• PARACHA SHELA’H LEKHA "ENVOIE TOI MËME"

     

    Par Guy Vallée

     

    PARACHA                       "SHELA’H LEKHA"  Envoie toi-même

                                               "BAMIDBAR"            Nombres     13 : 1 à 15 : 41

    HAFTARAH                    "YEHOSHUA"            Josué             2 : 1 à 24

    BRIT’HADASHA            " IVRIYM"                   Hébreux       3 :  7 à   4 :  1 à 13 

     

    Dans la paracha de cette semaine Shela’h Lekha, Elohim met à l’épreuve la foi des enfants d’Israël.

     

    A cause du péché des dix espions, toute la génération qui avait quitté l’Egypte, a été condamnée à mourir dans le désert.

    NOMBRES 13 : 1 – 2   1 L’Eternel parla à Moïse, et dit :

    2 Envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan, que Je donne aux enfants d’Israël. Tu enverras un homme de chacune des tribus de leurs pères ; tous seront des principaux d’entre eux.

    Selon la traditions Juive, les enfants d’Israël ont manifesté une certaine crainte de quitter le désert, pour entrer dans la terre promise.

    Ils avaient certainement connaissance des peuples qui y habitaient, et se demandaient s’ils seraient en mesure de les combattre, ou avaient-ils peur de l’inconnu ?

    Le rapport que devait rédiger les espions, concernait le peuple du pays, s’il était fort ou faible, s’il était en petit ou en grand nombre, si le pays est bon ou mauvais, est-ce que les villes étaient ouvertes ou fortifiées, comment était le terrain, était-il gras ou maigre, était-il arboré ou non....

    Moïse termine en disant :  Ayez bon courage, et prenez les fruits du pays.

    Ils ont porté les fruits du pays, mais dix d’entre eux ont manqué de courage.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Le Seigneur nous demande d’avoir du courage dans certaines situations où Lui-même nous conduit. Pourquoi ?

    Il connait nos limites, et marche à nos côtés, Il veut que nous trouvions ce courage à travers de Sa Torah.

    C’est d’ailleurs ce qu’Il suggéra à Josué ; quand il traversera le Jourdin pour prendre possession de Canaan.

    JOSUE 1 : 7   Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, Mon serviteur, t’a prescrite ; ne t’en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras.

    La question ne devait même pas se poser, car si Elohim donne aux enfants d’Israël un pays où coule le lait et le miel, c’est qu’Il avait déjà tout prévu.

    EXODE 3 : 17 et J’ai dit : Je vous ferai monter de l’Egypte, où vous souffrez, dans le pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens, dans un pays où coulent le lait et le miel.

    Le Seigneur Dit : qu’Il enlève Son peuple d’un pays dans lequel il est dans la souffrance, pour le faire entrer dans un pays où coule le lait et le miel, donc ce n’est certainement pas pour les conduire à nouveau dans la souffrance.

    Les dix espions auraient dû faire confiance à la promesse de Elohim, et agir comme Caleb et Josué, et ne pas influencer le peuple avec un rapport négatif.

    Elohim était avec eux, car ils ont accompli leur mission sans qu’ils soient reconnus dans le pays, comme si Elohim les avait rendus invisibles.

    Il leur a manqué le courage, parce qu’ils n’ont pas fait confiance à la Parole de Elohim.

    Le Seigneur veut que nous Lui fassions confiance, et ce n’est que dans Sa Parole que nous trouverons la force et le courage pour traverser les épreuves.

    La communication du rapport des dix espions a provoqué un esprit de peur et de crainte au milieu des enfants d’Israël.

    2 TIMOTHE 1 : 7 Car ce n’est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi.

    N’aurait-il pas été plus sage pour les espions de présenter ce rapport à leur leader Moïse, qui aurait pris toutes les dispositions pour les remettre en confiance, en s’appuyant sur les promesses d’Elohim.

    Nous devons faire attention quand nous sommes dans des situations que nous ne maîtrisons pas, de faire d’abord le point avec un leader, avant de partager notre point de vue qui peut influencer, ou troubler ceux ou celles qui ne sont pas prêts à les recevoir.

    1 CORINTHIENS  3 : 2 Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent,

    HEBREUX  5 : 14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

    Il faut que ces informations soient appuyées par la Torah de Elohim.

    NOMBRES 13 : 30 Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit : Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs !

    Caleb transmet au peuple un message positif en disant, "montons emparons- nous du pays et nous serons vainqueur".

    Caleb et Josué ont agi par la foi, tandis que les dix autres ont agis par la peur. Notre Seigneur nous demande de ne pas regarder aux circonstances, mais de regarder à la manifestation de Sa puissance.

    Elohim nous met souvent face à des situations, que seule notre foi nous aidera à gagner des combats.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Nous avons une arme fatale contre la peur, c’est la foi, mais quand nous nous trouvons face à des situations difficiles, nous oublions de prendre cette arme, et nous nous battons les mains nues.

    Souvenez-vous de la peur des disciples de Yeshoua « Jésus » au milieu de la tempête, alors que Lui Il dormait à la poupe de la barque sur un coussin.

    Que leur a-t-Il dit :

    MARC 4 : 40 Puis Il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ?

    La peur est le contraire de la foi, c'est un instrument utilisé par l’ennemi pour nous empêcher d’accomplir le plan de Elohim.

    La peur de l’inconnu, de l’échec, de la maladie, des traumatismes du passé, peut paralyser et briser notre vie.

    Quand cet esprit de peur se manifeste, sache que le Seigneur est avec toi.

    Il nous a donné un esprit de force et non de peur, et quelque-soit la situation qui emmène cet esprit de peur mettons notre foi en action sur les promesses de Elohim.  

    ESAÏE 41 : 10 Ne crains rien, car Je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu ; Je te fortifie, Je viens à ton secours, Je te soutiens de Ma droite triomphante.

    Les dix espions refusèrent de monter contre ce peuple.

    NOMBRE 13 : 31 Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent : Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.

    Nous devons aussi faire attention à ce qui sort de notre bouche, car nous savons que la parole est créatrice dans le bien comme dans le mal.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Ces hommes avaient déjà proclamé que ce peuple était plus fort qu’eux, ce qui veut dire qu’ils étaient en position de victimes, qu’ils avaient d’avance perdu le combat.

    Dans leur comportement, les enfants d’Israël ne faisant pas confiance à Elohim, laissaient sous-entendre, que ce peuple était aussi fort que Lui.

    NOMBRES 13 : 33 et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.

    NOMBRES 14 : 1 - 2 1 Toute l’assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit.

    2 Tous les enfants d’Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, et toute l’assemblée leur dit : Que ne sommes-nous morts dans le pays d’Egypte, ou que ne sommes-nous morts dans ce désert !

    Le peuple réclamait un chef pour retourner en Egypte.

    Caleb et Josué ont tout fait pour convaincre les enfants d’Israël de monter contre ce peuple et qu’ils sortiront vainqueurs, car il n’était pas plus fort qu’eux. 

    Les conséquences ont été immédiates, malgré l’intercession de Moïse auprès du Seigneur, lui rappelant que cela aurait eu des conséquences qu’aurait utilisé les Egyptiens, pour dire que leur Elohim n’a pas tenu Sa promesse de les faire entrer dans la terre promise, et c’est pour cela qu’Il les a égorgés dans le désert.  

    Moïse pour détourner Elohim de Sa sentence, lui rappelle Sa Parole :  "L’Eternel est lent à la colère et riche en bonté, Il pardonne l’iniquité et la rébellion ; mais Il ne tient point le coupable pour innocent, et Il punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération."

    Le Seigneur a accepté l’intercession de Moïse, mais l’entrée à Canaan a été reporté à quarante ans plus tard, jusqu’à ce que la génération de vingt ans et plus, meurent dans le désert, excepté Caleb et Josué.

    Tous ceux qui avaient quitté l’Egypte étaient condamnés à mourir dans le désert.

    Ils avaient péché contre Elohim, à cause du lachon hara « médisance, mauvaise langue ».

    LEVITIQUE 19 : 16 Tu ne répandras point de calomnies parmi ton peuple. Tu ne t’élèveras point contre le sang de ton prochain. Je suis l’Eternel.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Wikipédia: 

    Lachon hHara  Il regroupe la calomnie (motze chem ra), le faux témoignage, la médisance et, de façon générale, toute parole pouvant causer du tort à autrui, y compris celles prononcées lors de conversations légères, de façon non-délibérée 

    MATTHIEU 12 : 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

     

    Le lachon hara « mauvaise langue, médisance » a été à l’origine de beaucoup de tragédies pour le peuple Juif, et de nos jours il est la cause de beaucoup de problèmes dans ce monde.

    La paracha se termine avec un commandement de Elohim que les enfants d’Israël portent des Tzitzit de génération en génération.

    Les Tzitzit sont des franges portées au bord du vêtement, afin qu’en les regardant qu’on se rappelle de tous les commandements de Elohim, afin de les mettre en pratique.

    Dans l'Haftarah  Josué 2 : 1 24 après quarante année passées dans le désert, la deuxième génération des enfants d’Israël s’apprêtèrent à entrer à Canaan, avec comme leader Josué, successeur de Moïse.

    Cette fois-ci Josué envoya une délégation de deux espions, Caleb qui l’accompagnait dans la première délégation quarante ans avant et Phinéas.

    Caleb et Phineas se rendirent à Jéricho pour explorer le pays, le roi de Jéricho a été averti de leur présence.et partit à leur poursuite, mais Raab la prostituée les avait cachés.

    Ils traversèrent à nouveau le jourdin et vinrent auprès de Josué, et lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé.

    JOSUE 1 : 24 Ils dirent à Josué : Certainement, l’Eternel a livré tout le pays entre nos mains, et même tous les habitants du pays tremblent devant nous.

    Quarante années en arrière, ce sont les enfants d’Israël qui avaient la crainte de traverser le Jourdin, et voilà quarante ans après ce sont ses ennemis qui tremblent devant eux.

    Que pouvons-nous tirer de ces deux situations ?

    Dans la première situation, les enfants d’Israël ont manqué de foi, ils ont eu peur des habitants de ce pays, ce qui leur a couté quarante ans de plus dans le désert, et la mort de tous ceux qui avaient quitté l’Egypte.

    Quarante années après, par la foi ils ont cru que le Seigneur leur avait donné ce pays, et Elohim a mis la peur du coté de leurs ennemis.

    Quand nous marchons par la foi, c’est notre Seigneur qui change les situations en notre faveur.

    MATTHIEU 21 : 2 Et tout ce que vous demanderez dans une prière pleine de foi, vous l’obtiendrez. » sur l’autorité de Jésus. 

    shabbat,

    De quel repos parle l’apôtre Paul ? 

    Le repos attaché à la terre promise :

    -          Première partie : HEBREUX 3 : 7 – 13

    Et le repos de Shabbat

    -          Deuxième partie : HEBREUX 4: 9 

    1 - Première partie

    Ce passage des écritures nous parle de ce repos physique, qui était pour les enfants d’Israël, la fin de toutes les tribulations de l’Egypte et du désert,

    Mais ils se rebellèrent contre Elohim

    EXODE 17 : 7 Il donna à ce lieu le nom de Massa et Meriba, parce que les Israélites cherchèrent querelle et parce qu’ils mirent Yahvé à l’épreuve en disant : « Yahvé est-Il au milieu de nous, ou non ? »

    C’était déjà une entrave au repos que Elohim leur donnait, à Canaan,

    Paul nous le confirme dans cette partie des écritures :

    HEBREUX 3 : 11 Je jurai donc dans Ma colère : Ils n’entreront pas dans Mon repos !

    Elohim dit : tous ceux qui ont vu Sa gloie et Ses prodiges qui se sont manifestés dans le désert, qui L’ont tenté déjà dix fois, et qui n’ont pas écouté Sa voix, ne verront point la terre promise.

     Le peuple était prêt à entrer à Canaan, mais il s’est laissé influencer par le rapport négatif des douze espions. Il se rebella contre Elohim, qui leur dit que leurs cadavres tomberont dans le désert.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Paul reprend ce même passage évoqué par David, dans le Psaumes 95 : 7-8.

    Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte.

    Paul reprend ce passage des écritures pour nous mettre en garde, de douter de la présence de Yeshoua « Jésus » au milieu de nous,

    HEBREUX 3 : 14 Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement, 

    Nous avons ce repos en Yeshoua « Jésus », qui n’est pas le repos du Shabbat, et nous le verrons par la suite.

    Paul nous appelle à garder la foi des premiers jours, pour ne pas douter des écritures, car la désobéissance nous détournera de ce repos que nous donne Yeshoua « Jésus ».

    Il reprend le même passage quand Elohim dit ; que ce peuple n’entrera pas dans Mon repos :

    HEBREUX 3 : 15 pendant qu’il est dit : Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte.

    Au début de ce verset, nous voyons qu’il parle de Yeshoua « Jésus ».

    A Massa et Meriba le peuple s’est demandé si Elohim était au milieu d’eux, et aujourd’hui il nous met en garde pour que cette situation ne se reproduise pas.

    Elohim nous a enlevé de l’esclavage de ce monde, dominé par le péché, et Il nous a fait entrer dans Son repos à travers de l’Alliance renouvelée, scellée par le sang de Yeshoua « Jésus ».

    C’est vrai, il n’est pas toujours facile de comprendre les écrits de Paul, c’est pour cela que nous devons nous appuyer sur la Torah et les prophètes, car nous savons que Paul était un docteur de la Loi, et tout ce qu’il dit, il les puise dans les écritures. (la Torah et les prophètes)

    Tout ce qui est exprimé dans l’Alliance renouvelée « nouvelle alliance » ne peut venir que du Tanack « ancienne alliance » car les autres livres ont été écrits après Yeshoua « Jésus ».

    Sans cette connaissance, il nous sera difficile de comprendre les lettres de Paul.

    -          Deuxième partie

    HEBREUX 4 : 9 Il y a donc un repos de Sabbat réservé au peuple de Dieu.

    Paul aujourd’hui nous met en garde contre la rébellion de Elohim pour Ses Shabbat « Sabbat »

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Les enfants d’Israël avaient été infidèles à Elohim en ne suivant pas Ses Lois, et en rejetant Ses ordonnances.

    Voyons ce que dit le prophète Ezékhiel.

    EZEKHIEL  20 : 10-16 10 Et Je les fis sortir du pays d’Egypte, et Je les conduisis dans le désert.

    11 Je leur donnai Mes Lois et leur fis connaître Mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles.

    12 Je leur donnai aussi Mes Sabbats comme un signe entre moi et eux, pour qu’ils connussent que Je suis l’Eternel qui les sanctifie.

    13 Et la maison d’Israël se révolta contre Moi dans le désert. Ils ne suivirent point Mes Lois, et ils rejetèrent Mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent à l’excès Mes Sabbats. J’eus la pensée de répandre sur eux Ma fureur dans le désert, pour les anéantir.

    14 Néanmoins J’ai agi par égard pour Mon nom, afin qu’il ne soit pas profané aux yeux des nations en présence desquelles Je les avais fait sortir d’Egypte.

    15 Dans le désert, Je levai Ma main vers eux, pour ne pas les conduire dans le pays que Je leur avais destiné, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays,

    16 et cela parce qu’ils rejetèrent Mes ordonnances et ne suivirent point Mes Lois, et parce qu’ils profanèrent Mes Sabbats, car leur cœur ne s’éloigna pas de leurs idoles.

    Nous comprenons pourquoi Paul dans ce passage de la lettre aux Hébreux, nous parle du repos de Canaan, et du repos de Shabbat de Elohim, parce qu’ils ont fait l’objet de désobéissance des enfants d’Israël, qui a eu pour conséquence, la mort dans le désert, de toute la génération qui sortit d’Egypte.

    C’est pour cela que Paul nous parle du repos de Shabbat, et non du repos de Canaan :

    HEBREUX 4 : 8 Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour.

    Josué a bien fait entrer la nouvelle génération dans le repos à Canaan,

    C’est pour cela dans ce passage, il n’est plus question du repos de Canaan, mais bien du repos de Shabbat « Sabbat ».

    HEBREUX 4 :10 Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de Ses œuvres, comme Dieu S’est reposé des siennes.

    L’apôtre Paul met en garde tout ceux qui ne respectent pas ce Commandement.

    Et aujourd’hui beaucoup ont rejeté le Shabbat, parce qu’un homme a décidé de le remplacer par le dimanche. (voir concile de Nicée, l’an 350).

    11   Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.

    PARACHA SHELA’H LEKHA  "ENVOIE TOI MËME"

    Nous devons comprendre que le repos de Shabbat est un signe entre Elohim et Son peuple.

    Si nous sommes peuple de Elohim, nous devons entrer dans Son repos, en respectant Son quatrième commandement.

    EZEKHIEL20 : 20 Sanctifiez Mes Sabbats, et qu’ils soient entre Moi et vous un signe auquel on connaisse que Je suis l’Eternel, votre Dieu.

    Yeshoua « Jésus » est Dieu, celui qui a vu le Fils a vu le Père ; Yeshoua dit qu’Il est le maître du Shabbat.

    Il est bien le maître du Shabbat, car Il est la Parole, au commencement était la Parole, et toute la création a été faite par la Parole.

    Si nous croyons qu’Il est à l’origine de la création ; comment pourrait- on comprendre qu’Il ait supprimé un signe, qui montre ceux qui sont les siens. 

    Celui qui ne sanctifie pas le Shabbat, comment reconnaître que Adonaï est Son Elohim.

     

      Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine !  

     

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.) 

    « Qu'enseignait YESHOUA sur le SHABBAT ? Première partieSi tu penses être quelque chose, sache que tu n'es rien - Paracha Chela'h Lekha »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :