• PARACHA "SHOFTIM" JUGES

     

    PARACHA   "SHOFTIM" JUGES

     

                                                             Par Guy Vallée

    PARACHA                    "SHOFTIM "          Juges

                                           "DEVARIYIM"       Deutéronome 16 : 18 à 21 : 9

    HAFTARAH                 "YESHAYAHOU"  Esaïe               51 : 12 à 52 : 15

    BRIT’HADASHA        "YOHANAN"          Jean                  1 : 15 à 28

     

    Dans notre paracha de la semaine dernière, REEH "Voie",  les enfants d’Israël se trouvaient face à un choix ; la bénédiction ou la malédiction.

     La bénédiction ; s’ils choisissent de mettre en pratique les principes de Elohim.

    La malédiction ; s’ils abandonnent Ses voies, pour suivre l’idolâtrie des autres nations.

     Notre paracha de cette semaine SHOFTIM "Juges" ; Elohim demande au peuple d’établir des juges et des magistrats dans toutes les villes qu’Il leur donnera.

     DEUTERONOME 16 : 18   Tu établiras des juges et des magistrats dans toutes les villes que l’Eternel, ton Dieu, te donne, selon tes tribus ; et ils jugeront le peuple avec justice.

     Ce qui veut dire que chaque ville avait sa cours de justice.

     Le gouvernement d’Israël à cette époque était formé selon les instructions qui avaient été données à Moïse par Elohim.

     -          Il y avait l’organisation judiciaire dont la responsabilité avait été donnée               aux juges.

    -          Le temple avec toute l’organisation cultuelle qui était sous la                                responsabilité des lévites.

    -          Les prophètes par qui le Seigneur parlait, pour transmettre Ses messages.

    -          Le roi qui avait la charge du pays.

     Ces juges et magistrats devaient remplir certaines conditions pour exercer leur fonction avec justice.

    PARACHA   "SHOFTIM" JUGES

     Ils devaient fuir la corruption, ne pas juger selon l’apparence des personnes, ils devaient être irréprochables.

     Leur mission était de veiller à la mise en application des directives de Elohim, c’est à dire des  Lois écrites dans Sa Torah.

     Les juges devaient avoir une bonne connaissance de la Torah, car leurs jugements ne pouvaient se faire, que sur ce que dit le code de la Loi, donné par notre Seigneur.

    C’est pour cette raison que nous devons comprendre et mettre en pratique la Torah de Elohim, si nous voulons faire partis des saints qui seront appelés à juger.  

    A la lumière de ce passage nous avons la confirmation que ce sont les saints qui jugeront le monde.

    Qui sont ces saints ?

    EPHESIENS 2 : 19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.

    APOCALYPSE 14 : 12  C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus (Yeshoua).

    S’il n’y a plus de lois pour ceux qui croient qu’elles ont été abolies, les jugements seront appliqués en fonction de quoi ? 

    GALATES 3 : 10   Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.

    Nous devons comprendre ce passage de Paul, sans déformer les écritures, car il parlait de la loi du péché, c'est-à-dire tous ceux qui s’attachent aux œuvres légalistes de la loi, et non de la Loi de Elohim ; car c’est par la Torah (la Parole), que nous serons jugés.

    Dans la traduction originale du nouveau testament par David H. Stern, à partir des textes Grec originaux, il nous donne le vrai sens de certains passages tel que ce passage de Paul aux Galates :

    GALATES 3 : 10  Car tous ceux qui s’attachent à l’observance légaliste des commandements de la Torah sont sous la malédiction. En effet, il est écrit :

    « Maudit soit celui qui ne met pas perpétuellement en pratique tout ce qui est écrit dans le rouleau de la Torah.

    PARACHA   "SHOFTIM" JUGES

    La loi est un pédagogue, elle nous permet de prendre conscience du péché, et c’est elle qui nous conduit à Yeshoua. 

    Les lettres de Paul sont souvent sources de beaucoup de confusions.

    Si nous prenons ce passage de Paul.

    1 CORINTHIENS 7 : 19  La circoncision n’est rien, et l’incirconcision n’est rien, mais l’observation des commandements de Dieu est tout.

    Paul ne perd certainement pas la tête, c’était un docteur de la loi, il ne peut pas se contredire, il nous appelle à observer les commandements de Elohim.

    Mais l’ennemi de la Torah a tout fait pour changer la Parole de Elohim.

    DANIEL 7 : 25  Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la Loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps.

    Nous étions esclaves du péché et c’est par le prix du sacrifice de Yeshoua que nous avons été libérés de cet esclavage.

    Ce n’est pas parce que nous avons été rachetés du péché, et si nous continuons à pécher, que nous ne serons pas jugés de nos actes.

     1 JEAN 3 : 4    Quiconque pèche transgresse la Loi, et le péché est la transgression de la Loi. Poursuivant Justice pour tous.

    Il ne peut pas avoir contradiction dans la Parole de Elohim, c’est pour cela nous devons sonder les écritures avec l’aide du Rouah Hakodesh, « Saint-Esprit », pour comprendre le sens de la Parole.

    ROMAIN 10 : 4  car Christ est la fin de la Loi, pour la justification de tous ceux qui croient.

    Nous devons savoir que parmi les lois données par Elohim sur le Mont Sinaï, il y avait les lois morales et des lois cultuelles.

    Les lois cultuelles sont toutes celles qui sont attachées au temple, c'est-à-dire au culte, et écrites par Moïse.

    Les lois cultuelles n’y sont plus, elles ont été accomplies en Yeshoua, cela ne veut pas dire que la Loi a été abolie, d’ailleurs Paul nous confirme que si il n’y avait pas de lois, il n’y aurait pas eu non plus de péchés.

     

    ROMAIN 4 : 15  parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression.

    Le croyant en Yeshoua « Jésus » n’est plus sous la malédiction de la loi du péché et de la mort, (la malédiction) parce qu’il a été racheté.

    Pourquoi Jean dirait quiconque pêche transgresse la loi, et Paul dirait que Yeshoua  « Jésus » serait la fin de la loi.

    A partir des textes Grec originaux, David H. Stern nous donne le vrai sens de ce passage de Paul aux Galates : « Le Messie est le but que vise la Torah, et non la fin de la Loi ». C’est pour cela qu’Il est venu non pour l’abolir, mais pour l’accomplir.

    La traduction originale à partir du Grec

    ROMAINS 10 : 4  Car le but que vise la Torah, c’est le Messie, qui offre la justification à tous ceux qui mettent leur confiance en Lui.

    Il n’est pas question que Yeshoua soit la fin de La loi, puisqu’Il dit qu’Il n’est pas venu pour abolir la Loi, mais pour l’accomplir.

    GALATE 3 : 22  Mais l’Ecriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient.

    Nous voyons bien que dans la plus part des passages des lettres de Paul, qu’il parlait de la loi du péché.

    Les jugements.

    Nous devons faire attention à nos jugements envers les autres, ne pas jugez selon les apparences, mais selon la justice.

     Nous ne pouvons juger les actions de quelqu’un ; uniquement que sur les principes bibliques.

    PARACHA   "SHOFTIM" JUGES

     Il est important de faire attention à nos jugements, car il est écrit que nous serons jugés du jugement dont nous jugeons.

     APOCALYPSE 20 : 12 – 15 Dans cette partie de la bible il est mentionné des livres qui fut ouverts, et un livre, le livre de la vie.

     Pour juger il faut mettre en application les Lois données par Elohim.

    Elohim met en garde Son peuple, contre toutes les abominations des nations, quand il rentrera dans le pays qu’Il lui donne.

     DEUTERONOME 18 : 9   Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.

     Il s’ait que ces nations sont idolâtres, et qu’elles se livrent à la divination et à la magie, et c’est à cause de ces abominations qu’Il va les chasser devant Israël.

     Moïse annonce aux enfants d’Israël la venue d’un prophète comme lui :

     DEUTERONOME 18 : 15  L’Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi : vous l’écouterez !

     Dans ce passage, Moïse reconnaît qu’il est un prophète envoyé par Elohim.

    Il annonce la venue du Mashiah « Messie » frères des enfants d’Israël, et nous savons qu’Il vient de la tribu de Juda.

     Jean annonçait la venue du Mashiah « le Messie ».

    PARACHA   "SHOFTIM" JUGES

     JEAN 1 : 20 – 21   20  Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu’il n’était pas le Christ.

    21  Et ils lui demandèrent : Quoi donc ? Es-tu Elie ? Et il dit : Je ne le suis point. Es-tu le prophète ? Et il répondit : Non.

     Les juifs envoyèrent des sacrificateurs et des Lévites vers Jean Baptiste, pour savoir qui il était parce qu’ils le voyaient baptiser et attirait la foule.

     Ils lui posèrent deux questions ; à savoir s’il était le Mashiah « Messie », il le nia.

    Ensuite s’il était Elie, car ils savaient qu’Elie précèderait le Mashiah qu’ils attendaient.

    C’est pour cela qu’à chaque fête de Pessah, il y avait une coupe de vin qui n’était pas bu, mais qui était réservée à Elie, car elle annonçait la venue du Mashiah.

    Cette coutume est encore pratiquée dans le milieu juif qui attend le Mashiah.

    MALACHIE 4 : 5  Voici, Je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de l’Eternel arrive, ce jour grand et redoutable.

    Car Elie serait le messager qui viendrait avant l’apparition du Mashiah, et les juifs qui connaissaient les écritures, voyant Jean baptiser et entrainant la foule à se repentir, se posait la question, est-ce le Mashiah ou Elie ?  

    Et c’est cette coupe que Yeshoua le jour de Pessah, a partagée avec Ses disciples en rémission de nos péchés, scellant ainsi la nouvelle alliance annoncée par le prophète Jérémie.

    Lors de Sa première venue Il n’était pas venu pour juger, mais Il était venu comme sauveur pour l’humanité.

    MATTHIEU 17 : 10 – 12    10  Les disciples lui firent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Elie doit venir premièrement ?

    11  Il répondit : Il est vrai qu’Elie doit venir, et rétablir toutes choses.

    12  Mais Je vous dis qu’Elie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part.

    Dans ce passage Matthieu confirme que Jean-Baptiste est le prophète Elie qui devait venir.

    MATTHIEU 11:14 et, si vous voulez le comprendre, c’est lui qui est l’Elie qui devait venir.

    Ce Shabbat nous lirons la quatrième haftarah de consolation.

    A travers de la bouche du prophète Esaïe, le Seigneur veut encourager Son peuple.

    ESAÏE 51 : 12   C’est Moi, c’est Moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel, et du fils de l’homme, pareil à l’herbe ?

    Notre Seigneur veut que Son peuple mette toute sa confiance en Lui, qu’il n’ait aucune crainte à avoir, c’est Lui qui le délivrera de tous ses ennemis.

    Esaïe prophétise sur le règne Messianique avec la venue du Mashiah, qui rétablira Israêl, et scellera l'alliance qu'Il avait promis à Son peuple.  

     

       Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

    « « Que le coeur soit affermi par la grâce, non par les viandes » : Suppression de la cacheroute ? Par Soucat DavidLa Torah, Ce Trésor qui révèle l'orgueil du coeur - Paracha Choftim »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :