, entre un mari et sa femme, entre un père et sa fille, lorsqu’elle est dans sa jeunesse et à la maison de son père.

       Quel enseignement aujourd’hui devons- nous tirer de tout cela.

    Dans le livre de la Genèse il est dit que nous avons été crées à l’image de Elohim, ; Il nous a donné la Parole, et tout a été fait par elle.

    Il nous a donné cette Parole pour Le louer, proclamer Son Saint Nom, pour guérir, pour communiquer la vérité.

    Utiliser la Parole à d’autres fins, c’est salir le nom de Elohim, c’est pour cela nous devons peser chaque mot qui sort de notre bouche.

    Yeshoua met chacun en face des paroles qui sortent de sa bouche.

     MATTHIEU 12 : 36- 37    36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.

    37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

    Elohim demandera à chaque personne, des comptes sur les paroles prononcées. 

    La victoire contre Madian

    Notre Seigneur commanda à Moïse de déclarer la guerre à Madian.

    Dans la paracha de la semaine dernière "Pine’Has" « Phinées » les madianites ont entrainé les enfants d’Israël dans la fornication et l’idolâtrie.

     Cela a causé la mort de vingt- quatre mille enfant d’Israël, Elohim demande à Moïse de venger le peuple d’Israël.

    Ils tuèrent tous les hommes et les cinq rois de Madian, Balam qui avait tendu ce piège aux enfants d’Israël pour les entraîner dans la fornication et l’idolâtrie fut tué par l’épée.

    PARACHA MASSEÏ (Etapes)

    Les enfants d’Israël après avoir fait différentes stations depuis leur sortie d’Egypte, Elohim donne à Moïse une loi pour qu’ils chassent tous les habitants du pays.

    Il leur demande de détruire tous les hauts lieus, toutes leurs idoles, après cela ils se partageront le pays par tirage au sort selon les tribus.

    Il ne veut pas que Son peuple soit influencé par les pratiques idolâtre de ces peuples.

    Elohim leur dit que s’ils ne chassaient pas les habitants de ce pays, ils deviendront un piège pour eux.

    Il leur donne les limites de la terre promise :

    NOMBRES 34 : 1 : 15

    Si nous nous référons à cet état de limites, nous verrons que cela est beaucoup plus grand que   la possession actuelle d’Israël, et même celle de la promesse faite à Abraham, qui s étendait de l’Egypte à l’Euphrate, promesse qui s’accomplira dans son temps.

    Promesse limitée à la terre de Canaan, c’est-à-dire la partie qui était occupée par les sept nations Cananéennes du temps de Josué.

    Quand nous lisons Ezékhiel 47 : 15 – 21.

    Tous ces territoires reviendront à Israël, car Elohim rassemblera Son troupeau qui se trouve dans les nations pour les ramener dans leur pays.

    EZEKHIEL 39 : 27 Quand Je les ramènerai d’entre les peuples, quand Je les rassemblerai du pays de leurs ennemis, Je serai sanctifié par eux aux yeux de beaucoup de nations.

    C’est le seul acte authentique signé par Elohim Lui-même, qui notifie les territoires appartenant à Israël.

    Aujourd’hui ce sont les mêmes ennemis d’Israël, dont le seul but est de l’éradiquer.

    Ils occupent les mêmes territoires, et sont influencés par le même esprit, celui d’Amalek, de Moab, et de Madian.

    Aujourd’hui le point du conflit est Jérusalem, avec la création d’un Etat Palestinien, ce qui n’est pas la promesse faite à Abraham par Elohim.

    Israël n’a pas chassé tous les peuples qu’avait ordonné Elohim, et ils sont devenus un piège pour eux.

    Aujourd’hui nous observons qu’Israël est menacé par les mêmes ennemis qui sont des Cananéens, et qui occupent des territoires qui lui ont été donnés par Elohim. 

    La bande de Gaza qui a été donnée par Israël, n’a pas été une solution de paix pour elle.

    Beaucoup de chefs des nations sont pour un état palestinien avec comme capital Jérusalem.

    Si on se réfère à la prophétie de Jérémie, nous comprenons pourquoi Israël est persécuté, et pourquoi il a perdu une partie de son héritage.

    Le péché a été la principale cause :

    JEREMIE 17 : 3 – 4   3 Je livre au pillage Ma montagne et ses champs, tes biens, tous tes trésors, et tes hauts lieux, à cause de tes péchés, sur tout ton territoire.

    4 Tu perdras par ta faute l’héritage que Je t’avais donné ; Je t’asservirai à ton ennemi dans un pays que tu ne connais pas ; car vous avez allumé le feu de Ma colère, et il brûlera toujours.

    Mais Elohim fait miséricorde à qui reconnait ses fautes, et se repend.

    Le Seigneur Yeshoua « Jésus » au temps du Royaume millénaire, restaurera Israël et lui donnera toutes ses possessions, et la ville sainte sera appelé le "Seigneur est là".

    EZEKHIEL 48 : 35 La longueur totale des murs qui entoureront la ville sera de dix-huit mille mesures. « Dès lors, on appellera la ville : “Le Seigneur-est-là.” »

      Elohim a envoyé Son fils unique afin que quiconque croit, qu’il ait la vie éternelle

     

    Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

    (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

     

     

     

     

    « PARACHA "PINES’ HAS" PHINEES PARACHA "DEVARIM" PAROLES »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :