• PARACHA "VAERA" (JE ME SUIS MONTRE)

    PARACHA "VAERA" (JE ME SUIS MONTRE)

    Par Guy Vallée:

    PARACHA VAERA : Je Me suis montré :  CHEMOTH  « EXODE » 6 : 2 A 9 : 35                            HAFTARAH                                                  :  YEHEZQEL « EZEKHIEL » 28 : 25 A 29 : 21                                                    BRIT’ HADASHA                                        :  APOCALYPSE 16 

     

    La paracha de la semaine dernière : Chémoth «voici les noms», a commencé avec les noms des onze tribus venues en Egypte avec Jacob.

    A la mort de Moïse il s’éleva un nouveau roi qui n’avait pas connu Joseph, et qui opprima les enfants d’Israël.                                                                                                                                                Ce roi vit que les enfants d’Israël étaient féconds, qu’ils se multipliaient et  devenaient de plus en plus puissant, alors il décida de les accabler de travail, en les réduisant à une dure servitude.                                                                                                                                                     Ce peuple devenant un danger pour son royaume, il donna l’ordre de jeter dans le fleuve tous les garçons qui naitront.                                                                                                                          Elohim suscita un homme en la personne de Moïse, pour faire sortir d’Egypte Son peuple.

    PARACHA "VAERA" (JE ME SUIS MONTRE)

     Notre paracha Vaéra « Je Me suis montré », commence avec cette présentation d’Elohim à Moïse :

    EXODE 6 : 2 -  3   Dieu parla encore à Moïse, et lui dit : Je suis l’Eternel.

    3  Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu Tout-Puissant ; mais je n’ai pas été connu d’eux sous Mon Nom, l’Eternel.

    Il y a beaucoup d’attributs au nom d’Elohim, qui se manifestent selon la manière qu’Il se présente

    Il s’est révélé aux patriarches : Abraham, Isaac, et Jacob, comme le Dieu tout puissant « El shaddaï », Il dit qu’Il ne s’est pas présenté à eux sous Son Nom l’Eternel «YHWH,» 

    L’Eternel «YHWH »est le Nom d’Elohim dans une attribution très élevée.

    Son plan de salut pour les israélites en Egypte, a été le même à travers de l'alliance scellée par le sang de Yéschoua « Jésus », pour enlever Son peuple de l'esclavage du monde. Ce même plan se manifestera à la fin des temps pour rétablir Son Royaume.

    Il se présente à Son peuple comme leur sauveur, Celui qui vient les délivrer de la main de Pharaon, et les conduire dans le pays qu’Il a juré de donner à Abraham, Isaac, et Jacob.

    Il y a plusieurs noms d’Elohim, mais chacun de Ses noms sera imposé dans des situations différentes. 

    Les enfants d’Israël affectés par l’angoisse et la dure servitude, avaient du mal à écouter Moïse.

    Quand Elohim lui demande de parler à Pharaon roi d’Egypte, il lui dit que les enfants d’Israël ne m’ont point écouté, comment Pharaon m’écouterait-il, moi qui n’ai pas la parole facile ?

    Moïse se trouve face à deux situations :

    -           D’un côté les enfants d’Israël qui, depuis son intervention auprès de pharaon, ont vu leur situation s’empirer, et ont du mal à croire.

    -           De l’autre côté Moïse s’adresse à Pharaon de la part d’un Dieu qu’il ignore :

    EXODE 5 : 2   Pharaon répondit : Qui est l’Eternel, pour que j’obéisse à Sa voix, en laissant aller Israël ? Je ne connais point l’Eternel, et je ne laisserai point aller Israël.

    Elohim « Dieu » va manifester Son pouvoir à travers de dix plaies, qui vont affecter l’Egypte, et ceci afin de faire connaitre à pharaon et à son peuple, qu’Il est le Tout Puissant, et qu’au dessus de Lui il n’y a pas d’autres dieux.

    Il veut aussi, vu l’entêtement du peuple d’Israël, montrer qu’Il est YHWH   « l’Eternel » qui S’est montré à Moïse.

    Elohim prépare Moïse et Aaron à rencontrer pharaon, pour qu’il laisse aller les enfants d’Israël hors de son pays.

    EXODE 7 : 3    Et moi, J’endurcirai le cœur de Pharaon, et Je multiplierai Mes signes et Mes miracles dans le pays d’Egypte.

    Premier miracle :

    La verge d’Aaron transformée en serpent, mais les magiciens d’Egypte en firent autant, et tout leurs verges furent transformées en serpents.PARACHA "VAERA" (JE ME SUIS MONTRE)

     Ceci nous montre que le royaume des ténèbres est capable de faire des choses pour séduire, mais qui ne sont que des illusions sans fondement. Malgré leur nombre, leurs verges ont été englouties par celle d’Aaron.

    Malgré cela pharaon refuse de laisser aller les enfants d’Israël,

    EXODE 7 : 4  Pharaon ne vous écoutera point. Je mettrai Ma main sur l’Egypte, et Je ferai sortir du pays d’Egypte Mes armées, Mon peuple, les enfants d’Israël, par de grands jugements.

    Elohim va envoyer dix plaies sur l’Egypte.

    La première plaie : le Nil

    Le fleuve et les points d’eau changés en sang, les magiciens de pharaon en firent de même par leur enchantement. 

    Mais ce que nous devons observer, c’est que les magiciens de l’Egypte sont des imitateurs, mais ils ne peuvent pas s’opposer à la volonté d’Elohim.

    Ils n’avaient pas le pouvoir de faire revenir le Nil dans son état naturel, c'est-à-dire défier Elohim.

    Deuxième plaie : les grenouilles

    Dans la mythologie égyptienne la grenouille est un symbole de fécondité, elle représentait les dieux masculins.

    A travers les dix plaies affligées à l’Egypte, Elohim voulait humilier Pharaon, et montrer l’impuissance de ses dieux.

    Face à toutes ces plaies, les dieux égyptiens n’avaient aucun pouvoir :

    Le dieu hâpy qui est le dieu du Nil,  était incapable de remettre le Nil dans son aspect naturel.

    De même que les dieux masculins « dieux de la fécondité » ne pouvaient retenir les grenouilles dans le fleuve.

    Les magiciens firent autant par leur enchantement.

    Quand Aaron frappa la poussière du sol qui fut changée en poux, les magiciens ne purent pas le faire, ils reconnurent la puissance d’Elohim.

     

    PARACHA "VAERA" (JE ME SUIS MONTRE)

      EXODE 8 : 15    Et les magiciens dirent à Pharaon: C’est le doigt de Dieu ! Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.

    A travers de toutes ces plaies, Elohim voulait attester qu’Il est le créateur et qu’Il contrôle toute la création, Il est le Dieu des dieux, El Shaddaï "le Dieu Tout Puissant".

    Le peuple d’Israël avait passé près de quatre siècles en Egypte, il avait vécu au milieu de l’idolâtrie d’Egypte, confronté à toutes ces divinités païennes.

    Il n’avait pas été affecté par ces plaies, et voyait arriver le jour de leur délivrance.

    Il s’est souvenu de Sa promesse faite à Abraham, et délivre Son peuple de l’esclavage d’Egypte pour les conduire à Canaan.

    Il y a un peu plus de deux mille ans Il a accompli Sa promesse faite à travers du prophète Jérémie.

    LUC 1 : 72    Il a montré Sa bonté envers nos pères et S’est rappelé Son alliance sainte,

    HEBREUX 8 : 8  Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël : Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, où Je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle,

    Alliance qui a été scellée par le sang du Mashia’h « le Messie »

    MATTHIEU 26 : 28  car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.

    Nous étions esclaves dans ce monde, et Elohim a envoyé un sauveur, son fils unique : Yeshoua Amashia’h « Jésus le Messie »

    JEAN 3 : 16   Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils, Son unique, pour que tout homme qui croit en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.

    COLOCIENS 2 : 14   Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et Il l’a détruit en le clouant à la croix

    Cette situation nous rappelle ce qui s’est produit il y a un peu plus de deux mille ans.

    Selon l’histoire les Romains à l’époque de Yeshoua « Jésus », ils étaient les maitres du monde, comme était l’Egypte à l’époque de Moïse.

    L’empereur Auguste régnait en Maître sur l’empire romain, et son protégé Hérode fût nommé roi à Jérusalem, il était soutenu par certains représentants religieux juifs, les mêmes qui se sont opposés à Yeshoua « Jésus ».

    Le roi Hérode ayant appris la naissance de Yeshoua « Jésus », annoncé comme « Roi d’Egypte » par les prophètes, craignant la perte de son trône fit tuer tous les nouveau nés de l’époque. C’est aussi ce qu’a fait pharaon au temps de Moïse

    MATTHIEU 2 :  16   Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages.

    L’orgueil prend position et la Parole d’Elohim est rejetée.

     2 CHRONIQUES 26 : 16   Mais lorsqu’il fut puissant, son cœur s’éleva pour le perdre. Il pécha contre l’Eternel, son Dieu : il entra dans le temple de l’Eternel pour brûler des parfums sur l’autel des parfums.

    Le roi Ozias à cause de son orgueil, fit ce qui ne plaisait pas à Elohim, il fut frappé par la lèpre.

    Elohim prépare un homme à recevoir Son autorité. Moïse avant de recevoir le pouvoir d’enlever les enfants d’Israël d’Egypte, il a été éprouvé pendant quarante ans.

    Son passage dans le désert le séparait de l’abondance et l’idolâtrie de l’Egypte.

    C’est quand tu reconnais ton incapacité, qu’Elohim peut faire à travers toi.

    Moïse avait perdu toute la culture de l’Egypte, il reconnaissait son incapacité à aller vers pharaon, il pensait ne pas avoir la confiance des enfants d’Israël, même avec les signes qu’Elohim a fait à travers lui, il reconnait qu’il ne sait pas parler, et qu’il n’était pas en mesure d’accomplir cette mission.

    Ce n’est que lorsque nous avons atteint un niveau d’humilité, et d’abandon total de notre vieille nature, que nous devenons des instruments dans les mains du très haut. 

    Moïse dans son humilité, il a été un instrument par lequel, des miracles ont été manifestés, pour que Pharaon, l’Egypte, et aussi le peuple d’Israël croient en cet Elohim tout puissant, et que l’histoire par la suite impactera les générations futures. 

    La délivrance de L’Egypte au temps de Moïse est la projection de notre délivrance par Yeshoua Amashia’h « Jésus le Messie »

    Pendant Son ministère sur terre, quand Yeshoua « Jésus » S’est adressé aux leaders religieux, leur portant le message du Père ils n’ont pas cru.

    Même au sein de Sa propre famille, Il a été rejeté.

    C’est à travers des prodiges et des miracles que beaucoup ont cru qu’Il était le Messie attendu.

    JEAN 7 : 31  Plusieurs parmi la foule crurent en Lui, et ils disaient : Le Christ, quand Il viendra, fera-t-Il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ?

    Les miracles sont accomplis pour qu’Elohim soit glorifié, c’était un moyen pour que les gens mettent leur confiance en Lui.

    La question que l’on pourrait se poser :

    Est-ce que le monde a confiance en Yeshoua à travers nous ?

    Dans ce siècle présent, Elohim a besoin d’hommes et de femmes  pour accomplir Ses desseins.

    Il veut Se glorifier à travers chacun de nous, mais pour cela nous devons abandonner notre veille nature, et vivre une vie de sainteté, chercher chaque jour Sa présence dans l’humilité.

    Les gens croiront à la Parole du Seigneur, quand ils verront se manifester à travers nous Sa puissance.

    MARC 16 : 20  Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la Parole par les miracles qui l’accompagnaient.

    Des hommes comme Pharaon, Hérode et bien d’autres, ont été des hommes assoiffés de pouvoir, ils avaient l’emprise et la domination sur les peuples de leur empire.

    Quand le pouvoir n’est pas donné par Elohim, l’homme l’utilise pour sa propre gloire, et cela devient un instrument de destruction.

    Dans les derniers temps quand arrivera la délivrance des enfants d’Elohim, ces choses arriveront. Les nations seront jugées, les fléaux d’Elohim frapperont la terre.

    Comme Il l’a fait en Egypte Ses enfants seront mis à l’abri et ne seront pas affectés par les fléaux.

    APOCALYPSE 16 

      

    Shabbat Shalom Vé Shavoua Tov

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

    « Vidéos intéressantes:Parachah "Vaera" (Je me suis montré) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :