• PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

                

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

     

    Par Vallée Guy

     

    PARACHA                               "VAHIGASH"              Il s’approcha     

                                                         BERESHITH               Genèse  44 : 18 à 47 : 27

     HAFTARAH                            YEHEZQEL                  Ezékiel 37: 15 à 28 

     BRIT’ HADASHA                  YO'HANAN                Jean  14 : 1 - 14

     

    La paracha Miqet s’est terminée avec Benjamin esclave de Joseph.

    Dans la paracha de la semaine dernière, pharaon nomma Joseph comme commandant de toute l’Egypte, à cause de la famine qui allait touchée non seulement l’Egypte, mais aussi les territoires environnants.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    Joseph envoya ses fils en Egypte pour trouver du blé, Joseph les remarqua, mais ne se fait pas reconnaître.

    Il a voulu tester leur honnêteté à travers d’une série d’épreuves.

    -     La  paracha Vahigash commence avec ce différent entre Joseph et Juda pour la libération de Benjamin, afin qu’il retourne vers son père.

    -         Joseph se fait reconnaître par ses frères.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

     Ils annoncent à leur père que Joseph est vivant, et qu’il l’invite avec toute sa famille à venir en Egypte.

     Il les installe dans le pays de Gosen. 

    GENESE 44 : 18   Et Juda s’approcha de lui et dit : De grâce, mon seigneur ! qu’il soit permis à ton serviteur de dire une parole aux oreilles de mon seigneur, et que ta colère ne s’enflamme point contre ton serviteur ; car tu es l’égal de Pharaon.

    Dans sa plaidoirie Juda fait un historique de tous les évènements depuis leur arrivée pour la première fois en Egypte.

    Il rappelle à Joseph les faits, en lui disant que c’est lui qui a demandé de faire venir Benjamin.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    Il a été informé de l’intérêt qu’a cet enfant pour son père, et que lui-même Juda s’est engagé pour la vie de son frère.

    GENESE 44 : 30 – 31 (a)  30  Maintenant, si je retourne auprès de ton serviteur, mon père, sans avoir avec nous l’enfant à l’âme duquel son âme est attachée,

    31  il mourra, en voyant que l’enfant n’y est pas ;

    Ce passage exprime le lien d’âme qu’il y avait entre Jacob et Benjamin.

    « Ouvrons une petite parenthèse sur les liens d’âme »

    Il existe deux sortes de liens d’âme :

    -         Les bons liens d’âme.

    -         Les mauvais liens d’âme.

    Les liens d’âme sont souvent à l’origine de relations émotionnelles, qui provoquent une certaine vulnérabilité de l’individu.

    Cet attachement de l’âme de Jacob à Benjamin peut être à l’origine de l’accouchement de sa femme Rachel, qui mourut en mettant au monde ce fils.

    Ce lien s’est certainement renforcé en apprenant la mort de Joseph.

    Il se retrouve avec Benjamin, qui reste l’unique fils avec Rachel son premier amour, celui à qui il portera toute son affection, tout son intérêt jusqu’à lier son âme avec lui.

    Nous avons dans la bible un bon exemple de lien d’âme entre Jonathan et David.

    1 SAMUEL 18 : 1 -  4    1   David avait achevé de parler à Saül. Et dès lors l’âme de Jonathan fut attachée à l’âme de David, et Jonathan l’aima comme son âme.

    2  Ce même jour Saül retint David, et ne le laissa pas retourner dans la maison de son père.

    3  Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme son âme.

    4  Il ôta le manteau qu’il portait, pour le donner à David ; et il lui donna ses vêtements, même son épée, son arc et sa ceinture.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    Jonathan est le fils de Saül premier roi d’Israël qui a été déchu de ses fonctions à cause de sa désobéissance. Il est le prince héritier du trône, mais reconnaît que cette position revient à David, et prophétiquement il lui donne ce manteau qui représente la royauté. 

    Jonathan a agi avec sincérité, amour, et sans chercher aucun intérêt.

    Un autre bon lien d’âme :

    ACTES 4 : 32   La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    -         Les mauvais liens d’âme.

    Ils peuvent affecter de nombreux domaines de notre vie ; ils sont à l’origine de relations malsaines entre deux individus, avec des conséquences : tels que ; la servitude, la domination, le contrôle, l’influence, et bien d’autres agissements. 

    Fréquenter des personnes qui font des actes contraires au plan divin, cela  peut entrainer des liens d’âme avec ses personnes, et faire comme eux.

    Mais Yeshoua « Jésus » est venu pour libérer les captifs :

    LUC 4 : 18  L’Esprit du Seigneur est sur Moi, Parce qu’Il M’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il M’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, (4-19) Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés,

    Juda se trouvait confronté à ce lien d’âme si fort entre Jacob et Benjamin, qu’il fallait à tout prix que ce dernier retourne vers son père.

    Juda se propose de rester comme esclave à la place de Benjamin.

    Sa plaidoirie a touché le cœur de Joseph, qui voit devant lui un homme complètement transformé.

    Dans sa requête, Juda montre l’attachement de son père à Benjamin, jusqu’à dire que son âme est attaché au sien, ce qui veut dire que c’est son préféré, et c’est le seul fils qui lui reste de Rachel.

    Joseph se souvint de la jalousie de ses frères envers lui, parce qu’il était le préféré de Jacob, et là Juda est prêt à se sacrifier pour que Benjamin retrouve son père.

    Joseph reconnaît l’intérêt que portent ses frères envers Benjamin, et envers leur père, et là il ne peut plus se contenir, il se fit connaître à ses frères.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    GENESE 45 : 1    Joseph ne pouvait plus se contenir devant tous ceux qui l’entouraient. Il s’écria : Faites sortir tout le monde. Et il ne resta personne avec Joseph, quand il se fit connaître à ses frères.

    Le pardon est une arme qui nous libère du passé.

    Il était le plus grand de toute l’Egypte après pharaon, mais son passé n’était pas effacé.

    Il avait des blessures qui n’étaient pas encore guéries, et voilà l’occasion qui se présente d’effacer toutes les blessures du passé.

    Pour certains cela aurait été l’occasion de la vengeance.

    MATTHIEU 5 :  44  Mais moi, Je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

    C’est bien le comportement qu’a eu Joseph envers ses frères, il va même enlever la culpabilité qui les affectait en leur disant :

     GENESE 45 : 5   Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m’avoir vendu pour être conduit ici, car c’est pour vous sauver la vie que Dieu m’a envoyé devant vous.

    GENESE 45 : 8  Ce n’est donc pas vous qui m’avez envoyé ici, mais c’est Dieu ; Il m’a établi père de Pharaon, maître de toute sa maison, et gouverneur de tout le pays d’Egypte.

    Le pardon est une arme puissante qui libère non seulement celui qui a été offensé, mais aussi l’offenseur.

    Yeshoua « Jésus » dans la prière adressée au Père nous dit comment être pardonnés :

    « Père pardonne nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »

    Beaucoup de religieux adressent cette prière au Père, comme une récitation, sans comprendre sa portée.

    Pour être pardonnés, nous devons pardonner ceux qui nous ont faits  du mal.

    Cela peut être considéré comme un non recevoir pour certains.

    Mais Yeshoua « Jésus », n’avait rien fait de mal. Il a été maltraité comme un voleur, on Lui a craché au visage, on L’a battu, on Lui a arraché la barbe, on Lui a percé les pieds et les mains, et bien d’autres souffrances, tout cela à cause de nos péchés.

    Et pourtant, Il a dit au Père : Pardonnes les, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

    Les gens agissent souvent à cause de l’esprit qui les anime, et ont aussi besoin de guérison.

    Joseph en pardonnant à ses frères, s’est libéré du rejet et de la méchanceté de ses frères envers lui, et ses frères ont été libérés de la culpabilité d’avoir voulu le tuer, et de l’avoir vendu.

    EPHESIENS 4 : 31  Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous.

    32  Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

    Voilà Israël et sa famille partant pour l'Egypte.

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

     

     

    Joseph demande à ses frères de dire à son père qu’il est vivant, et qu’il gouverne tout le pays d’Egypte, mais Jacob eu du mal à le croire.

     Sa décision de quitter sa maison pour se rendre en Egypte n-a pas été immédiate, car souvenons-nous de la vision de Jacob à Bethel quand il se rendais chez Laban pour fuir Esaü.

     Il avait dressé un autel et appela ce lieu El- Bethel, et Elohim lui rappela la promesse faite à Abraham et Isaac, et c’est à cause de cela que Jacob hésita d’aller en Egypte.

     Il se rendit au puit du serment pour consulter Elohim, afin de savoir s’il devait se rendre en Egypte, et il célébra la fête de la récolte des premiers fruits avec le vieux grain, à cause de la famine.

     LIVRE DES JUBILES Chapitre 44  45 • Va en Égypte ! Et à la nouvelle lune du 3e mois, Israël partit en voyage de sa maison, d’Haran, et prit le chemin vers le puits du serment et au 7e du mois il offrit un sacrifice au Dieu de son père Isaac.

     Arrêtons-nous un instant sur le jour et le mois choisi par Jacob, pour se rendre à Bethel ; à la nouvelle lune qui veut dire « premier jour du mois », le troisième mois.

     Il respectait comme Abraham et Isaac les quatre fêtes de mémoire, qui sont les fêtes des semaines et des premiers fruits.

     Il est dit que Jacob célébra la fête des premiers fruits, alors qu’il y avait une famine, mais il le fit avec du vieux grain, pour respecter ce commandement de la Torah.

     Dans le livre des Jubilés nous retrouvons quatre nouvelles lunes qui doivent être célébrées, qui sont un mémorial

     LIVRE DES JUBILES Chapitre 6    26 Quatre jours de mémoire Et la nouvelle lune du 1er mois et la nouvelle lune du 4e mois et la nouvelle lune du 7e mois et la nouvelle lune du 10e mois sont les jours de mémoire et les jours des saisons dans les 4 partitions de l’année ; ceux-là sont écrits et ordonnées comme un témoignage pour toujours. Et Noah les leur recommanda pour lui-même comme des fêtes pour les générations à jamais pour qu’elles deviennent un mémorial pour lui :  –  

     26 Fêtes des semaines & des premiers-fruits et commande aux enfants d’Israël d’observer cette fête dans toutes leurs générations comme un commandement pour eux : une fois par année dans ce mois ils célèbreront la fête, car c’est la Fête des semaines et la Fête des premiers-fruits ; cette fête est double et d’une double nature comme il est écrit et gravé à ce sujet. Célèbre-la, car J’ai écrit dans le livre de la première loi ce que J'ai écrit pour toi, que vous devez la célébrer en sa saison une fois par année et Jt’ai expliqué ses sacrifices que les enfants d’Israël doivent se rappeler et qu’ils doivent la célébrer à travers leurs générations un jour par année dans ce mois.  26  Quatre jours de mémoire Et la nouvelle lune du 1er mois et la nouvelle lune du 4e mois et la nouvelle lune du 7e mois et la nouvelle lune du 10e mois sont les jours de mémoire et les jours des saisons dans les 4 partitions de l’année ; ceux-là sont écrits et ordonnées comme un témoignage pour toujours. Et Noah les leur recommanda pour lui-même comme des fêtes pour les générations à jamais pour qu’elles deviennent un mémorial pour lui :  –

     L’apôtre Paul nous parle de cette fête qui est un mémorial :

     COLOSSIENS 2 : 16 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou les Sabbats :

     Passage que certains traduisent dans le sens que Paul voulait dire : ne vous occupez pas de ceux qui vous jugent parce que vous ne faites pas les fêtes, les nouvelles lunes ou les Sabbats.

     Croyant qu’il s’agissait de Juifs qui jugeaient ceux qui rejetaient certains commandements de la Torah.

     Paul s’adressait à une partie des habitants de Colosse qui avaient abandonné leur tradition païenne pour se convertir au messianisme, et qui étaient jugés par les autres.

     A Colosse une grande partie du peuple pratiquait le Gnosticisme, qui est une religion païenne. Les gnostiques en voyant la conversion d’une partie du peuple au messianisme, respectant les commandements de Elohim, jugeaient ceux qui faisaient le Shabbat, les fêtes de Elohim, et les nouvelles lunes.

     Paul les encourageait à persévérer dans le choix qu’ils avaient fait, en obéissant aux commandements de Elohim.,

     C’est aussi ce que nous voyons quand certains quittent les religions qui ne font pas les fêtes de Elohim, les Shabbats et les nouvelles lunes, ils sont jugés d’être sous la malédiction de la Loi.

     Jacob se souvint du rêve qu’il avait vu à Bethel et ne voulait pas aller en Égypte, alors il décida d’envoyer un mot à Joseph pour le lui dire.

     Il resta là 7 jours pour voir s’il n’aurait pas une vision afin de savoir s’il devait rester ou partir. Et il célébra la Fête de la récolte des premiers-fruits avec le vieux grain, car dans toute la terre de Canaan il n’y avait pas une pleine poignée de semence [sur la terre], car la famine était sur toutes les bêtes et bétail et oiseaux et aussi sur l’homme.  Et au 16e jour, le Seigneur lui apparut et lui dit : – Jacob, Jacob. Et il dit : – Je suis ici. Et il lui dit : – Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham et d’Isaac ; ne crains pas de descendre en Égypte, car Je ferai de toi une grande nation et J’irai avec toi et Je te ramènerai [de nouveau] et tu seras enterré dans cette terre et Joseph mettra ses mains sur tes yeux. Ne crains pas, va en Égypte ! 

     Rajout 2017 

    GENESE 46 : 2    Dieu parla à Israël dans une vision pendant la nuit, et Il dit : Jacob ! Jacob ! Israël répondit : Me voici !

    3  Et Dieu dit : Je suis le Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Egypte, car là Je te ferai devenir une grande nation.

    Nous devons être à l’écoute de la voix d’Elohim pour l’accomplissement de Ses plans dans notre vie.

    Souvenez vous qu’Elohim avait dit à Abraham, que sa semence séjournera dans un pays et sera asservie pendant quatre cents ans.

    Et c’est là que commence l’histoire d’Israël quand Elohim envoya Moïse chercher Son peuple en Egypte, après quatre cents ans d’asservissements.

    La paracha se termine avec la réconciliation de Joseph avec ses frères, et nous verrons dans la haftarah la réunification d’Israël et de Jacob.

    ZACHARIE 10 : 6  Je fortifierai la maison de Juda, Et Je délivrerai la maison de Joseph ; Je les ramènerai, car J’ai compassion d’eux, Et ils seront comme si Je ne les avais pas rejetés ; Car Je suis l’Eternel, leur Dieu, et Je les exaucerai.

    Il y avait une séparation entre les royaumes du sud « Juda et Benjamin » et le royaume du nord, « Joseph et Ephrahim ».

    Les tribus du nord sont les dix tribus réparties dans les nations, et qui commencent à entrer en Israël.

    A cause de leur désobéissance, Elohim les avait séparées, en promettant  de les rétablir.

    EZECHIEL 37: 19 

    "Réponds-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, Je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d’Ephraïm, et les tribus d’Israël qui lui sont associées ; Je les joindrai au bois de Juda, et J’en formerai un seul bois, en sorte qu’ils ne soient qu’un dans Ma main."

     

    PARACHA VAHIGASH « IL S'APPROCHA »

    Il est le chemin de la réconciliation de tous les peuples de la terre avec le Père.

     

        

     

    Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

    « Des milliers de personnes rejoignent l’Église du jediisme après la sortie du nouveau Star Wars.Parachah "Vayyiggach" (Il s'avança) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :