• Terreur ou espérance messianique ?

    Écrit par Jacques

    Terreur ou espérance messianique ?

    Les temps de terreur qui surviennent dans notre monde nous obligent à garder la tête haute et persévérer dans l'espérance de la résurrection, pour nous qui croyons en Yeshoua Fils de Dieu. 

    "Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre." (Apocalypse 3:10)

    Ces puissances des cieux qui sont ébranlées ne sont pas uniquement physiques comme d'ailleurs les tremblements de terre, les inondations ou les derniers tsunami nous le démontrent : "Les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées." (Luc 21:26)

    Les incroyants ne connaissent que leur monde physique et ne peuvent s'imaginer qu'ils font partie d'un monde dominé par des puissances infernales, des démons, des esprits méchants dans les lieux célestes. "Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes." (Ephésiens 6:12).  Pendant des siècles, le fait de ne pas croire laissait aux hommes du temps pour se repentir. 

    Aujourd'hui, devant les temps de la fin qui approchent, il n'est pas bon d'être "incroyant", "païen". Les "puissances", ou "ténèbres" sont à ce point visibles sur cette terre que certaines personnes incroyantes mais cherchant la vérité osent lancer "c'est la fin du monde" ! Même des païens le voient ! On peut dès lors ajouter que ceux qui sont fermement opposés à Dieu le sont en connaissance de cause et désirent de toutes leurs forces résister à l'éventualité d'un Dieu qui a envoyé son Fils pour sauver l'humanité de la perdition:

    "Dieu a tant aimé le monde, qu'Il a donné son Fils, afin que quiconque croit en Lui, ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3:16)

    Il est vrai que des événements physiques cosmiques se dérouleront sur cette terre lors de l'avènement du Fils de Dieu : 

    "Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées." (Matthieu 24:29)

    "les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées." (Marc 13:25)

    C'est dans cette dernière dimension spirituelle que s'acharnent aujourd'hui les puissances des ténèbres qui savent que leur temps est compté avec le retour en Gloire du Messie Yeshoua. Celui qui a créé les anges, les esprits,  les "puissances", Yeshoua HaMashiah, c'est Celui devant lequel des hommes possédés avaient jadis déclaré:  

    "Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu." (Marc 3:11)

    "Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes, en criant et en disant : Tu es le Fils de Dieu. Mais il les menaçait et ne leur permettait pas de parler, parce qu’ils savaient qu’il était le Mashiah." (Luc 4:41)

     

    Des temps de terreur

    La terreur d'aujourd'hui et celle qui est à venir n'est rien à comparer avec les différentes terreurs qu'ont connues le monde depuis que la terre existe. Quelque chose de terrible a changé. Quelque chose s'est développé de manière croissante. Dans la Bible on ne trouvera nul part "les" "puissances" des cieux au pluriel car ce mot "puissance" est toujours donné au singulier et est principalement attribué au Seigneur des seigneurs. Quand le mot est attribué à quelqu'un d'autre que Dieu, alors il s'agit généralement d'un homme, d'un roi ou d'un démon qui veut s'attribuer la place de Dieu par orgueil.

    Par contre, dans les écrits de la nouvelle alliance, en parlant des temps messianiques, c'est-à-dire des temps où reviendra Yeshoua le Messie, le mot puissance est mis au pluriel : LES puissances, LES "ténèbres" sortent des profondeurs de l'abîme pour tomber sur toute créature de cette terre.

    "Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau" (Apocalypse 6:15-16)  

    D'une part les incroyants et les impies seront dans l'effroi devant le Dieu Vivant qui jugera toute chair et d'autre part, les démons qui ont été "freinés" pour un temps seront "relâchés" sur toute la terre. Il ne fera pas bon alors d'être trouvé "pécheur" non lavé par le sang de l'Agneau de Dieu, "inconverti", athée, païen. Malheur alors aux impies ! Malheur à ceux qui n'auront pas été lavés (par la foi) dans le sang de l'Agneau de Dieu, le Messie annoncé par les prophètes juifs.

    "Ainsi arrive-t-il à tous ceux qui oublient Dieu, et l’espérance de l’impie périra." (Job 8:13)

    Mais les yeux des méchants seront consumés ; Pour eux point de refuge ; La mort, voilà leur espérance !" (Job 11:20) 

     

    Un temps d'espérance

    Devant cette terreur qui augmente de semaines en semaines, les enfants de Dieu, nés de nouveau, ceux qui ont fait alliance avec le SANG de Yeshoua, ceux qui ont accès au trône de la grâce auront l'espérance attaché à leur appel.

    Même s'ils mourront, ils vivront éternellement : "Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement." (Jean 6:51, 58) 

    Selon le Psaume 1, l'homme est comme un arbre planté près d'un courant d'eau : "Un arbre a de l’espérance : Quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons" (Job 14:7)

    "Mais les yeux des méchants seront consumés ; Pour eux point de refuge ; La mort, voilà leur espérance !" (Job 11:20)

    A celui qui cherche Dieu, mais sans le connaître personnellement, Dieu peut se révéler à lui. Il suffit pour cela de le prier dans le secret de sa chambre "Seigneur, si tu existes, révèle toi à moi"

     

    Psaumes 25:5 Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ; Car tu es le Dieu de mon salut, Tu es toujours mon espérance.

    Psaumes 25:21 Que l’innocence et la droiture me protègent, Quand je mets en toi mon espérance !

    Psaumes 39:7 (39-8) Maintenant, Seigneur, que puis-je espérer ? En toi est mon espérance.

    Psaumes 40:1 (40-1) Au chef des chantres. De David.

    Psaume. (40-2) J’avais mis en l’Eternel mon espérance ; Et il s’est incliné vers moi, il a écouté mes cris.

    Psaumes 62:5 (62-6) Oui, mon âme, confie-toi en Dieu ! Car de lui vient mon espérance.

    Psaumes 71:5 Car tu es mon espérance, Seigneur Eternel ! En toi je me confie dès ma jeunesse.

    Source: http://bethyeshoua.org

    « Comment pouvons-nous continuer à pécher ?Pensée messianique Proverbe 13:3 Les 3 aspects de notre bouche »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :