• PARACHA TSAV "ORDONNE D'URGENCE"

     

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Par Guy Vallée:

    PARACHA              "TSAV"                          Ordonne d'urgence                    

                                                   "VAHYQRA"     Lévitique     6:  1 à  8: 36

    HAFTARAH                         "YIRMEYAH"  Jérémie        7: 21 à  8:  3 

    BRIT’HADASHA                 "EVER"             Hébreux       8:  1 à 13 

     

     Notre paracha de la semaine dernière Vahyqra « Il appela », a été la première du livre de Lévitique.

    Elohim après avoir décidé d’habiter au milieu des enfants d’Israël, leur demande afin de se rapprocher d’eux, d’offrir différents sacrifices.

    Dans notre paracha de cette semaine TSAV Elohim ordonne à Aaron et ses fils, et toute la génération de sacrificateurs, comment Lui présenter ces différentes offrandes.

    Nous remarquons la répétition des mêmes offrandes de la paracha Vahyqra, à la différence que ces lois des offrandes traitent les responsabilités des sacrificateurs à leur mise en pratique.

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Nous allons faire un récapitulatif des cinq types d’offrandes appelées "korbanot", que nous avons en partie présentées dans la dernière paracha.

    -         l’holocauste « olah » ; qui est un sacrifice au dessus de tout.

    L’offrande est entièrement consumée par le feu sur l’autel, et d’une agréable odeur à Elohim.

    -         Les offrandes "minchah" (offrande de repas) ; c'est-à-dire faire un don à Elohim, offrande qui sera faite de farine et d’huile, une partie sera consumée par le feu, et l’autre partie sera pour Aaron et ses fils.

    Nous notons une recommandation de Elohim dans ce passage :

    LEVITIQUE 6 : 9  Aaron et ses fils mangeront ce qui restera de l’offrande ; ils le mangeront sans levain, dans un lieu saint, dans le parvis de la tente d’assignation.

    Le levain représente le péché, plusieurs passages dans la Bible le mentionnent.

    1 CORINTHIENS 5 : 7   Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolée.

    Quand notre Seigneur nous demande d’enlever le levain, c’est pour que nous entrons dans la pureté.

    Elohim ne donne que ce qui est pure, car Il dit c’est la part que Je leur ai donnée de Mes offrandes consumées par le feu.

    Il dit que quiconque y touchera sera sanctifié.

    Ce passage nous révèle ce qu’allait accomplir le Mashiah « le Messie ».

    Il est l’agneau qui a été offert en sacrifice, Il était sans péché, c’est aussi la part de l’offrande qui nous a été donnée, et que nous commémorons à chaque Pessah « Pâque ».

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Le pain que nous mangeons ce jour représente le corps du Mashiah, c’est du pain azyme, c'est-à-dire sans levain, sans péché.

    Elohim dit quiconque  touchera à ces offrandes sera sanctifié, et nous savons que nous sommes sanctifiés par le corps de Yeshoua.

    -         Les sacrifices d’actions de grâce "shelamim" (offrande de paix) ; de remerciement, aussi appelés sacrifice de prospérité, où sacrifices de reconnaissance.

    Aujourd’hui c’est ce sacrifice que nous offrons à Elohim à travers notre louange et notre adoration.

    Comme l’holocauste, une partie de l’offrande est prélevée, et consommée par le sacrificateur. 

    -         Les sacrifices d’expiation "chatat" (offrande pour le péché) ; le péché involontaire contre l’un des commandements de Elohim.

    -         Les sacrifices de culpabilité "asham" (offrande de culpabilité) ; faux témoignage, toucher aux choses souillées, commettre une infidélité aux choses consacrées, faire des choses qui ne doivent pas se faire contre les commandements de Elohim, et commettre une infidélité envers Lui

     Celui qui était coupable de ces choses devait, non seulement offrir un sacrifice, mais il devait donner au sacrificateur un cinquième de ce qu’il avait dérobé, et restituer ce qu’il avait volé.

    Ce que l’on pourrait compléter à ces lois d’offrandes :

    La loi de l’holocauste « olah » devait brûler toute la nuit, ce qui obligeait le sacrificateur à toujours être présent dans les lieus du sacrifice.

    Elohim demande que les sacrifices d’expiation et de culpabilité, qui concernent le péché, soient faits au même endroit que les holocaustes qui sont des sacrifices volontaires.

    Nous pensons que c’est pour qu’il y ait de la discrétion entre celui qui offre un sacrifice volontaire, et celui qui offre un sacrifice pour le péché. Que personne ne puisse lui montrer du doigt. 

    La première : loi de l’holocauste « olah »

    LEVITIQUE 6 : 1 – 2  L’Eternel parla à Moïse, et dit:

    Donne cet ordre à Aaron et à ses fils, et dis : Voici la loi de l’holocauste. L’holocauste restera sur le foyer de l’autel toute la nuit jusqu’au matin, et le feu brûlera sur l’autel.

    Voila un commandement qui ne devait jamais s’éteindre en nous !

    Le sacrificateur devait garder ce feu allumé en permanence, il ne devait jamais s’éteindre.

    Aujourd’hui en notre qualité de sacrificateur quel feu devons nous entretenir afin qu’il ne s’éteigne jamais ?

    C’est  ce feu que Notre Seigneur Yeshoua « Jésus » a Lui-même allumé en nous, comme le faisait le sacrificateur ; chaque matin il allumait le bois et arrangeait l’holocauste, et brulait la graisse des sacrifices d’action de grâce.

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Nous devons avoir du zèle à servir Elohim, Lui demander ce feu du premier amour, et qu’il soit toujours constant.

    Chaque matin en présentant nos sacrifices d’action de grâce, c’est notre Seigneur qui renouvelle ce feu, car c’est Lui notre souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek. 

    HEBREUX 6 : 20  Là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek.

    L’holocauste devait rester sur le feu de l’autel toute la nuit, et chaque matin le sacrificateur allumait le bois pour bruler le sacrifice.

    Quand nous offrons nos corps comme un sacrifice agréable à Elohim, c’est notre souverain sacrificateur qui Lui présente ce parfum de bonne odeur.

    ROMAINS 12 : 1   Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

    Dans le sacerdoce Lévitique le souverain sacrificateur se trouvait entre Elohim et le peuple, c’est lui qui servait d’intermédiaire.

    Nous avons aujourd’hui un souverain sacrificateur, qui S’est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux ; c’est Lui qui intercède pour nous.

    Il est le seul intermédiaire entre Elohim et les hommes :

    1 THIMOTHE 2 : 5   Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Priez les saints, ou les faire intercéder pour vous, c’est rejeter le sacrifice de la croix, c’est aussi ne pas reconnaître que le voile qui nous séparait du Père a été enlevé, et que nous avons le libre accès à travers de Yeshoua « Jésus ».

    Il est temps pour beaucoup de comprendre cette grâce qui nous a été donnée.

    Le voile du temple séparait le lieu saint du lieu très saint, et seul le souverain sacrificateur traversait ce voile, une fois par année pour présenter les péchés du peuple. Il le faisait  après s’être purifié, car il risquait la mort.

    Par le sacrifice de Yeshoua « Jésus » le voile du temple se déchira. Ce qui veut dire que l’accès au Père est ouvert, Yeshoua « Jésus » étant souverain sacrificateur, Il intercède pour nous, et nous avons un accès direct au Père à travers de Yeshoua « Jésus ».

    Aujourd’hui il n’y a plus de temple, car le dernier a été détruit en l’an 70.

    Dans le plan de Elohim cela devait se faire, et jusqu’à ce jour à ma connaissance il n’y a pas eu de temple reconstruit.

    HEBREUX 10 : 5   C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais Tu M’as formé un corps ;

    HEBREUX 10 : 8   Après avoir dit d’abord : Tu n’as voulu et Tu n’as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché ce qu’on offre selon la loi,

    Dans la brit’hadasha, Paul fait la différence en disant supérieur le service dont Yeshoua est en charge, de même que l’alliance  meilleure.

    Elohim a formé Lui-même Son temple Yeshoua « Jésus », c’est pour cela que Ses disciples ce sont rappelés au jour de Sa résurrection, cette Parole qu’Il avait dite aux pharisiens : « détruisez ce temple et en trois jours Je le rebâtirai, Il parlait de Son corps.

    PARACHA  TESAV "ORDONNE"PARACHA  TESAV "ORDONNE"

    Ces deux passages de la bible, confirment le plan de Elohim, qui ne veut plus de sacrifice ni d’offrande selon la loi lévitique, mais un sacrifice unique qui effacera une fois pour toute, le péché.    

    En acceptant ce sacrifice, Il accomplissait tout ce que prévoyait la loi, faisant ainsi la volonté de Son Père.

    Paul nous dit dans :

    HEBREUX 8 : 7   En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été question de la remplacer par une seconde.

    Dans une bonne traduction voila ce qui est dit :

    HEBREUX 8 : 7 – 8   « Traduction originale David H. Stern » En effet, si cette première alliance avait été irréprochable, la nécessité d’en avoir une seconde n’aurait pas eu lieu d’être.

    8 Car Dieu reproche les fautes de Son peuple quand Il déclare :

    Voici les jours viennent dit Adonaï, Quand J’établirai une nouvelle alliance sur la maison d’Israël et sur la maison de Y’houdah.

    Et lisant ce passage dans la traduction du Louis second, nous comprenons pourquoi pour certains, Paul disait que la première alliance ayant eu des défauts, il fallait la remplacer, et c’est ce qu’a fait Yeschoua « Jésus ».

    Quand nous reprenons la traduction originale, nous comprenons que Elohim n’est pas un homme pour Se tromper, Lui qui connait les choses à venir.

    Cette traduction nous montre qu’il s’agit du peuple qui n’avait pas respecté cette alliance, et Elohim leur reprochait leur conduite.

    Verset 9 : Car Dieu reproche les fautes de Son peuple 

    Et l’Alliance qui a été scellée par le sang de Yeshoua « Jésus » c’est celle que Paul mentionne que Elohim établira une nouvelle Alliance sur la maison d’Israël et la maison de Juda, c’est la prophétie de Jérémie.

    JEREMIE 31 : 31   Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où Je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une Alliance nouvelle,

    JEREMIE 31 : 33  Mais voici l’alliance que Je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Eternel : Je mettrai Ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur ; Et Je serai leur Dieu, Et ils seront Mon peuple.

    La différence c’est que notre Seigneur nous aime tellement, qu’Il va inscrire Sa Torah dans nos cœurs, et c’est Son Esprit qui nous conduira à respecter les Paroles de l’Alliance.

    Les lois sont inscrites dans nos cœurs, et la circoncision n’est plus dans la chair, mais dans nos cœurs.

    Que ces paroles puissent nous éclairer, afin de ne pas passer à coté de la promesse de Elohim à Abraham, que toutes les familles de la terre seront béni à travers Lui.

     

     

    Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

     

    « PARACHAH : « TSAV » (Ordonne) 10 moyens sûrs pour distinguer la conviction du St-Esprit de la condamnation du diable »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :