• PARACHA NOA’H "NOE"

    PARACHA NOA’H  "NOE"

     

    Par Guy Vallée

    PARACHA                          "NOA’H"                       Noé 

                                                  "BERESHIT"                Genèse   6 :  9 à 11 : 32

     HAFTARAH                      "YESHAYAHOU"         Esaïe     54 :  1 à 55 : 5

     BRIT’ HADASHA             "ELIOR"                        Luc       17 : 22 à 37

     

    Notre paracha de la semaine dernière « Béreshit » parlait de la création, et Elohim déclarait que tout ce qu’Il avait fait était bon.

    A la fin de cette paracha, après plusieurs générations, Elohim regrette avoir créé l’homme et décide de l’exterminer en envoyant le déluge, mais voilà qu’un homme Noah, qui en hébreux veut dire « repos » trouve grâce auprès de Elohim.

     La terre était corrompue devant Elohim, la terre était pleine de violence, parce que l’homme s’était détourné de Lui, se livrant à l’idolâtrie, la corruption, et toutes sortes de perversions. Les écritures nous présentent Noé comme un homme juste aux yeux de Elohim.

    A cause de cette corruption, Elohim décide d’exterminer de la face de la terre l’homme qu’Il a créé, le bétail, les reptiles et les oiseaux du ciel.

    Seuls Noé et sa famille seront épargnés de ce jugement, et les écritures nous disent :

    GENESE 6 : 8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.

    Elohim demanda à Noé de construire une arche afin que lui et sa maison soit sauvés, ainsi que les animaux et les oiseaux, pour repeupler la terre.

     De nos jours ; même avec tous les moyens techniques utilisés, une telle construction emploierait un bon nombre d’ouvriers.

     Ce projet au temps de Noé, avec quatre hommes et quatre femmes disposant de peu de moyens, ne pouvait se réaliser que par la foi ; et les écritures selon l’épître aux Hébreux nous dits :

     HEBREUX 11 : 7 C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qui ne se voyaient pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille ; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi.

     Les écritures nous rappellent que la foi vient de ce que l’on entend et que ce que l’on entend vient de la Parole de Elohim.

     Noé a cru à la Parole de Elohim, en construisant une arche dans un lieu où il n’y avait pas d’eau, il fallait qu’il crût à ce que lui avait dit Elohim, (qu’il y aurait un déluge qui couvrirait toute la terre).

     Quelqu’un qui n’a aucune connaissance en construction navale, même avec tous les plans et mesures, et du matériel ne serait pas en mesure de construire un navire.

     C’est Elohim qui lui a donné l’intelligence et la capacité, pour qu’il puisse avec peu de moyens et peu de main d’œuvre, mener à bien cette construction qui lui a pris 5 ans (Livre d’Hénoch).

    PARACHA NOA’H  "NOE"

    Voire site: infochretienne.com (4000 ans après Noé, l'arche de Johan Huibers).

    Quand nous croyons à Sa Parole, rien n’est impossible pour l’accomplissement de Ses projets pour nous, il nous faut simplement mettre toute notre foi sur ce qu’Il dit, et c’est Lui qui mettra tout en œuvre pour la réalisation.

     Dans le livre de l’Exode, lors de la construction du tabernacle, Elohim avait choisi un homme du nom de Betsaleel de la tribu de Juda, pour exécuter certaines tâches, les écritures nous disent :

     EXODE 35 : 31- 33   31 Il l’a rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages.

    32 Il l’a rendu capable de faire des inventions, de travailler l’or, l’argent et l’airain,

    33 de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d’exécuter toutes sortes d’ouvrages d’art.

     Il ne choisit pas un homme par rapport à sa connaissance, où à son savoir-faire, mais Il le choisit pour accomplir Ses desseins, par rapport à son humilité, son obéissance à Sa Parole, et son intégrité.

     MATTHIEU 13 : 55 N’est-ce pas le fils du charpentier ? n’est-ce pas Marie qui est Sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas Ses frères ?

     Quand Yeshoua « Jésus » enseignait dans les synagogues, ceux qui l’entendaient disaient ‘d’où Lui vient cette sagesse’.

     Ils étaient étonnés de toute la connaissance qu’Il avait, sachant qu’Il n’avait fait aucune étude, mais Lui, Il faisait ce que Son Père Lui disait de faire.

    PARACHA NOA’H  "NOE"

     Yeshoua n’a pas regardé à ce qu’Il était Lui-même Dieu, mais Il a accompli Son ministère sur terre avec humilité, en accomplissant le service que Son Père lui avait confié.

     GENESE 7 : 11 L’an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s’ouvrirent.

     GENESE 7 : 21 Tout ce qui se mouvait sur la terre périt, tant les oiseaux que le bétail et les animaux, tout ce qui rampait sur la terre, et tous les hommes.

     Ce même esprit qui a détourné l’humanité de Elohim, est le même qui a provoqué la destruction de Sodome et Gomorrhe.

    Le monde d’aujourd’hui est aussi contrôlé par cet esprit, qui détourne l’homme des principes institués par notre Seigneur.

    Yeshoua « Jésus » exhortait le peuple à une attention particulière au jour de l’avènement du fils de l’homme, en rappelant que ce qui arriva du temps de Noé, arrivera en ce temps que personne ne sait.

    Dieu donne toujours au pécheur la possibilité de se repentir, Yeshoua « Jésus » est le seul par qui nous pouvons être sauvés.

     1 PIERRE 3 18-20 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, Lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit,

    19 dans lequel aussi Il est allé prêcher aux esprits en prison,

    20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau.

     Aujourd’hui, quand nous regardons autour de nous, et que nous voyons ce désordre au sein des nations, ne serait-ce pas un avertissement de Elohim pour l’humanité ?

     Croyons-nous que dans les temps actuels que le monde soit meilleur qu’au temps de Noah « Noé » ?

     L’arc en ciel était un signe que Elohim ne détruirait plus la terre par un déluge,

    Cela ne veut pas dire qu’elle ne sera pas jugée.

     Notre Seigneur Il est juste, et malgré tous Ses avertissements à travers la bouche des prophètes, l’homme n’écoute pas et agit comme bon lui semble.

    Mais les écritures nous informent que Elohim jugera la terre.    

     LUC 17 : 29 – 30     29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.

    30 Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra.

    Nous pouvons en déduire que la terre sera jugée par le feu, mais pour ceux qui font partis de Son peuple ils n’auront rien à craindre, car Il les mettra à l’abri pour les protéger de ce jugement.

     MATTHIEU 24 : 37 Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

    Pendant toute la durée de la construction de l’arche, Elohim, leur donnait la possibilité de se repentir, car le peuple voyait qu’une telle construction ne pouvait se faire qu’avec l’aide de Elohim. 

    L’homme dans son incrédulité rejetait Sa Parole, et aujourd’hui il en est de même, la Parole est proclamée, et beaucoup la rejettent.

    Les gens ne cherchent plus à se rapprocher de Elohim pour trouver leur bien-être, mais par toutes sortes de moyens occultes.

    Il nous fait cette grâce à travers de Yeshoua, mais la plus grande partie des gens ne l’acceptent pas.

    Le déluge fut sur la terre quarante jours, et les plus hautes montagnes furent couvertes, seuls Noé et sa famille étaient en vie.

     Après cela Elohim fit passer un vent sur la terre, les eaux se retirèrent de la terre au bout de cent cinquante jours.

     GENESE 8 : 14 Le second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche.

    15 Alors Dieu parla à Noé, en disant :

    16 Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi.  

     Alors Noé construit un autel pour offrir des sacrifices à Elohim, qui plaça en signe d’alliance un arc dans la nue, afin qu’Il se souvienne, que les eaux ne viendront plus un déluge pour dévaster toute la terre.

     GENESE 9 : 17 Et Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l’alliance que J’établis entre Moi et toute chair qui est sur la terre.

     Et voilà que Elohim dans Sa bonté, et Son amour pour l’humanité lui permet d’avoir un nouveau départ.

     Comme si les choses reprenaient vie comme au temps de la création, Il leur disait, comme Il avait dit à Adam et Eve :

     GENESE 9 : 1 Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit : Soyez féconds, multipliez, et remplissez la terre.

     l leur donna domination sur tous les animaux, poissons, oiseaux, tout ce qui a vie.

     La terre fut peuplée par les trois fils de Noé et leur descendance, ils sont à l’origine des 70 nations

    PARACHA NOA’H  "NOE"

    Sem est l’ancêtre des patriarches ; Abraham, Isaac, et Jacob, donc le roi David et Yeshoua « Jésus », c’est de lui que descend le plan de rédemption pour l’humanité.

    La carte ci-dessus nous montre les peuples issus des trois fils de Noah « Noé » après le déluge : SEM, CHAM et JAPHET

    La tour de Babel

    Nimrod est le descendant de Cusch, qui veut dire « rébellion, confusion, c’est lui qui ordonna la construction de la ville et la tour de Babel. 

    Le projet de Elohim était que la terre soit peuplée, Nimrod voulait qu’il y ait un seul peuple avec une seule langue, s’opposant ainsi au commandement de Elohim qui est de remplir la terre.

    Et voilà, dès le commencement l’homme par son orgueil entre en rébellion avec son Elohim. 

    GENESE 11 : 4    Ils dirent encore : Allons ! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre.

    Nous ne pouvons pas dire aujourd’hui que l’homme dans son orgueil et sa rébellion ne cherche pas à prendre la place de Elohim.

    Nimrod voulait que tout soit centralisé en un seul lieu, avec un nom, une seule administration, un seul gouvernement, d’où une seule monnaie.

    GENESE 11 : 8 Et l’Eternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville.

    De plus en plus le monde d’aujourd’hui se dirige vers ce modèle de Nimrod.  

    Dans la partie des écritures de notre haftarah :

     ESAÏE 54 : 9 Il en sera pour Moi comme des eaux de Noé : J’avais juré que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre ; Je jure de même de ne plus m’irriter contre toi et de ne plus te menacer.

     Elohim rappelle à Israël comment dans Sa colère contre la méchanceté des hommes, Il détruisit la terre, mais Il jura que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre.

     Il veut montrer à Son peuple Son amour, Il l’avait à un moment rejeté, abandonné, et Il jure de ne plus s’irrité contre lui, de ne plus le menacer, et de garder Son alliance.

     

     

     Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

    « Le timing miraculeux de la découverte des manuscrits de la Mer MorteYHWH RAPHA ADONAI QUI TE PRESERVE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :